ARTICLE

Les cinq règles d'or d'Alessandra Meniconzi pour réaliser des portraits avec un flash Speedlite

Pour l'ambassadrice Canon Alessandra Meniconzi, la lumière joue un rôle essentiel pour faire ressortir les sujets de portraits en trois dimensions. Photo prise avec le Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM. © Alessandra Meniconzi

« Depuis le début, le flash est mon pire cauchemar. C'est l'outil le plus difficile à utiliser en photographie et je n'aime pas étudier les rapports de contraste », explique l'ambassadrice Canon Alessandra Meniconzi. Cette déclaration est pour le moins surprenante de la part de la lauréate du prix 2018 du photographe de voyage de National Geographic dans la catégorie Personnes, entre autres récompenses prestigieuses, d'autant plus qu'elle est célèbre pour ses portraits à l'éclairage superbe. Pourtant, cette aversion pour les aspects techniques de l'éclairage artificiel s'est finalement révélé avantageux : en effet, Alessandra a dû élaborer une méthode détachée des chiffres et des rapports qui se concentre sur l'image finale. Elle parvient ainsi à obtenir un éclairage qui paraît naturel alors même qu'il ne l'est pas, dans un style inspiré par les maîtres de la peinture flamands et néerlandais.

« Avant d'utiliser des flashes Speedlite, j'utilisais uniquement un disque réfléchissant télescopique pour dompter la lumière naturelle. Cependant, quand je devais utiliser une vitesse d'obturation lente dans un endroit sombre, il était très difficile d'obtenir un résultat net. Maintenant, j'essaie d'obtenir le même effet qu'à l'époque où je me contentais d'exploiter la lumière naturelle, mais en utilisant le flash », ajoute-t-elle.

Alessandra présente ici ses cinq règles d'or pour réaliser des portraits naturels avec des flashes Speedlite.

A man with long grey beard wearing a dark cap with a blue Bavarian crest
L'une des photos préférées d'Alessandra, qu'elle a prise lors du Festival de barbes alpines de Coire, en Suisse. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM et avec un flash Speedlite 600EX-RT. © Alessandra Meniconzi
A man with bushy eyebrows and a chest-length grey beard wearing traditional Alpine costume including decoratively-embroidered leather braces
Alessandra a disposé son flash Speedlite de façon à simuler la lumière naturelle, alors que la scène se déroulait dans une salle de stockage sombre. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM et avec un flash Speedlite 600EX-RT. © Alessandra Meniconzi

1. Demandez à votre sujet de vous aider

Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

Alessandra photographie essentiellement des peuples indigènes de diverses régions du monde, du Groenland à la Mongolie. Cependant, ses méthodes fonctionnent tout aussi bien dans d'autres contextes, comme lors du Festival de barbes alpines de Coire en Suisse, où elle a photographié plusieurs hommes exhibant leurs longues barbes et leurs costumes folkloriques traditionnels. Où qu'elle soit dans le monde, elle trouve qu'en impliquant les personnes à photographier, il est plus facile de les amener à se détendre et à oublier l'équipement professionnel de photographie qu'elle emporte avec elle.

« Quand je travaille avec des enfants, je transforme ce moment en cours de photographie et je les fais regarder dans le viseur. Ils sont ainsi plus détendus, car ils comprennent ce qu'il se passe. Quand je suis avec une famille, j'essaie de la réunir comme s'il s'agissait d'une équipe. Lorsque j'ai photographié les hommes présents au festival de barbes, je n'ai passé qu'une ou deux minutes avec chacun d'eux. J'ai essayé de créer une atmosphère amusante et détendue en ne leur donnant pas de consignes et en demandant à certains d'entre eux de tenir la boîte à lumière pour leur donner l'impression de m'être utiles. »

Au festival de barbes, Alessandra se tenait à quelques mètres de ses sujets, avec un flash Speedlite 600EX-RT disposé à un angle de 45 degrés et un objectif 70-200mm. Elle avait testé l'éclairage avec l'aide d'un ami avant de commencer la séance. « J'avais un seul flash et je me trouvais dans une salle de stockage étroite et sombre. Je savais que certains sujets risquaient d'être timides et mal à l'aise s'ils devaient poser longtemps, c'est pourquoi j'ai demandé à un ami de me servir de modèle pour tout préparer et j'ai positionné les sujets au même endroit pour pouvoir réaliser très rapidement ces portraits. »

