ARTICLE

L'importance de ma caméra : pour la journaliste Elisa Iannacone

La journaliste et cinéaste Elisa Iannacone explique ce qu'elle attend d'une caméra et partage ses expériences de tournage avec les modèles Canon EOS C70 et XA55.
Une image tirée d'une vidéo de la journaliste et cinéaste Elisa Iannacone en train de filmer avec le caméscope Canon XA55 alors qu'elle faisait du camping suspendu au Pays de Galles.

La journaliste et cinéaste Elisa Iannacone voyage partout dans le monde pour couvrir les guerres et les catastrophes naturelles. Elle doit donc disposer d'un équipement fiable sur lequel elle peut compter dans les conditions les plus difficiles. Pour tester les capacités de l'autofocus et de la stabilisation de l'image de la caméra Canon EOS C70 et du caméscope Canon XA55, elle les a tous les deux emportés lors de son séjour d'une nuit en camping. Elle a filmé depuis une petite tente portable suspendue à une falaise.

« Lorsque vous racontez une histoire d'une manière inattendue, vous modifiez l'opinion des spectateurs à son sujet. De cette manière, un public qui était très passif, parce qu'il avait l'impression d'avoir déjà vu ces images, devient curieux », dépeint la journaliste et réalisatrice de documentaires Elisa Iannacone. C'est ce qui l'a encouragée à créer un portfolio varié de ses travaux, à filmer et à tourner des documentaires dans plus de 30 pays et à travers six continents.

Le travail de la cinéaste professionnelle Elisa Iannacone a été utilisé par National Geographic, Newsweek, le magazine VICE et BBC World News. Attirée par les histoires relatives aux droits humains et les sujets peu abordés, elle a couvert des zones de guerre et des catastrophes naturelles, des violences domestiques dans les camps de réfugiés en Irak aux dégâts provoqués par le cyclone Idai au Mozambique en 2019.
Deux enfants se tiennent près d'une rivière couverte d'algues et bordée de palmiers.

Le cyclone Idai a provoqué un glissement de terrain près de la ville de Beira au Mozambique. Des centaines de personnes ont été tuées et les propriétés et les récoltes ont été détruites. Le travail d'Elisa au Mozambique a été réalisé avec un Canon EOS 7D (maintenant remplacé par le Canon EOS 7D Mark II), mais elle explique que désormais, elle utilisera davantage le modèle Canon EOS C70, « tout simplement en raison des différents types de résultats, qualités et contrôles qu'il offre ». Photo prise avec un Canon EOS 7D équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 41 mm, 1/250 s, f/10 et ISO 250. © Elisa Iannacone

Un homme avec des dreadlocks jouant du tambour dans un studio d'enregistrement détruit à Beira, au Mozambique.

Au Mozambique, Elisa a rencontré un groupe d'artistes ayant perdu tous leurs instruments de musique. Elle a documenté leur combat pour s'en sortir. Domingos Manuel Francisco est photographié en train de jouer du tambour dans les ruines du studio d'enregistrement du groupe. Photo prise avec un Canon EOS 7D équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 24 mm, 1/400 s, f/3.2 et ISO 250. © Elisa Iannacone

« Je ne savais vraiment pas ce que j'allais y trouver », se souvient-elle à propos de son arrivée dans la ville de Beira, au Mozambique, détruite à 90 % par la tempête. Elle y a rencontré un groupe d'artistes qui avaient perdu tous leurs instruments de musique. Elle a ainsi raconté une histoire en contexte de cette catastrophe à travers le prisme de leur expérience personnelle. « J'essaie de trouver des histoires qui vont au-delà des faits. Pour moi, cette histoire était très parlante. »

Elisa a aussi consacré six ans à un projet multimédia à long terme, The Spiral of Containment, qui traite de l'impact des violences sexuelles et donne la possibilité aux survivants de s'exprimer visuellement « à travers le royaume de l'imagination ». L'installation artistique immersive, située à Bargehouse au sein de l'OXO Tower Wharf, à Londres, va devenir une exposition itinérante.

Elisa présente l'équipement qu'elle utilise sur le terrain et partage ses expériences de tournage avec les modèles Canon EOS C70 et Canon XA55.
Une femme dans une robe rouge vif marchant devant un château en ruines. Des volutes de fumée orange s'échappent des fenêtres du château.

« J'aime trouver une manière différente de raconter une histoire pour susciter un nouvel intérêt envers quelque chose qui a peut-être déjà été vu des centaines de fois », explique Elisa. Dans son projet multimédia, The Spiral of Containment, elle a utilisé des concepts créatifs et des couleurs vives pour photographier des personnes ayant survécu à des agressions sexuelles. « Je déteste que les victimes soient re-victimisées et présenter quelqu'un qui a déjà vécu beaucoup de choses difficiles en noir et blanc, de manière journalistique », raconte-t-elle. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM. © Elisa Iannacone

Elisa Iannacone tenant son appareil photo Canon alors qu'elle se tient debout, avec de l'eau jusqu'aux cuisses.

Elisa photographiant une image pour son projet The Spiral of Containment, avec de l'eau jusqu'aux cuisses. « Il vous faut un équipement fiable, sur lequel vous pouvez compter », explique Elisa. « L'appareil photo doit faire exactement ce que vous souhaitez. La technologie doit être votre alliée, pas votre ennemie. »

Les exigences d'une journaliste solo

Elisa est journaliste et réalisatrice de documentaires. Elle travaille souvent seule sur le terrain. Pour sa créativité autant que pour sa sécurité, il est essentiel qu'elle soit équipée du bon équipement. « Travailler au sein de ces environnements est éprouvant. Il est impératif de disposer d'un équipement sur lequel on peut compter », affirme-t-elle. « Un équipement robuste est très pratique. Parfois, vous suivez une manifestation et vous devez courir, parfois il faut escalader un mur et vous n'avez personne pour porter votre équipement. Il est important de disposer de caméras portables et légères. Toute batterie épuisée est un poids dans ces situations. »

Elisa privilégie les caméras fiables dotées d'une bonne résolution, le tout dans un boîtier compact. « En tant que reporter solo, il faut veiller à ne pas avoir à s'occuper d'un appareil en particulier, car il faut jongler entre tous. Vous avez besoin d'une caméra réactive qui devient une extension de votre corps.

« Aujourd'hui, on s'attend à ce que vous produisiez des images de haute qualité rapidement et avec moins de personnes. Dans le contexte de la Covid-19, les équipes sont réduites. La technologie doit donc être notre alliée. »

Elisa a dû se reposer sur son équipement plus que jamais lorsqu'elle a filmé un entretien à distance, en raison des mesures de sécurité liées à la Covid-19, avec une personne âgée ayant survécu à l'holocauste. « Par chance, je travaillais avec un Canon XA55 dont les capacités d'autofocus sont très avancées. J'ai pu filmer l'entretien depuis une pièce différente », raconte-t-elle. « L'autofocus Dual Pixel était réglé sur le mode Priorité aux visages. Il était focalisé sur le témoin, ça a très bien marché. »
Possédez-vous un équipement Canon ?

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).
Journalist and documentary cinematographer Elisa Iannacone smiles at the camera during a studio interview.

Comparaison de caméras : camping suspendu

Elisa utilise un Canon EOS C300 Mark II (maintenant remplacé par le Canon EOS C300 Mark III), un Canon EOS 5D Mark IV et un Canon EOS 7D pour filmer ses images d'actualités et de documentaires. Cependant, elle fait partie des premiers professionnels à utiliser la caméra Canon EOS C70 et à filmer avec la plus petite caméra EOS cinéma de Canon et avec un Canon XA55 dans un campement suspendu à une falaise au Pays de Galles.

Le tournage d'une nuit a permis à Elisa de tester les capacités en basse lumière et infrarouges des deux caméras. Elisa était suspendue à des cordes et en équilibre dans une tente de paroi. C'était un bon test pour essayer l'autofocus et les fonctionnalités de stabilisation de l'image des caméras.

Elisa a tout de suite été attirée par le format compact du modèle EOS C70, incontournable pour les journalistes qui travaillent dans des environnements sensibles. « Une caméra compacte est très utile, car il faut parfois la cacher sous une burka », explique-t-elle. « Il ne faut pas attirer l'attention à soi. Parfois, il ne s'agit pas seulement de sa propre sécurité mais plutôt de mettre les gens à l'aise. Si vous arrivez avec beaucoup d'équipement, des lumières, etc., c'est intimidant.

« Bien que le modèle EOS C70 soit une caméra de cinéma, elle est très compacte. C'est incroyable tout ce que contient ce boîtier. C'est génial de pouvoir travailler avec des objectifs RF car la communication entre l'objectif et le boîtier est plus rapide qu'avec les autres objectifs. Cela signifie que la netteté de votre image est bien supérieure. »
La journaliste Elisa Iannacone, assise sur une tente de paroi, suspendue à une falaise au Pays de Galles.

Elisa assise sur une tente de paroi tandis qu'elle fait du camping suspendu au Pays de Galles. « Je voulais tester les modèles Canon EOS C70 et Canon XA55 dans un environnement inhabituel », révèle-t-elle. « Je voulais voir s'ils s'adaptaient facilement lorsque l'on est suspendu au bout de cordes, en essayant de trouver son équilibre. »

La journaliste Elisa Iannacone en train de filmer sur le bord d'une falaise avec un caméscope Canon XA55.

Très compact et léger, le Canon XA55 offre une image 4K UHD de très haute qualité. L'autofocus CMOS Dual Pixel et le zoom optique 15x ont été très utiles lorsque Elisa filmait depuis un bateau naviguant au coucher du soleil.

Pouvoir filmer des images de cinéma en 4K à 120 im./s a permis à Elisa de capturer des images nettes d'un vététiste de montagne dans un virage, avec autofocus complet. « Je ne savais pas que cette personne arrivait, la caméra a simplement fait l'autofocus, même en mode ralenti. »

Le Canon XA55, de son côté, a permis à Elisa d'utiliser la 4K UHD sur une focale grand-angle à 25,5-282,5 mm et l'autofocus Dual Pixel pour suivre un bateau lancé à haute vitesse. « Il filait vers le soleil couchant, avec ce jeu de lumière et d'obscurité dans les vagues. Donc, avoir cette latitude est aussi très agréable. », explique-t-elle.

« Parfois, un zoom est la solution idéale. Lorsque la situation évolue rapidement, il faut parfois se trouver un point d'observation sûr et réagir très vite. Dans l'ensemble, c'est une super caméra, assez portable. Elle dispose d'entrées XLR, ce qui est parfait pour l'audio. »
Le réalisateur Simeon Quarrie filmant avec la caméra Canon EOS C70.

Réaliser des prises de vues à petit budget avec la caméra Canon EOS C70

Le réalisateur Simeon Quarrie explique pourquoi la caméra Cinema EOS la plus compacte permet aux cinéastes d'en faire plus avec moins de moyens.
Elisa Iannacone agenouillée derrière un trépied accueillant un appareil photo Canon dans une rue poussiéreuse, en Irak.

Elisa travaille en Irak, elle se retrouve donc souvent dans des environnements hostiles où la situation peut changer rapidement. Elle doit toujours être prête à faire face à l'inattendu. « Il est essentiel de disposer d'un équipement suffisamment portable pour rester réactif et de batteries longue durée », assure-t-elle.

Une réfugiée irakienne portant une robe à motifs et un foulard sur un arrière-plan foncé simple.

« Lorsque l'on travaille dans les camps de réfugiés, en particulier ceux dans lesquels je me suis rendue en Irak, il faut absolument disposer de l'équipement adapté, mais aussi se préparer émotionnellement. On y entend beaucoup d'histoires très dures. Il faut être fort pour soi-même et pour les gens qui livrent leur histoire », confie Elisa. Photo prise avec un Canon EOS 7D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 24 mm, 1/125 s, f/2.8 et ISO 640. © Elisa Iannacone

Codecs polyvalents et plage dynamique remarquable

Avec une variété de formats d'enregistrement, le modèle Canon EOS C70 offre de la polyvalence aux journalistes sur le terrain. « J'ai filmé en XF-AVC 4:2:2 10-bit, mais vous pouvez filmer avec d'autres codecs qui font la moitié du poids du XF-AVC. C'est très utile si l'on a besoin de retoucher quelque chose sur son ordinateur portable et de l'envoyer très rapidement », commente Elisa. « J'apprécie le fait que l'on puisse filmer directement en PQ et HLG. Cela permet de gagner du temps lors de la correction des couleurs. Si vous voulez réaliser des émissions, vous disposez déjà du standard du secteur. »

Le capteur DGO de la caméra, le même que celui de son partenaire Cinema EOS, le Canon EOS C300 Mark III, offre plus de 16 diaphs de plage dynamique lorsque l'on filme en Canon Log 2. Couplé avec les filtres ND intégrés de la caméra, il offre un contrôle puissant de la lumière. En plus de pouvoir filmer après le coucher du soleil et capturer les détails des rochers et des vagues uniquement à la lumière de la lune, Elisa a constaté son côté pratique lorsqu'elle travaille dans des environnements hostiles.

« Allumer une lumière attire l'attention et peut créer une situation dangereuse pour soi-même comme pour les personnes que l'on interviewe », explique-t-elle. « Vous avez besoin d'une caméra capable de filmer dans l'obscurité. Plus vous avez de latitude, mieux c'est, et cette caméra ne m'a pas déçue.

« L'avantage des filtres ND internes, c'est que je peux contrôler l'éclairage. Je peux obtenir une profondeur de champ encore plus belle et avoir cet effet bokeh. Je peux contrôler cela rien qu'avec un petit bouton, ce qui est génial. Une caméra comme le modèle EOS C70 permet de se fier à l'autofocus et à la stabilisation de l'image. Vous disposez ensuite d'un vaste choix de sorties, ce qui facilite la vie. Ce modèle est tout simplement excellent. »

Rédigé par Lucy Fulford


Articles liés

  • ARTICLE

    Filmer un voyage de 13.000 km avec le Canon XA55

    Le cinéaste Clemens Boecker partage l'histoire de ce voyage hors normes de Berlin à Beijing avec un caméscope Canon professionnel compact.

  • Un homme se tient dans un champ de blé avec une caméra Canon EOS C70.

    ACTUALITÉS PRODUITS

    EOS C70 : découvrez la nouvelle caméra Cinema EOS avec monture RF

    Nouvelle monture, nouveau design, nouvelles possibilités… Découvrez comment la puissance du Super 35 mm compact de Canon peut décupler vos choix créatifs.

  • Premier tournage avec le Canon EOS C70

    PHOTOGRAPHIER DES HISTOIRES

    Premier tournage avec le Canon EOS C70

    Jolade Olusanya explique comment il a utilisé la caméra Cinema EOS avec monture RF de Canon pour filmer un magnifique court métrage de la poète Sophia Thakur.

  • La caméra professionnelle Canon XF405.

    ARTICLE

    Les six meilleures caméras professionnelles

    Les caméras XF et XA de Canon intègrent les technologies de pointe de Canon dans un design tout-en-un facile à utiliser. Mais laquelle vous convient le mieux ?

  • Recevez la newsletter

    Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro