ARTICLE

Boxer intelligemment : Elizabeth Kreutz nous explique comment elle a saisi l'action sur le vif lors d'un combat de Manny Pacquiao

Manny Pacquiao (à gauche) et Timothy Bradley s'affrontant pour le titre de champion au MGM Grand, à Las Vegas, États-Unis, le 9 avril 2016. Photo prise avec un Canon EOS-1D X équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM. © Elizabeth Kreutz

Dans la photographie sportive, la différence entre une bonne et une superbe photo n'est qu'une question de timing. C'est tout particulièrement le cas avec la boxe, où l'action se déroule à une vitesse vertigineuse. Ici, la photographe texane Elizabeth Kreutz nous explique comment elle immortalise les instants les plus intenses d'un combat et nous présente le kit Canon qu'elle utilise pour cela.

Photographier un match de boxe n'est pas pour les âmes sensibles. « Vous anticipez le moment où vous allez pouvoir prendre LA photo qui fera toute la différence », explique Elizabeth. « Vous attendez, vous vous tenez prêt. J'adore ce côté imprévisible. J'ai une boule dans le ventre et mon cœur bat à toute vitesse tout au long du combat. Je dois me tenir prête et être rapide, car personne ne m'attend.

« À certains moments, l'action change radicalement en l'espace d'une seconde. C'est pourquoi, lorsque je photographie un combat, j'ai besoin d'une vitesse de prise de vue rapide. »

Boxer Timothy Bradley protects his face from his opponent Manny Pacquiao at the MGM Grand.
Le boxer Timothy Bradley essuyant les coups de son adversaire Manny Pacquiao. Photo prise avec un Canon EOS-1D X équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM. © Elizabeth Kreutz
Christian Ziegler’s

Recevoir la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Pour cela, elle utilise ses deux appareils photo Canon EOS-1D X, qui réalisent des prises de vue à une vitesse ultra-rapide ; le Canon EOS-1D X Mark II peut prendre jusqu'à 14 im./s avec suivi AF/AE complet et même 16 im./s en Visée par l'écran. Grâce à ces vitesses, le mode Rafale permet de réaliser jusqu'à 170 images RAW 14 bits non compressées.

« Je ne veux rien manquer », déclare Elizabeth. « Je prends beaucoup de photos avec les Canon EOS-1D X, surtout avec les boxers plus légers, qui sont particulièrement rapides. Je photographie sans compter. »

Elle utilise trois objectifs principaux : un Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM ultra grand angle, un Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM très rapide et un puissant téléobjectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM. Pendant le combat, elle utilise un seul objectif et obtient des images évocatrices, puissantes et pleines d'intensité.

Boxer Manny Pacquiao skips in the training ring, looking in the mirror. We see his reflection, through the ring ropes.
Le boxer Manny Pacquiao s'entraînant devant un miroir à la salle de boxe Top Rank, à Las Vegas, le 5 avril 2016. Photo prise avec un Canon EOS-1D X équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM. © Elizabeth Kreutz

Les appareils photo Canon EOS-1D X d'Elizabeth lui apportent un autre avantage qui est mis en lumière dans son travail documentaire. C'est ce qu'elle appelle la « beauté d'une sensibilité ISO élevée ». C'est essentiel pour elle car elle travaille surtout sans flash, afin de se faire aussi discrète que possible lors de la préparation des athlètes en coulisses et des séances d'entraînement, et d'obtenir des clichés très naturels.

« Lorsque je suis dans les vestiaires et que je travaille avec la lumière disponible, j'ai besoin de savoir si mon objectif est ouvert au maximum. Je peux pousser l'ISO pour atteindre une vitesse d'obturation qui ne créera pas de flou de bougé. C'est le résultat que je souhaite obtenir et la façon dont je raconte mes histoires.

« Je fais ce travail depuis 16 ans et je me suis longtemps inquiétée de ne pas dépasser 1600 ISO », déclare-t-elle. « Mais aujourd'hui, je prends des photos à 8000 ISO sans aucun souci. Je le fais en toute confiance. »

Boxer Timothy Bradley stands behind a screen in a hotel room as freezing cold air is blown around him.
Le boxer Timothy Bradley en pleine récupération dans un caisson de cryothérapie. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM. © Elizabeth Kreutz

Lorsque le Canon EOS-1D X a été commercialisé, il offrait une sensibilité ISO étendue atteignant 204.800. Le Canon EOS-1D X Mark II a repoussé ces limites jusqu'à 409.600. « Parfois, j'utilise le flash car j'en ai vraiment besoin et que je ne peux pas faire autrement, mais je n'aime pas trop ça », explique Elizabeth, « alors, 90 % du temps, je travaille sans ».

Le Canon EOS-1D X a vraiment impressionné Elizabeth lorsqu'elle l'a utilisé pour la première fois. « Je travaillais déjà avec le Canon EOS-1D Mark IV, que j'adorais, mais lorsque j'ai photographié mon premier combat au Madison Square Garden, j'ai utilisé deux boîtiers : le Canon EOS-1D Mark IV et, pour la première fois, le Canon EOS-1D X. Lors du travail de retouche, j'ai pu dire immédiatement quelles photos avaient été prises avec le Canon 1D X grâce aux couleurs plus intenses avec une sensibilité ISO élevée. Depuis, à chaque combat, je n'utilise plus que les Canon EOS-1D X ».

Avant ça, elle n'avait jamais photographié en plein format, explique-t-elle. « Tous mes boîtiers étaient équipés de capteurs à focale. Lorsque je suis passée en plein format, j'ai su que je ne reviendrai jamais en arrière. J'aime prendre des photos en grand angle car cela apporte un côté documentaire. C'est tout simplement fantastique ».

Boxer Timothy Bradley with trainer Teddy Atlas in the ring before the fight at the MGM Grand on 9 April 2016. Taken on a Canon EOS-1D X Mark II with a Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM lens. © Elizabeth Kreutz
Le boxer Timothy Bradley avec son entraîneur Teddy Atlas sur le ring avant le combat au MGM Grand, le 9 avril 2016. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM. © Elizabeth Kreutz

Son travail est dicté par ses clients qui sont généralement des promoteurs d'événements désireux de documenter non seulement le combat lui-même, mais également les préparatifs et l'après-match. Ses photos des coulisses et son point de vue unique sur le combat sont ensuite repris sur les réseaux sociaux et utilisés comme supports marketing pour la promotion des futurs événements. Elle a appliqué cette méthode lors de la seconde rencontre entre Manny Pacquiao et Timothy Bradley en avril 2016 (lors du premier combat, en 2012, la victoire de Timothy Bradley avait été très controversée et ce nouveau combat était considéré comme une occasion de réparer le sentiment d'injustice).

« Pour ce combat, ma mission consistait essentiellement à photographier les coulisses et ce qui se passait dans les vestiaires », explique-t-elle. « On ne m'avait pas demandé de prendre des photos sur le vif. J'ai fait quelques photos des coulisses juste avant que le match commence, puis une fois le combat lancé, je me suis concentrée sur l'action, au lieu d'envoyer mes images immédiatement. Il y avait un autre photographe pour ça ».

Boxer Manny Pacquiao bends forwards as Timothy Bradley raises an arm to punch him.
Prise de vue au sol et en plan large des boxers Tim Bradley et Manny Pacquiao s'affrontant sur le ring. Photo prise avec un Canon EOS-1D X équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM à 16 mm ; 1/2500 s à f/4, ISO 8000. © Elizabeth Kreutz

Son contrat avec les promoteurs prévoyait qu'elle couvre le combat et tout ce qui se passait autour, puis qu'elle traite ses photos au format RAW depuis le confort de sa chambre d'hôtel. Tout cela lui a pris cinq heures.

C'était la première fois qu'Elizabeth utilisait le Canon EOS-1D X Mark II et, comme lors de sa première expérience avec le Canon EOS-1D X, elle en est ressortie très impressionnée. « J'ai très envie de voir ce que je peux faire avec, surtout avec mon style documentaire », déclare-t-elle.

Raised on the shoulders of two men, boxer Manny Pacquiao celebrates his victory over Timothy Bradley.
Manny Pacquiao célébrant sa victoire après avoir remporté son combat contre Timothy Bradley. Photo prise avec un Canon EOS-1D X équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM. © Elizabeth Kreutz

« J'ai hâte de pousser l'ISO encore plus loin et d'obtenir des images encore meilleures avec des sensibilités ISO supérieures. J'aimerais jouer avec ça... En tant que photographe au style documentaire, c'est quelque chose d'énorme pour moi ».

Rédigé par Mark Alexander


Les essentiels d'Elizabeth Kreutz

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Photographer Elizabeth Kreutz stands in the middle of a road with two Canon cameras over her shoulders.

Appareil photo

Objectif

Canon EF 24-70 mm f/2.8L II USM

Cet objectif à zoom standard de qualité professionnelle offre une netteté d'image exceptionnelle et une robustesse digne de la série L. Son ouverture constante de f/2.8 vous permet non seulement de prendre de superbes photos, même en basse lumière, mais aussi de contrôler facilement la profondeur de champ.

Objectif

Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM

Un robuste et puissant téléobjectif zoom, un stabilisateur d'image 4 vitesses idéal pour la prise de vue à main levée en condition de basse lumière et des lentilles à dispersion ultra-faible pour un contraste élevé et des couleurs naturelles.

Articles liés

Tout afficher

Canon Professional Services

Les membres ont accès au support CPS, localement et lors d'évènements majeurs, à un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, au prêt gratuit d'équipement de remplacement.

S'inscrire

En savoir plus

Canon Professional Services