A laughing elderly man from the Danakil region of Ethiopia with red-dyed beard wearing a traditional embroidered hat
Un portrait plein de vie réalisé en Éthiopie, où Alessandra s'est rendue pour photographier les Afars. Également appelés les Danakil d'après le nom du désert où vivent nombre d'entre eux, ils forment un groupe de fiers guerriers. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM et avec des flashes Speedlite 600EX-RT. © Alessandra Meniconzi

2. Choisissez des sujets qui s'intéressent à votre démarche

Alessandra s'efforce toujours de représenter la culture locale de façon authentique et ses histoires parlent souvent d'héritage culturel et de coutumes en voie de disparition. « Dès mon plus jeune âge, j'ai été fascinée par les personnes qui aiment leur culture, y croient et s'attachent à la faire perdurer. Pour moi, c'est une valeur très importante de nos jours, à l'ère de la mondialisation. Je veux immortaliser ces cultures avant qu'elles ne disparaissent », affirme-t-elle.

Lorsqu'Alessandra arrive dans une nouvelle région, elle préfère passer une semaine à rencontrer les habitants avant de commencer à les photographier. « La première chose que je fais, c'est engager un guide. Il est essentiel d'avoir un bon guide pour visiter les environs. La première fois que je suis allée en Mongolie, mon guide et moi sommes allés de maison en maison pour expliquer ce que nous voulions faire. Je prenais le temps de regarder le visage de chaque personne, mais aussi d'évaluer l'intérêt porté à mon projet. Certaines familles voulaient poser uniquement pour l'argent, alors que je voulais photographier des personnes fières de leur culture. Il est beaucoup plus facile de travailler avec ce genre de personnes, car elles ont envie de tout montrer. Cela fait toute la différence quand on veut raconter une histoire et pas simplement prendre de jolies photos », précise-t-elle.

A Kazakh woman rolls out pastry with a wooden rolling pin in a darkened room with light coming from one side
Un éclairage soigneusement positionné permet à Alessandra de créer un effet de clair-obscur, une technique qui consiste à créer des contrastes forts entre les zones claires et les zones sombres d'une image et qui rappelle les œuvres des grands maîtres de la peinture. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM et avec un flash Speedlite 600EX-RT. © Alessandra Meniconzi
A young Kazakh boy wearing traditional clothing, with a fur collar and warm hat, sits with a hooded Golden Eagle on his arm
Alessandra immortalise la vie des Kazakhs de Mongolie occidentale depuis sa première visite dans la région, il y a18 ans, où elle avait découvert une de leurs pratiques ancestrales : la chasse avec des aigles royaux. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 85mm f/1.2L et avec un flash Speedlite 600EX-RT. © Alessandra Meniconzi

3. Placez votre flash comme si c'était une source lumineuse naturelle

Alessandra Meniconzi speed

Alessandra Meniconzi revient sur son choix d'un objectif macro pour réaliser un portrait saisissant

L'ambassadrice de Canon Europe nous révèle l'histoire de ce portrait d'une petite fille portant un rapace sur la tête, réalisé au domicile de l'enfant en Mongolie.

Alessandra utilise un ou deux flashes Speedlite 600EX-RT pour ses portraits, en fonction de la situation et du résultat qu'elle cherche à obtenir. Lorsqu'elle veut photographier une personne dans sa maison, elle regarde où est placée la fenêtre et optimise la lumière qu'elle laisse entrer en plaçant son flash Speedlite à l'extérieur, tourné vers la fenêtre. Elle utilise également un transmetteur Speedlite ST-E3-RT monté sur son appareil photo pour communiquer avec le flash Speedlite. De cette façon, elle peut ajuster sa puissance sans avoir à sortir pendant la séance de photographie.

« J'essaie de recréer la même lumière qui passerait au travers de la fenêtre, mais le flash fige la scène. Comme cela, [même] si le sujet bouge un peu, l'image n'est pas floue. C'est particulièrement important dans les maisons très sombres où j'utilise une vitesse d'obturation lente, car dans ce cas-là le moindre mouvement peut créer un flou de bougé », explique-t-elle.

Dans certains cas où elle a besoin de plus de lumière, elle place deux flashes Speedlite devant la fenêtre pour éclairer l'intérieur. « Mais, dans ce cas, je n'utilise pas les flashes à pleine puissance pour ne pas obtenir un effet trop blanc. Je veux seulement éviter d'avoir une image floue, c'est pourquoi j'essaie de donner un aspect naturel à la lumière du flash. »

4. Sous-exposez les paysages

A young Kazakh girl wearing an embroidered hat and traditional fur coat, with a herd of goats and dry-stone wall dimly visible in the background
Lors de prises de vue en extérieur, Alessandra sous-expose l'arrière-plan et s'attache à éclairer le sujet de façon naturaliste. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM et avec des flashes Speedlite 600EX-RT. © Alessandra Meniconzi

Alessandra utilise l'obturateur pour contrôler l'exposition de l'environnement et l'ouverture pour contrôler celle du flash. En mode ETTL, la puissance du flash Speedlite est automatiquement ajustée en fonction de l'ouverture : si Alessandra change son ouverture, la puissance du flash Speedlite change également.

Lorsqu'elle réalise un portrait en extérieur, elle sous-expose le paysage en arrière-plan pour s'assurer que le flash ne fasse pas paraître l'image trop lumineuse. « De cette façon, je peux utiliser le flash Speedlite à faible puissance pour ajouter juste une touche de lumière sur le visage », explique-t-elle.

5. Contrôlez l'arrière-plan

An elderly Mongolian woman in profile, with the outline of her face in the light but the rest of the image dark, holding a twig from which wispy smoke is rising
L'arrière-plan sombre permet à Alessandra d'utiliser la lumière pour faire ressortir des détails, comme la fumée sur cette photo prise en Mongolie. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM et avec des flashes Speedlite 600EX-RT. © Alessandra Meniconzi

Dans certains endroits sombres, comme la petite salle de stockage où Alessandra a réalisé ses portraits lors du festival de barbes de Coire, l'obscurité, associée à un flash puissant, suffit à créer un arrière-plan foncé. Cela est dû à la loi du carré inverse : si la source lumineuse est suffisamment proche du sujet, toute la lumière sera concentrée sur le visage et l'arrière-plan ne sera pas éclairé. Toutefois, Alessandra s'assure d'emporter avec elle un arrière-plan foncé, notamment lorsqu'elle photographie des personnes chez elles ou dans d'autres endroits où elle ne peut pas contrôler l'environnement.

« Si la maison est très sombre, je règle simplement la puissance de mon flash sur 250 pour que l'arrière-plan paraisse foncé. Dans d'autres endroits, par exemple dans les yourtes en Mongolie, il y a beaucoup de textiles rouges et jaunes. En outre, de nos jours, on trouve beaucoup de plastique dans les maisons, or cette matière reflète la lumière du flash. Dans ces cas-là, j'ai besoin d'un arrière-plan noir », affirme-t-elle. « À l'avenir, j'aimerais essayer d'éclairer un peu l'arrière-plan et peut-être d'utiliser des arrière-plans colorés. Pour cela, j'aurai sans doute besoin d'un autre flash Speedlite. »

Rédigé par Kathrine Anker


Équipements indispensables d'Alessandra Meniconzi

L'équipement de base pour réaliser des portraits en déplacement

Alessandra Meniconzi's kitbag

Appareil photo

Canon EOS 5D Mark IV

Ce reflex numérique plein format de 30,4 millions de pixels capture le moindre détail, même en situation de contraste extrême, et permet une prise de vue en continu à 7 im./s. « Il offre des performances très proches du Canon EOS-1D X, tout en étant plus léger », analyse Alessandra.

Objectifs

Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM

Cet objectif à zoom standard de qualité professionnelle offre une netteté d'image exceptionnelle et une robustesse digne de la série L. Alessandra indique : « Il est petit et n'est pas très lourd, ce qui est important car certaines compagnies aériennes limitent le poids des bagages à main à 8 kg. À 70 mm on peut prendre le sujet de très près et l'ouverture f/2,8 est déterminante dans ma façon de travailler. »

Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM

Un objectif à focale fixe de qualité exceptionnelle offrant un stabilisateur d'image, une fonction macro pouvant atteindre la taille réelle (1.0x) et la possibilité d'atteindre une faible profondeur de champ avec de magnifiques effets bokeh. « Il offre une netteté incroyable. Il est également parfait pour prendre des portraits rapprochés du visage uniquement », affirme Alessandra.

Accessoires

Canon Speedlite 600EX-RT

Flash puissant pour utilisation en mode interne ou externe. Le déclenchement radio intégré permet de contrôler les conditions d'éclairage à distance, dans un rayon de 30 mètres. « Je l'utilise car il est très puissant », explique Alessandra.

Transmetteur Speedlite ST-E3-RT

Déclenche les flashes Speedlite compatibles jusqu'à 30 m de distance grâce à un contrôle par raiofréquence fiable. « Pour moi, c'est un outil magique, car on peut l'utiliser avec la plupart des flashes et il permet de les contrôler depuis l'appareil photo. Il n'est pas nécessaire d'aller au flash pour en régler la puissance. C'est très facile. »

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant