IMPRESSION

Réaliser une impression de photos en noir et blanc de qualité professionnelle

Certains sceptiques affirment que les imprimantes jet d'encre n'égaleront jamais la qualité des tirages photo traditionnels. Découvrez comment Canon a développé de nouveaux papiers et de nouvelles encres, ainsi que des technologies d'impression innovantes, dans sa quête de perfection en matière d'impression de photos en noir et blanc.
Une imprimante Canon imprime une image en noir et blanc d'un troupeau d'éléphants marchant vers l'objectif, la matriarche en tête.

Même à l'ère de la photographie couleur, les impressions de photos en noir et blanc restent tendance. Elles peuvent même être plus percutantes, car elles soulignent les formes et la composition, sans que le spectateur ne soit distrait par la couleur. Le photographe animalier Chris Fallows est spécialisé dans les images en noir et blanc telles que celle-ci, intitulée « Defiance », prise avec le Canon EOS R5 équipé de l'objectif RF 15-35mm F2.8L IS USM. « L'Afrique de l'Est regroupe les derniers éléphants « tusker », et cette femelle est particulièrement spectaculaire », explique-t-il. « La terre craquelée a une texture incroyable et les nuages ajoutent une dimension dramatique. Et tout cela est accentué par l'impression en noir et blanc. » © Chris Fallows

« Le monde semble très différent en noir et blanc », déclare le photographe animalier et ambassadeur Canon Chris Fallows. « Vous jetez un regard neuf sur les tons, les textures et la luminosité. Une fois la couleur retirée d'une image, votre regard se porte naturellement sur les éléments clés et la composition. D'un point de vue créatif, c'est absolument essentiel pour moi. Cela m'aide à retranscrire tout le sens et les émotions d'un photographe, et ainsi à créer de la profondeur. »

Chris fait partie des nombreux adeptes de la photographie en noir et blanc qui n'exigent rien de moins que la perfection pour leurs impressions. Cependant, l'impression de photos en noir et blanc n'est pas aussi simple qu'il n'y parait. Comment la société Canon a-t-elle développé la technologie nécessaire pour répondre aux exigences des photographes professionnels, produisant des impressions de photos en noir et blanc d'une qualité comparable à ce qui se faisait traditionnellement avec l'halogénure d'argent ?

Image en noir et blanc de la façade de la cathédrale Notre-Dame de Paris, représentée, de gauche à droite, dans des tons froids, neutres et chauds.

L'impression photo à l'halogénure d'argent, du moins entre les mains d'un technicien de chambre noire expérimenté, permettait des nuances précises de tons afin de réaliser des images plus froides (à gauche) et plus chaudes (à droite), sans oublier le ton neutre en « noir pur » (au milieu).

Au début, certains photographes étaient dubitatifs. Même lorsque l'impression jet d'encre a progressivement remplacé l'impression photo traditionnelle à base de produits chimiques, les encres à jet d'encre noires de l'époque ne semblaient pas capables de recréer toutes les subtilités et nuances du papier à l'halogénure d'argent, pouvant produire des tons plus chauds ou plus froids, plus vifs ou plus subtils. Face au déclin rapide de la demande générale du marché pour l'impression photo à l'halogénure, les photographes ont pensé qu'ils allaient perdre la maitrise précise des couleurs et des tons qui leur paraissait incontournable. Si rien ne changeait, la photographie en noir et blanc en tant que forme d'art risquait de disparaître.

Mais c'était sans compter sur Canon. Profondément impliquée dans la culture de la photographie, Canon était déterminée à développer des technologies d'impression jet d'encre capables de produire des impressions de qualité professionnelle pour la photographie en noir et blanc à l'ère du numérique.

Sept impressions, disposées en éventail, d'une photo en noir et blanc représentant un bateau imprimé sur différents types de papier photo.

Dans sa quête visant à redéfinir l'impression de photos en noir et blanc, Canon a étudié une large gamme de supports d'impression provenant du monde entier.

Photo en noir et blanc d'un bateau échoué sur une plage, affichant une large marge blanche.

Cette superbe image en noir et blanc a été imprimée avec une imprimante jet d'écran à l'aide de Chroma Optimiser, une technologie révolutionnaire de Canon. Cette couche claire innovante fournit une brillance uniforme à la fois dans les zones sombres et les dégradés de tons naturels.

Développement de l'encre Canon adaptée à l'impression en noir et blanc

Canon a commencé par recueillir pas moins de 30 papiers photo noir et blanc parmi les plus populaires pour étudier leurs caractéristiques.

Après de nombreuses tentatives, améliorations continues et évaluations répétées, Canon a fini par développer trois nouveaux types d'encres : l'encre grise, qui crée des nuances de tons lisses ; le noir photo, qui offre des noirs profonds d'une qualité comparable à celle du papier photo glacé ; et enfin le noir mat, qui retranscrit le noir en utilisant les caractéristiques du papier photo mat.

Avec ces trois nouvelles encres, les dégradés de tons subtils, associés à la profondeur des noirs dans les zones sombres des images, étaient désormais possibles pour réaliser des impressions en noir et blanc sur un large éventail de supports.

Ceci étant, les impressions jet d'encre n'affichaient pas les propriétés des impressions à l'halogénure d'argent lors de leur exposition. Les tons et la luminosité semblaient varier selon l'environnement et l'angle de vue.

Un technicien portant des gants blancs nettoie le capteur d'un appareil Canon.

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des évènements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).
Photo en noir et blanc, prise à la surface de l'eau, de la queue d'une baleine qui plonge, laissant s'échapper des filets d'eau de sa nageoire caudale.

Chris déclare qu'il lui a fallu 25 ans pour saisir cette image, baptisée « Leviathan ». « J'avais un bateau idéal pour photographier juste à la surface de l'eau », explique-t-il à propos de sa prise de vue avec le Canon EOS R5 équipé de l'objectif RF 15-35mm F2.8L IS USM. « J'ai dû gagner la confiance de la baleine afin qu'elle s'habitue naturellement à nager vers moi, sans me fuir. Comme pour de nombreux photographes chevronnés, il y a aussi une part de chance. Ici, la queue de la baleine est parfaitement symétrique et parallèle à la surface de l'océan. » Pour mettre en valeur cette image aussi difficile à obtenir, Chris exige une impression photo parfaite. Cette impression a été réalisée avec l'imprimante Canon imagePROGRAF PRO-300. © Chris Fallows

Les développeurs de Canon ont continué à se pencher sur ce problème. Grâce aux technologies de simulation de la lumière les plus avancées, ils ont examiné attentivement comment la lumière se reflète sur les murs, les sols et les plafonds. Finalement, ils sont arrivés au constat suivant : ces variations étaient dues à la diffraction de la lumière et à l'interférence engendrée par les espaces situés entre les gouttelettes d'encre imprimées.

Forts de cette découverte, ils ont développé la technologie unique de Canon, Chroma Optimiser, qui remplit les espaces entre les gouttelettes d'encre avec une encre transparente spéciale. En supprimant les problèmes d'homogénéité et en assurant une réflectivité uniforme lors de l'impression, Chroma Optimiser optimise la netteté des photos imprimées, révèle la véritable profondeur des tons noirs de l'image et atténue les phénomènes de réflectance, notamment celui de brunissement, qui donne un aspect irisé et métallique aux tons moyens.

Impression en noir et blanc d'une queue de baleine sortant d'une imprimante Canon imagePROGRAF PRO-300.

Pour garantir une qualité d'impression optimale, Canon a pris le parti de développer sa propre gamme de papiers d'impression photo, qui inclut les finitions glacée, lustrée et mate, ainsi qu'un large choix de supports beaux-arts.

Un technicien tient une pipette dans sa main gantée au-dessus d'une feuille de papier contenant des carrés imprimés dans différentes couleurs et nuances de gris.

Le développement des papiers photo de Canon a nécessité des recherches approfondies, incluant des tests avec une substance chimique conçue pour imiter la transpiration.

Canon et la quête du papier photo parfait

Après ce succès, les développeurs de Canon ont décidé de s'attaquer à d'autres problèmes. Cette fois-ci, il n'était pas question du noir des encres, mais du blanc des papiers. Les papiers glacés et mats utilisés pour les impressions jet d'encre contenaient habituellement des agents blanchissants fluorescents. Ceux-ci faisaient briller les impressions avec une teinte blanc bleuté lorsqu'elles étaient exposées à la lumière du soleil, tandis que les zones sans encre apparaissaient bleuâtres. De ce fait, il était extrêmement compliqué de trouver l'équilibre parfait pour apporter juste ce qu'il fallait de chaleur dans les impressions.

Pour résoudre ce problème, Canon a décidé de développer ses propres papiers d'impression photo. Affichant une teneur en agent éclaircissant optique nettement réduite, les nouveaux papiers offraient également des couleurs plus fidèles qu'auparavant.

En développant de nouveaux papiers et de nouvelles encres, Canon avait finalement réussi à proposer une impression jet d'encre de photos en noir et blanc comparable aux plus belles impressions à l'halogénure d'argent. Mais les développeurs n'ont pas voulu s'arrêter là. Le processus basé sur l'halogénure d'argent nécessitait du papier doté de caractéristiques très spécifiques. Il devait être collé avec une émulsion de gélatine contenant des agents chimiques photoréactifs, mais aussi être poreux et suffisamment robuste pour ne pas se dissoudre ni se décoller lors de l'immersion dans les solutions chimiques (révélateur, bain d'arrêt et fixateur) utilisées dans le processus. La technologie jet d'encre étant compatible avec un très large éventail de supports, les développeurs de Canon ont réalisé qu'ils avaient le potentiel d'élargir le champ des possibles en matière de créativité.

Les développeurs se sont procurés plus de 100 différents types de supports créatifs à travers le monde, y compris le papier beaux-arts, le papier japonais Washi, le film et le papier Baryta. Ils les ont soumis à des tests poussés sur des caractéristiques telles que la porosité, la reproduction des couleurs, ainsi que la résistance à la lumière et aux conditions météorologiques. Ils ont également examiné attentivement comment l'impression sur tous ces supports était affectée par l'exposition à différentes substances comme l'eau, le gaz ozone, l'alcool et la transpiration.

Il en a résulté une large gamme de papiers photo glacés, lustrés et mats, ainsi qu'un impressionnant éventail de supports beaux-arts avec de nombreuses textures lisses et rugueuses. Les photographes bénéficient ainsi d'un choix impressionnant pour l'aspect et la finition de leurs impressions et peuvent laisser libre cours à leur créativité.

Appareil photo Canon posé à côté d'une imprimante Canon et de plusieurs tirages en noir et blanc.

Maîtrisez l'impression de paysages en noir et blanc

Le photographe Clive Booth et le spécialiste de l'impression Suhaib Hussain expliquent comment obtenir des résultats optimaux sur des tirages de paysages en noir et blanc.
Une imprimante Canon imagePROGRAF PRO-300, couvercle supérieur relevé, dont l'une des 10 cartouches d'encre est en train d'être insérée.

La Canon imagePROGRAF PRO-300 utilise un système à base de pigments à 10 encres, dont le noir mat, le noir photo et le gris, ainsi que la technologie innovante de Canon, Chroma Optimiser, pour produire des impressions photo en noir et blanc de qualité supérieure dans un format allant jusqu'à l'A3+.

Capture d'écran du logiciel Professional Print & Layout de Canon, avec un papier beaux-arts sélectionné dans le menu déroulant des types de support.

Le puissant logiciel de Canon, Professional Print & Layout (PPL) facilite la réalisation d'impressions exceptionnelles. Il vous suffit de sélectionner le support en particulier que vous utilisez, et le logiciel optimise les paramètres de sortie pour garantir des résultats optimaux. Vous pouvez ensuite personnaliser les paramètres d'impression et d'image à votre guise.

Logiciel d'impression Canon

En parallèle, Canon a développé un logiciel qui associe les encres, les supports et les technologies d'impression pour offrir des résultats optimaux, tout en permettant aux utilisateur de personnaliser leurs impressions en fonction de leurs envies, préférences personnelles, environnements d'affichage, etc.

Outre le pilote logiciel intégré à chaque imprimante, le logiciel de Canon, Professional Print & Layout (PPL), a été développé pour une utilisation avec les imprimantes photo professionnelles Canon imagePROGRAF PRO. Fonctionnant de manière autonome ou comme plug-in au sein de votre logiciel de retouche d'image existant, ce logiciel vous offre de nombreuses options pour personnaliser vos impressions, avec de puissantes fonctions d'épreuvage à l'écran et d'épreuvage papier pour ne rien laisser au hasard. Ainsi, vous avez l'assurance que vos impressions apparaîtront exactement telles que vous les voyez à l'écran. Pour vous aider à faire les bons choix créatifs, la fonction Pattern Print s'avère particulièrement utile. Un ensemble de miniatures de la même image est regroupé sur une page du support de votre choix. Chaque miniature utilise des paramètres de luminosité, de contraste et de ton légèrement différents. Il ne vous reste qu'à sélectionner le réglage qui vous convient et à saisir le code correspondant dans PPL afin que le logiciel utilise ces paramètres pour créer l'impression finale, exactement comme vous le souhaitez. Finis les gaspillages de papier, d'encre et de temps à la recherche du tirage parfait.

PPL inclut des outils de mise en page intuitifs pour créer des impressions avec ou sans marge. Grâce aux systèmes ultra-précis de gestion de papier des imprimantes photo professionnelles Canon imagePROGRAF PRO-300 et imagePROGRAF PRO-1000, l'impression à fond perdu est possible sur les supports mat et beaux-arts et le papier photo glacé.

Une photo en noir et blanc d'un troupeau d'éléphants, matriarche en tête, marchant vers l'appareil photo, est posée sur une table ronde en bois devant une imprimante Canon.

« D'un point de vue esthétique, l'impression de photos en noir et blanc ajoute une dimension intemporelle à mes images », déclare Chris. « C'est un trait distinctif à part entière, et vous pouvez vraiment mettre en avant le contraste pour encore plus de profondeur. » Quel que soit le format d'impression que vous souhaitez produire, avec ou sans marge, la solution d'impression directe de bout en bout de Canon saura vous satisfaire. © Chris Fallows

Avec l'intégration des papiers, des encres et des technologies d'impression de Canon, vous avez la garantie d'obtenir de superbes impressions en noir et blanc. Pour les applications les plus exigeantes, la Canon imagePROGRAF PRO-1000 est dotée d'un système à 12 encres longue durée, incluant Chroma Optimiser et un ensemble d'encres noir mat, noir photo, gris et gris photo dédié à l'impression en noir et blanc. Cette imprimante peut réaliser des impressions 4 × 6 pouces jusqu'au format A2, et même des bannières, tandis que ses encres à base de pigments LUCIA PRO sont optimisés pour offrir une large gamme de tons avec des dégradés extrêmement naturels dans les impressions en noir et blanc, sans avoir à combler les espaces avec d'autres couleurs.

« Cela permet d'éviter les changements de couleurs indésirables dans toute la gamme de niveaux de gris, des noirs profonds aux blancs lumineux », explique Suhaib Hussain, expert en impression Canon. « L'encre noir mat de l'imagePROGRAF PRO-300 proposant le tout nouveau format A3+ a été reformulée pour offrir des noirs encore plus profonds, dépassant les attentes en matière de créativité dans les impressions en noir et blanc. »

Il n'est même pas nécessaire d'utiliser du papier Canon. Canon travaille en étroite collaboration avec des spécialistes du papier tels que Hahnemühle et Canson, qui créent des supports beaux-arts de qualité exceptionnelle répondant aux exigences les plus élevées. « Nous avons développé des profils ICC pour garantir les plus hauts niveaux de précision et de fidélité lors d'impressions sur des supports très variés », continue Suhaib. « Avec le logiciel complétant nos imprimantes imagePROGRAF PRO, vous pouvez facilement sélectionner et utiliser le profil ICC qui convient, quel que soit le support. Vous obtiendrez ainsi les meilleurs résultats possibles. »

Pour tout ceci, et en dépit des sceptiques, la solution de bout en bout de Canon ne fait pas que répondre aux exigences des photographes professionnels : elle va au-delà, en élargissant les possibilités de créativité à travers la technologie d'impression.

Rédigé par Matthew Richards and Alex Summersby


Articles liés

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro