ARTICLE

Photographier les dragons de Komodo avec Fergus Kennedy

Photographier les dragons de Komodo dans un environnement naturel, avec la bonne lumière, a représenté un défi pour le photographe Fergus Kennedy. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM. © Fergus Kennedy

Très peu d'îles dans le monde abritent la très impressionnante espèce de lézard Varanus komodoensis, mieux connu sous le nom de dragon de Komodo. Le photographe publicitaire et vidéographe Fergus Kennedy a passé quelques jours difficiles à la recherche du cliché parfait sur l'île de Rinca dans le parc national de Komodo, en Indonésie.

Lorsque Fergus est arrivé sur l'île de Rinca, il a été étonné de trouver rapidement les lézards géants, qui peuvent atteindre trois mètres de long et peser jusqu'à 70 kg, près du poste des gardes forestiers. « J'ai été surpris par le nombre de touristes qui viennent les voir, c'est un peu comme un zoo », dit Fergus. « Les dragons sont nourris et profitent des restes de nourriture, alors ils finissent par traîner près de l'endroit où se trouvent les gardes forestiers. »

Cependant, la mission de Fergus était de capturer le comportement des dragons de Komodo dans leur habitat naturel, ce qui est beaucoup plus difficile, mais plus intéressant. « En tant que biologiste, je m'intéresse au comportement des animaux, c'est l'une des choses que j'ai étudiées à l'université », dit-il.

Christian Ziegler’s

Recevoir la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

« Nous avons discuté avec le garde forestier pour connaître les habitudes des dragons pendant la journée. Ils sortent le matin et s'allongent au soleil parce que [étant des animaux à sang froid] ils ont besoin de se réchauffer suffisamment pour être actifs. Après cela, ils restent actifs très peu de temps, puis vers midi, il commence à faire trop chaud, alors ils retournent à l'ombre. »

Ces informations l'ont aidé à mieux appréhender la façon dont il allait organiser sa séance photo. « On arrive avec nos idées préconçues sur la façon dont on va les trouver ou les filmer, mais en général, les choses sont complètement différentes une fois qu'on est sur place et cette séance ne fait pas exception. »

A man pushes a wooden cart laden with large water containers down a path, a Komodo dragon walking ahead of him.
Près du poste des gardes forestiers de Rinca, les dragons de Komodo s'approchent des humains qui leur donnent des restes de nourriture. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM. © Fergus Kennedy

Les dragons de Komodo mordent leur victime qui meurt ensuite d'infections toxiques, une façon bien désagréable de mourir.

Il est parti en randonnée avec un garde forestier pour essayer de localiser les dragons dans leur environnement naturel et nous confie : « C'était vraiment compliqué. Il nous a fallu du temps pour les trouver. » Ils ont dû marcher pendant des heures dans une chaleur et une humidité intenses de 35 °C dans les collines, les forêts et les vallées. « Les gardes forestiers nous ont beaucoup aidés parce qu'ils connaissent bien les animaux », dit Fergus. « Et ils vous avertissent régulièrement de ne pas vous faire piéger ou mordre par l'un d'entre eux. « Les dragons de Komodo mordent leur victime qui meurt ensuite d'infections toxiques, une façon bien désagréable de mourir. »

Two Komodo dragons lie together, with one's head on top of the other's.
Les dragons de Komodo restent immobiles pendant la majeure partie de la journée pour se réchauffer et se rafraîchir, il a donc fallu beaucoup de patience pour les prendre en photo en plein mouvement. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM. © Fergus Kennedy

Pour prendre en photo les dragons, Fergus a pris son Canon EOS 5D Mark IV et a surtout utilisé un objectif à zoom Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM. « J'ai gardé l'objectif 100-400mm sur l'appareil photo presque tout le temps, à l'exception d'une prise de vue dans la vidéo où nous avons utilisé l'objectif 11-24mm pour mettre la caméra sur le chemin d'un dragon de Komodo. Il a marché pile au-dessus de l'objectif, nous avons obtenu une prise incroyable. J'ai voulu faire la même chose pour prendre des clichés, mais l'occasion ne s'est pas représentée. »

Nous avons pu faire cette vidéo car les dragons de Komodo ont une routine bien ancrée. Ils suivent souvent un chemin bien particulier, donc nous avons pu anticiper la direction dans laquelle ils allaient, sans savoir ce qu'ils allaient faire ou s'ils allaient s'arrêter. « Je me souviens d'une fois où nous avons placé l'appareil photo avec un gros objectif aussi près que possible du dragon, cela nous a demandé beaucoup de courage », raconte Fergus en riant. « Nous avons attendu que le dragon fasse quelque chose, mais il n'a pas bougé d'un pouce. Il était fatigué et voulait se reposer. »

A Komodo dragon pauses by a tree, sticking its tongue out.
L'environnement forestier était parfois sombre, mais l'éclairage difficile n'a pas posé de problème grâce à l'objectif stabilisé de l'appareil photo. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM. © Fergus Kennedy

Il était heureux de pouvoir compter sur l'objectif à zoom Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM pour produire des prises de vue rapprochées des dragons tout en gardant une certaine distance de sécurité. « Cet objectif a une très bonne stabilisation de l'image : la forêt était très sombre et les vitesses d'obturation auraient été trop lentes sans stabilisateur d'image. L'image reste aussi très nette sur toute la plage focale. »

En plus d'avoir un télézoom fiable, Fergus a beaucoup aimé travailler avec le Canon EOS 5D Mark IV. « L'augmentation de la résolution par rapport au Canon EOS 5D Mark III (de 22,3 à 30 millions de pixels) est vraiment bonne, il y a sensiblement plus de détails, donc c'est génial. Vous obtenez des images très nettes à des ISO élevés.

« Je suis aussi familier avec sa forme, puisque j'utilise la série 5D depuis le début. C'est génial de pouvoir l'utiliser et de prendre des photos sans avoir à se réhabituer. Comme pour les modèles 5D précédents, l'étanchéité est très utile : quand nous étions avec les dragons de Komodo, l'environnement était assez poussiéreux, donc c'est toujours bon de savoir qu'on n'a pas besoin de trop s'inquiéter pour l'appareil photo. »

Fergus tourne presque exclusivement en RAW, qu'il ajuste et enregistre en deux versions : des JPEG plus petits pour le Web et des JPEG haute résolution pour les magazines et ses clients d'impression.

A close up shows a Komodo dragon's head, neck and front leg, as it walks past the camera and glances over.
Pour ce cadrage en gros plan, Fergus a utilisé un objectif 400mm, 1/125 s, f/5.6 et ISO 2500. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM. © Fergus Kennedy

Fergus raconte qu'il capture d'énormes volumes d'images d'animaux sauvages et que, dans le cadre d'un projet récent, il a capturé 4000 images en une matinée. Son tournage avec les dragons de Komodo n'a pas fait exception. « Lorsque nous avions un dragon au bon endroit, j'avais tendance à mettre la caméra en mode prise de vue en continu à une cadence élevée d'environ sept images par seconde, et en mode autofocus AI Servo pour suivre les dragons de Komodo alors qu'ils se déplaçaient vers moi. J'ai donc pris beaucoup de photos en peu de temps.

« Nous n'avions plus beaucoup de temps une fois que nous avons trouvé des dragons dans leur habitat naturel : bien souvent, nous n'avons passé que 10 ou 15 minutes avec eux, suivi par de longues périodes de frustration passées à en trouver d'autres. »

Le tournage a été difficile, mais le jeu en valait la chandelle. « Trouver un dragon dans un cadre authentique (et non près du poste des gardes forestiers), avec un bon éclairage, a été un grand défi. J'aurais aimé faire plus de prises sous une lumière du soir vraiment faible, mais c'était quand même amusant, une véritable aventure. »


Pour en savoir plus sur le dernier appareil photo de la série 5D, visitez la page produit du Canon EOS 5D Mark IV.

Rédigé par Steve Fairclough


Équipements indispensables de Fergus Kennedy

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

The key kit that the pros use to take their photographs

Appareil photo

EOS 5D Mark IV de Canon

Ce reflex plein format de 30,4 millions de pixels capture le moindre détail, même en situation de contraste extrême. La prise de vue en continu à 7 im./s est utile lorsque vous souhaitez saisir l'instant parfait, tandis que la vidéo 4K assure des niveaux de performance nouveaux.

Objectif

Une caméra vidéo

Canon EOS C100 :

Le caméscope de production vidéo abordable et convivial C100 offre une imagerie HD professionnelle, un design compact et une polyvalence d'objectifs.

Articles liés

Tout afficher

Canon Professional Services

Les membres ont accès au support CPS, localement et lors d'évènements majeurs, à un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, au prêt gratuit d'équipement de remplacement.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant