ARTICLE

Hybride plein format et reflex plein format : quel est le meilleur choix ?

Le photographe d'action Richard Walsh compare les fonctionnalités des appareils photos plein format phares de Canon, l'EOS R5 et l'EOS-1D X Mark III.
Une photo en noir et blanc d'un boxeur donnant un coup de poing.

Le boxeur allemand Alem Begic donne un coup de poing pendant un entraînement. Le Canon EOS R5 associe la haute résolution de l'EOS 5DS avec la prise de vue haute vitesse du Canon EOS-1D X Mark III, ce qui en fait un incontournable de la photographie d'action sportive. Cet appareil photo a donc toute sa place au sein de l'équipement que Richard Walch utilise régulièrement. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon RF 28-70mm F2L USM à 135 mm, 1/800 s, f/2,8 et ISO 1000. © Richard Walch

Quel est le meilleur produit entre un reflex plein format traditionnel et le système Canon EOS R hybride plein format ? Nous avons demandé à l'éminent photographe de sports extrêmes et ambassadeur Canon Richard Walch, de comparer les appareils Canon plein format.

Richard Walch fait partie des photographes d'action les plus expérimentés au monde. Il utilise les appareils photo Canon de manière professionnelle depuis plus de 25 ans. Très célèbre pour ses images de sports d'hiver et de navigation, Richard travaille dans les environnements les plus extrêmes, sur des scènes d'action rapide, où il ne peut pas se permettre de manquer un cliché. Il choisit donc soigneusement le meilleur appareil photo pour chaque mission.

« Avant chaque mission, j'essaie de déterminer quel est le meilleur système à emmener avec moi », explique-t-il. « Pour les reflex plein format, le choix est vaste dans la large gamme de boitiers et d'objectifs Canon. J'apprécie la robustesse et la grande autonomie de la batterie. »
Le photographe d'action Richard Walch photographie des skieurs depuis un hélicoptère.

Richard est passé d'un EOS-1D X à un EOS-1D X Mark II et utilise maintenant un EOS-1D X Mark III. Selon lui, l'un des avantages essentiels des reflex est leur familiarité, un facteur crucial lorsque l'on travaille pour des shootings où l'action va très vite.

Un appareil photo Canon EOS-1D X Mark III posé sur un sac à dos. On peut apercevoir un hélicoptère posé sur le sol couvert de neige à l'arrière.

Ayant testé le Canon EOS-1D X Mark III dans les conditions les plus exigeantes, Richard lui réserve une place dans son sac d'équipement lors de ses missions. © Richard Walch

Mais si Richard est au sommet de son art, c'est parce qu'il repousse systématiquement les limites pour que ses images atteignent un niveau de qualité inégalé. Et en ce moment même, pour beaucoup de missions, Richard repousse les limites grâce à la nouvelle technologie présente dans le système Canon EOS R et ses objectifs RF révolutionnaires.

« Je dépends de la technologie. Je la vois comme une aide dans la réalisation de mes images. Le Canon EOS R5 a vraiment gagné sa place à mes côtés et j'adore travailler avec lui », déclare Richard. « Une fois que vous avez terminé d'étudier les fiches de spécifications et que vous commencez à utiliser l'appareil, vous réalisez que ses caractéristiques peuvent vraiment faire progresser votre créativité. »

« À mon sens, les images spontanées sont les meilleures. L'EOS R5 vous permet d'obtenir une qualité en plein format éblouissante dans un kit extrêmement mobile. Mais il ne faut pas oublier que Canon a travaillé sur la gamme d'appareils photo reflex EOS pendant 30 ans. Ces appareils sont extrêmement fiables et bien conçus. J'ai donc désormais le choix. »

Alors, comment fait-il son choix ? Quelle est la différence entre les reflex plein format et le système EOS R hybride plein format ? De son point de vue d'expert, quels sont les avantages offerts par chacun de ces appareils et dans quelles circonstances choisirait-il l'un plutôt que l'autre ?

Comment choisissez-vous l'équipement que vous emportez pour une prise de vue ?

« Ce que je dois absolument prendre en compte, c'est l'espace dont je dispose et le poids que je suis prêt à porter. Lorsque l'on compare le Canon EOS R5 et l'EOS-1D X Mark III, la plus grande différence réside dans la taille et le poids. L'EOS R5 est beaucoup plus petit et léger.

« Pour un photographe professionnel, la plus grande force de l'EOS-1D X Mark III est son caractère familier. Il est très facile de passer de l'EOS-1D X à l'EOS-1D X Mark II, et maintenant à l'EOS-1D X Mark III. On a toutes les commandes au bout des doigts. En travaillant avec un viseur optique, il existe une véritable connexion naturelle avec l'objet. Vous ressentez le moment, vous visualisez le cliché et prenez l'image. C'est ainsi qu'on prend des photos depuis des décennies.

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).
« L'EOS-1D X Mark III est l'appareil photo le plus durable de la gamme Canon EOS. Sa grande autonomie de batterie permet de faire des photographies pendant plusieurs jours. Quand je participe à un shooting lors d'une expédition ou que je photographie dans des conditions climatiques extrêmes, l'EOS-1D X Mark III est mon premier choix.

« Si le shooting n'a pas lieu dans un endroit trop reculé et que les conditions ne sont pas trop difficiles, je choisis l'EOS R5 en raison de ses performances générales qui sont supérieures. C'est un appareil photo très puissant. Les deux appareils peuvent photographier à 20 im./s, mais seulement avec un obturateur électronique sur l'EOS R5. Si on veut photographier une séquence à haute vitesse avec le flash, on ne peut donc le faire qu'avec l’EOS-1D X Mark III. »
Une vue en exposition multiple d'un skieur réalisant un saut depuis une rampe, vue du dessus.

Une image à exposition multiple impressionnante d'un skieur exécutant un saut. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III) équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM à 1/2000 s, f/7,1 et ISO 200. © Richard Walch

Un funambule tient une torche enflammée des deux mains au-dessus de sa tête.

Le système EOS R démontre ses capacités exceptionnelles en basse lumière sur cette photo d'un pratiquant de slackline, uniquement éclairé par la torche fumigène qu'il tient entre ses mains. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM à 24 mm 1/500 s, f/3.5 et ISO 1000. © Richard Walch

Quels avantages significatifs avez-vous constatés concernant les appareils photo avec un système EOS R, par rapport à un appareil photo reflex numérique plein format comme l'EOS 5D Mark IV ?

« Les performances en basse lumière de l'EOS R5, l'EOS R6 et de l'EOS R sont phénoménales. Ils peuvent voir dans le noir ! C'est grâce au viseur électronique, à l'écran LCD et à l'autofocus basse lumière. Vous pouvez ainsi continuer vos prises de vue pendant un long moment après le coucher du soleil.

« Par ailleurs, les réglages peuvent quasiment être personnalisés à l'infini, ce qui vous permet de prendre vos photos comme vous le souhaitez, très rapidement. La bague de contrôle de l'objectif RF peut être mappée selon vos besoins, avec une correction d'exposition ou ISO.

« Pour moi, photographier avec un viseur électronique a été une révélation. On apprend vraiment à apprécier le rendu « vous obtenez ce que vous voyez » en termes d'exposition et de profondeur de champ. Il y a assurément moins d'éléments à voir à l'arrière de l'appareil pour vérifier la mise au point et l'exposition. La prise de vue est vraiment plus rapide et vous pouvez rester vraiment concentré sur l'objet à photographier, sans aucune distraction. »

« Grâce à sa conception hybride, un appareil photo au système EOS R dispose d'un mode d'obturateur totalement silencieux, ce qui permet de prendre des photos dans des situations auparavant considérées comme délicates.

« Lors d'un changement d'objectif avec l'appareil photo éteint, l'EOS R5, l'EOS R6 et l'EOS R ferment automatiquement un obturateur afin de protéger le capteur. C'est la solution idéale pour capturer une scène en mouvement se déroulant dans un milieu poussiéreux ou dans la neige. »
La roue arrière d'une moto de course vert vif pendant une course.

Un gros-plan à haute vitesse exceptionnel d'une moto de course sur la piste AMC Haunstetten à Augsburg, en Allemagne. Sur certaines missions, Richard considère la légèreté et la taille compacte du Canon EOS R6 comme un réel avantage. Photo prise avec un Canon EOS R6 équipé d'un objectif Canon RF 100-500mm F4.5-7.1L IS USM à 500 mm, 1/160 s, f/7,1 et ISO 100. © Richard Walch

Existe-t-il des inconvénients à photographier avec un appareil photo au système EOS R ?

« Évidemment, si vous passez d'un reflex Canon à un nouveau modèle de reflex Canon, vous n'apprendrez rien de nouveau. Sur un appareil photo au système EOS R, certains éléments sont différents, il faut s'y habituer. Mais si vous êtes prêt à passer au niveau supérieur, vous devriez y consacrer un peu de temps. »

« En général, les appareils photo hybrides ont besoin de plus de puissance de la batterie. Si la durée de votre mission est importante, vous devez disposer de batteries de rechange ou opter pour un reflex classique.

« Un autre élément à prendre en compte est le viseur électronique d'un appareil photo hybride. Si vous photographiez des actions très rapides comme des motos de course et que vous orientez l’appareil photo dans les deux sens, le viseur électronique affiche un petit temps de latence, même avec l'EOS R5 et l'EOS R6. C'est un point sur lequel certains photographes sont très pointilleux, d'autres le sont moins. »

Quels sont les objectifs disponibles ?

« Canon propose une large gamme d'objectifs EF et EF-S pour appareils reflex. Mais il est possible de les utiliser sur les appareils photo dotés du système EOS R avec une série de bagues d'adaptation monture EF-EOS R évoluées. Ces adaptateurs ne diminuent pas la luminosité et ne modifient pas la distance focale, comme le ferait un multiplicateur de focale. Les objectifs EF et RF et ces adaptateurs ont été élaborés pas les mêmes ingénieurs, ce qui garantit une expérience homogène et aucune perte de qualité ou de fonctionnalité. »

« En fait, il est encore plus ingénieux, car il dispose d'un adaptateur muni d'une bague de réglage, ce qui fournit une nouvelle interface pour les objectifs EF et EF-S. » « Il existe également un adaptateur avec une monture permettant de glisser un filtre. Vous pouvez ainsi utiliser différents filtres à densité neutre ou polarisants circulaires, par exemple. « J'ai utilisé l'EOS R avec des objectifs longs comme l'EF 600mm f/4L IS III USM et l'EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x lors d'un safari, et il a été parfait. Faites confiance à l'adaptateur. »
Le photographe d'action Richard Walch photographie un boxeur assis.

Avec son stabilisateur d'image intégré à 5 axes, l'EOS R5 peut stabiliser les objectifs qui ne disposent pas d'un stabilisateur d'image, comme l'objectif Canon RF 28-70mm F2L USM montré ici. © Elias Maria

Quel est votre ressenti concernant les nouveaux objectifs RF ?

« Le système Canon EOS R dispose d'une plus grande monture RF permettant des conceptions d'objectifs jusque-là impossibles. La qualité de l'objectif est également exceptionnelle.

« J'ai eu l'occasion de photographier avec un certain nombre d'objectifs RF. Celui que je préfère est le Canon RF 28-70mm F2L USM. Il s'agit d'un objectif de la série L dont l'excellente qualité est rendue possible par la nouvelle conception de la monture RF. J'aime la flexibilité et la faible profondeur de champ que l'on obtient avec une ouverture de f/2. C'est tout simplement magique.
Wakesurfer Andy Schmahl rides a wave, illuminated by the the glow of an orange flare he is holding.

Wakesurf avec des fusées : test du Canon EOS-1D X Mark III

Basse lumière, scènes d'action rapides et beaucoup d'eau... Richard Walch, photographe de sports extrêmes, emporte l'EOS-1D X Mark III pour son plus grand défi.
« Son poids est raisonnable, mais il peut remplacer trois objectifs à focale fixe. Si vous disposez habituellement d'un objectif 28 mm, un 50 mm et un 85 mm, vous pourrez les laisser chez vous et n'emporter que ce zoom. »

« Les photographes de mariage peuvent, par exemple, emporter un appareil photo et un zoom. Ils pourront ainsi travailler plus rapidement et sans aucun bruit. »

« Si vous recherchez un petit équipement abordable, l'association de l'objectif Canon RF 35mm F1.8 Macro IS STM, qui est petit et léger, et du RF 85mm F2 Macro IS STM est imbattable. Bien sûr, il y a aussi les trois zooms professionnels, le Canon RF 15-35mm F2.8L IS USM, le RF 24-70mm F2.8L IS USM et le RF 70-200mm F2.8L IS USM, qui peuvent être accompagnés par des objectifs spécialisés, y compris l'objectif Canon RF 100-500mm F4.5-7.1L IS USM qui est très polyvalent.

« La gamme d'objectifs RF rapides, comme le Canon RF 50mm F1.2L USM, corrobore le fait que le système EOS R soit si performant en basse lumière. On peut vraiment travailler avec une faible profondeur de champ. Et la conception optique est d'une qualité telle que vous pouvez vraiment les utiliser avec une ouverture maximale. Il est inutile de réduire l'ouverture pour obtenir des images nettes. Bien sûr, la profondeur de champ avec une ouverture maximale est si petite qu'il est nécessaire d'avoir un autofocus précis. »
Une vue à distance d'un funambule marchant sur un fil entre des falaises rocheuses, au-dessus d'eaux tourbillonnantes.

Richard a utilisé un EOS R pour photographier les athlètes de slackline allemands de l'équipe One Inch Dreams, sur la côte nord-ouest de l'Irlande. Chaque manœuvre représentant un défi face à la mort, il était impossible de réaliser d'autres prises. Richard devait donc réussir sa photo du premier coup, en s'appuyant sur l'autofocus de l'EOS R dans une aussi basse lumière. Photo prise avec un Canon EOS R équipé d'un objectif Canon EF 11-24mm f/4L USM à 1/640 s, f/5,6 et ISO 640. © Richard Walch

Qu'en est-il de l'autofocus ?

« L'EOS-1D X Mark III dispose d'un système d'autofocus incroyable qui est parfait pour le sport et l'action. Cependant, lorsque les ingénieurs ont conçu l'EOS R5 et l'EOS R6, ils ont voulu pousser les performances de l'autofocus encore plus loin. Ce qui est magique avec ces deux appareils photo, c'est que la détection des yeux fonctionne à la fois pour les humains et les animaux. C'est incroyable.

Les trois appareils photo bénéficient de l'autofocus à base d'algorithmes Deep Learning intégré qui analyse des milliers et des milliers d'images différentes. Si l'appareil photo aperçoit un snowboardeur, par exemple, il comprend qu'il porte probablement un casque ou des lunettes de protection. Il sait alors comment traiter l'image et où effectuer la mise au point. Ça fonctionne, même si les yeux sont cachés derrière des lunettes de protection. Si l'athlète tourne la tête, la mise au point reste sur le casque. C'est un progrès incroyable. »
Un groupe de chevaux de course au coude à coude lancés à pleine vitesse sur une piste enneigée.

Richard est célèbre pour sa capacité à saisir l'action en toutes circonstances, comme il le montre sur cette photographie d'une course de chevaux réalisée dans des conditions très inhabituelles. Photo prise avec un appareil photo Canon EOS-1D X Mark II à 1/2500 s, f/4 et ISO 250. © Richard Walch

Quel type d'appareil est le plus adapté pour la vidéo ?

« Il est difficile de répondre à cette question, car chaque appareil photo présente ses propres avantages. C'est incroyable qu'un appareil photo de la taille de l'EOS R5 puisse enregistrer au format RAW 8K 12 bits ou 10 bits 4:2:2 en interne. Ça n'avait jamais été possible auparavant. Cependant, l'EOS-1D X Mark III est un appareil photo plus gros et plus solide. L'autonomie de sa batterie permet de l'utiliser plus longtemps en RAW 4K ou 8 bits 4:2:2.

« Si vous devez effectuer des prises de vue en 4K à 120 im./s, alors le seul appareil qui le permette est l'EOS R5, tandis que l'EOS-1D X Mark III et l'EOS R6 ne supportent la 4K que jusqu'à 60 im./s et l'EOS R et l'EOS 5D Mark IV ne supportent la 4K que jusqu'à 30 fps. »

« Les différences ne proviennent pas du fait qu'un appareil soit un hybride ou un reflex. En comparaison avec l'EOS-1D X Mark III, il est très facile de photographier sous différents angles avec l'EOS R5, l'EOS R6 et l'EOS R, grâce à leur écran orientable. Ils disposent tous de l'autofocus CMOS Dual Pixel qui permet de réaliser une mise au point fluide et précise pendant l'enregistrement de séquences vidéo, mais l'autofocus tactile est plus simple à manipuler sur l'écran inclinable de l'EOS R.

« Je peux vous assurer que l'EOS R5, l'EOS R6 et l'EOS-1D X Mark III sont des caméscopes très puissants en raison de leur système d'autofocus avancé et de leur écran tactile. Lorsque l'on touche l'écran à l'arrière, l'appareil photo fait la mise au point automatiquement sur le sujet. C'est très pratique lorsque l'on est seul pour photographier. »

Quel est votre montage idéal actuellement ?

« Avant la sortie de l'EOS R5, j'utilisais un EOS-1D X Mark II pour les sports à haute vitesse et un EOS R pour les fêtes, lorsque je voulais être rapide et discret et photographier en basse lumière.

Aujourd'hui, quand je vais à la montagne et que le poids est un élément essentiel à prendre en considération, mon équipement idéal est un EOS R5 avec un grip batterie supplémentaire afin de bénéficier d'un peu plus d'alimentation, avec les trois zooms RF f/2,8 professionnels. Lorsque je photographie des portraits, je prends sans hésiter l'objectif Canon RF 28-70mm F2L USM, et si je veux vraiment m'amuser, j'ajoute le Canon RF 50mm F1.2L USM et le RF 85mm F1.2L USM. Ces objectifs de la gamme sont exceptionnels.

Lorsque la durabilité et l'autonomie de la batterie sont ma priorité, alors le EOS-1D X Mark III est mon premier choix. Par ailleurs, l'EOS R5 et l'EOS R6 sont des appareils photo très puissants, en particulier quand on prend en compte leur taille et leur poids. Ainsi, si cela peut vous être utile et si vous voulez être à la pointe de la technologie, choisir l'un de ces appareils photo est la meilleure option. »

Rédigé par Adam Duckworth


Les indispensables de Richard Walch

L'appareil utilisé par la plupart des photographes professionnels

Appareils photo

Canon EOS R5

Un appareil photo hybride plein format qui ouvre la voie à de nouvelles possibilités de création pour les photographes et les cinéastes. « Il offre une qualité plein format stupéfiante dans un kit extrêmement mobile et ses caractéristiques peuvent faire progresser votre créativité », précise Richard.

Canon EOS-1D X Mark III

Grâce à son capteur CMOS plein format à haute sensibilité de 20,1 millions de pixels, aux algorithmes d'autofocus reposant sur le Deep Learning et à sa fonction d'enregistrement vidéo au format RAW 5,5K, le Canon EOS-1D X Mark III offre des performances de pointe. « Lorsqu'il s'agit d'action à haute vitesse, il est difficile de faire mieux », indique Richard. « Avec 20 im./s et un autofocus allant à la vitesse de la lumière, vous ne manquerez jamais un seul cliché. »

Objectifs

Canon RF 28-70mm F2L USM

Un objectif 28-70mm f/2 délivrant une qualité d'image attendue des objectifs à focale fixe. Avec une ouverture ultra-rapide et lumineuse de f/2 sur toute la plage focale, il donne des résultats impressionnants en basse lumière. « Le nouveau design de monture RF a permis de créer cet objectif de la série L d'une qualité exceptionnelle », explique Richard.

Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM

Doté de la technologie Nano USM rapide et silencieuse, cet objectif à 70-200 mm f/2,8 offre aux photographes et aux cinéastes un petit objectif fiable, polyvalent et léger, avec une stabilisation d'image à 5 vitesses.

Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM

Avec son ouverture maximale constante de f/2,8, ses objectifs en verre moulé (GMo) avec une surface double et les traitements avancés Air Sphere et SubWavelength, ce zoom grand-angle de grande qualité offre une qualité d'image exceptionnelle, même en conditions de basse lumière.

Canon EF 11-24mm f/4L USM

Cet objectif zoom rectiligne ultra grand-angle affiche une distorsion minimale au sein de cette gamme de zooms ultra-larges, et permet de capturer des prises de vues extraordinaires. La qualité de fabrication de la série L permet de continuer à l'utiliser dans des conditions climatiques difficiles.

Accessoires

Bague d'adaptation monture Canon EF-EOS R

Les bagues d'adaptation du système EOS R offrent une compatibilité totale avec la gamme d'objectifs Canon EF et EF-S, permettant ainsi aux propriétaires de Canon EOS R5, EOS R6 et EOS R possédant également un appareil photo reflex EOS une intégration parfaite avec leurs objectifs existants. « Les appareils photo avec système EOS R utilisent nativement le protocole des objectifs EF ainsi que des objectifs RF. Les deux types d'objectifs fonctionnent donc parfaitement », explique Richard.

Articles liés

Get the newsletter

Click here to get inspiring stories and exciting news from Canon Europe Pro