FLASH

Mémorisation d'exposition au flash et correction d'exposition au flash

Découvrez comment adapter la puissance du flash Speedlite à votre sujet en utilisant la mémorisation d'exposition au flash et la correction d'exposition au flash.
Obtenir la bonne exposition pour une photographie au flash impliquait auparavant des calculs fastidieux basés sur des nombres indicatifs, sur la distance du flash par rapport au sujet et sur les ouvertures. Heureusement, la mesure évaluative du flash « à travers l'objectif » (E-TTL et E-TTL II) a bouleversé les anciennes méthodes et photographier au flash Speedlite est désormais aussi facile que d'appuyer sur un bouton. Malgré cela, vous obtiendrez parfois de meilleurs résultats en donnant un petit coup de pouce à la mesure du flash.

Le système de mesure évaluative des appareils photo Canon EOS, utilisé pour prendre des mesures d'exposition à la lumière ambiante, est partagé avec le système de flash E-TTL. Un préflash à faible puissance se déclenche avant l'exposition et la lumière de ce flash est mesurée. La durée du flash principal est ensuite contrôlée pour offrir une exposition correcte avec l'ouverture choisie.

Lorsque vous prenez des photos à la lumière du jour, le réglage de l'exposition est parfois nécessaire avec des sujets très clairs ou très sombres. C'est dû au fait que l'appareil photo est calibré pour s'adapter à une scène « moyenne ». Vous pouvez soit prendre une mesure à partir d'une zone « moyenne » de la scène et utiliser la fonction de mémorisation de l'exposition pour la garder pour la scène principale, soit utiliser la fonction de correction d'exposition.

Puisque les flashs E-TTL et E-TTL II utilisent le même système de mesure, les mesures de flash peuvent également être altérées par des sujets clairs ou sombres. Dans ce cas, le réglage est réalisé en utilisant les fonctions de mémorisation d'exposition au flash (FEL) ou de correction d'exposition au flash (FEC).

Mémorisation d'exposition au flash

La mémorisation d'exposition au flash (FEL) permet à l'appareil photo de se souvenir de l'exposition de n'importe quelle zone choisie du sujet pendant que vous recomposez l'image dans le viseur. Pour mesurer la FEL, placez une zone à tonalité moyenne d'un sujet au centre du viseur et appuyez sur le bouton de mémorisation de l'exposition ou de mémorisation d'exposition au flash (il varie selon les appareils photo). Le flash se déclenche et une mesure est relevée sans exposition. Cette mesure est maintenue pendant 16 secondes pendant que vous recomposez l'image et prenez une photo.

La FEL vous permet de contrôler totalement l'exposition au flash. Vous choisissez la zone à partir de laquelle la mesure est prise.

La FEL est particulièrement utile lorsqu'il y a des surfaces très réfléchissantes, telles que des miroirs, dans la zone du sujet. Elles peuvent créer des points lumineux en réfléchissant la lumière du flash directement vers l'appareil photo. Une mesure générale au flash détectera cette lumière vive et diminuera la puissance du flash pour compenser. Le résultat donnera une sous-exposition par le flash. Vous évitez ce problème si vous mesurez la FEL à partir d'une zone à tonalité moyenne de la scène qui n'inclut pas de surfaces réfléchissantes.

Si il n'y a pas de zone à tonalité moyenne dans le sujet, vous pouvez mesurer la FEL à partir d'une zone plus claire ou plus sombre et appliquer ensuite la correction d'exposition au flash pour ajuster le réglage (plus d'informations à ce sujet plus loin).

La FEL ne se limite pas à fixer un flash Speedlite à l'appareil photo. Elle peut également être utilisée avec le flash Speedlite sur un adaptateur TTL externe ou avec le système de flash sans fil de Canon.

Signaux d'avertissement

La mémorisation d'exposition au flash fournit un moyen de vérification utile de « portée du flash ». Lorsque vous appuyez sur le bouton de mémorisation de l'exposition ou FEL, une étoile verte en forme d'éclair apparaîtra à droite de l'icône du flash dans le viseur. Cela vous rappelle que vous avez verrouillé l'exposition au flash. Cependant, si l'icône du flash en forme d'éclair se met à clignoter, cela signifie que le flash n'est pas assez puissant pour une exposition adéquate avec les réglages actuels. Vous devez soit configurer une plus grande ouverture, soit vous rapprocher du sujet et prendre une nouvelle mesure.

Notez que le voyant de confirmation vert du flash à l'arrière du Speedlite doit être utilisé avec prudence lors de l'utilisation de la FEL. Il s'allume pendant environ trois secondes après une exposition au flash si l'on a obtenu une exposition correcte. Cependant, si la mémorisation d'exposition au flash est utilisée et qu'il n'y a pas d'avertissement de dépassement de portée qui s'affiche dans le viseur, le voyant de confirmation restera vert, même si vous êtes hors de portée avec l'image recomposée. Le voyant de confirmation récupère ses informations à partir du préflash de la FEL plutôt qu'à partir de l'exposition au flash principale.

Le problème du deuxième rideau

L'exposition au flash E-TTL et E-TTL II est calculée avant le début de l'exposition. Cela peut poser problème si vous utilisez une synchronisation du flash sur le deuxième rideau et si la distance par rapport au sujet change pendant l'exposition. Lorsque le flash se déclenche, l'exposition sera basée sur la distance du sujet initiale plutôt que sur la distance du sujet à la fin de l'exposition. L'image sera sur ou sous-exposée, selon la direction dans laquelle le sujet a bougé après que l'exposition ait commencé. Si vous avez la main sur la situation, la solution est de mesurer la FEL avec les sujets dans leur position finale, puis de les déplacer vers leur position initiale avant de commencer l'exposition.
Une photo d'une scène illuminée vue à travers une fenêtre, avec, au premier plan rétroéclairé, des partitions musicales et autres objets présentant une surexposition.

Le flash a mesuré l'exposition à partir de la scène illuminée de l'autre côté de la fenêtre, ce qui a donné une trop grande illumination et un aspect délavé pour les objets au premier plan.

La même photo d'une scène illuminée vue à travers une fenêtre, avec, au premier plan rétroéclairé, des partitions musicales et autres objets présentant une exposition adaptée.

Grâce à la mémorisation d'exposition au flash, le photographe a ajouté juste assez de flash pour faire ressortie les détails du premier plan rétroéclairé, sans le surexposer.

Correction d'exposition au flash

Les capteurs de mesure à l'intérieur d'un appareil photo EOS sont calibrés pour des sujets à tonalité moyenne (souvent appelé gris 18 %). Lorsque le préflash Speedlite se déclenche, il est réfléchi par le sujet sombre vers l'appareil photo. Si la principale zone du sujet ne dispose pas d''une tonalité « moyenne », l'exposition au flash ne sera pas correcte.

Bien que la mémorisation d'exposition au flash soit une méthode très efficace pour résoudre ce problème, vous devez tenir compte de certaines lacunes. Premièrement, la mesure FEL n'est maintenue dans l'appareil photo que pendant 16 secondes. Vous pouvez allonger la durée en maintenant le déclencheur enfoncé à mi-course mais ce n'est pas toujours pratique. Deuxièmement, vous devez mesurer une nouvelle FEL pour chaque exposition car les données du flash ne sont pas enregistrées dans l'appareil photo après avoir appuyé sur le bouton de déclenchement de l'obturateur. Troisièmement, il est possible qu'il n'y ait pas de zone à tonalité moyenne sur le sujet à partir de laquelle on peut mesurer la FEL.

Une technique alternative consiste à utiliser la correction d'exposition au flash (FEC). Il suffit alors d'indiquer le niveau de correction souhaité sur l'appareil photo et il sera appliqué à toutes les expositions au flash jusqu'à ce que vous le réinitialisiez. La correction d'exposition au flash peut également être configurée sur certains flashs Speedlite et une fois fait, elle mettra au point tous les réglages de correction du flash sur l'appareil photo.

La FEC suppose évidemment que vous connaissiez le niveau de correction requis pour les différents sujets. Comme pour de nombreux aspects de la photographie, cela ne vient qu'avec l'expérience. Cependant, les sujets à tonalité très claire auront besoin d'une augmentation de l'exposition d'environ +0,5 à +1,5 IL ; les sujets à tonalité sombre auront quant à eux besoin d'une diminution de la puissance du flash d'environ -1 à -2 IL.

Si vous prenez des photos à la lumière du jour et utilisez le flash pour ajouter des détails aux zones sombres ou pour créer des éclats dans les yeux d'une personne ou d'un animal, le résultat peut paraître légèrement artificiel si vous laissez l'appareil photo calculer l'ouverture et la puissance du flash. Si vous souhaitez obtenir un effet plus subtil, une correction du flash comprise entre -1 et -2,5 IL peut être efficace.
Trois versions d'une photo d'un homme assis sur une Vespa au bord d'une rivière, un pied à terre, prises avec différents niveaux de flash.

Exemple de bracketing d'exposition au flash : de gauche à droite, Standard, Sous-exposée (-1) et Surexposée (+1).

Bracketing d'exposition au flash

Le bracketing d'exposition au flash (FEB) est une fonctionnalité pratique des flashs Speedlite EL-1, Speedlite 600EX-RT, 600EX II-RT, Macro Ring Lite MR-14EX II et Macro Twin Lite MT-26EX-RT. Il vous permet de prendre facilement une séquence de trois photos, chacune avec un niveau de correction d'exposition au flash différent. La variation peut être comprise entre 0,3 et 3 IL. Vous devez utiliser une avance image par image et attendre que le flash se recharge après chaque exposition.

L'ordre de la séquence de bracketing est normalement Standard, Sous-exposé et Surexposé mais peut être modifiée en Sous-exposé, Standard et Surexposé grâce à la fonction personnalisée sur le flash Speedlite.

Le bracketing est utile quand vous n'êtes pas sûr du niveau exact de correction d'exposition au flash nécessaire. Cependant, vous connaissez souvent l'orientation de la correction. En configurant la correction d'exposition sur l'appareil photo ainsi que sur la FEC, vous pouvez forcer le bracketing d'exposition au flash à modifier la position Standard. Par exemple, une séquence de -0,3 IL, 0,0 IL et +0,3 IL devient une séquence de 0,0 IL, +0,3 IL et +0,6 IL si une correction d'exposition de +0,3 IL est configurée.

Il n'y a pas lieu de s'inquiéter si votre flash Speedlite n'offre pas un bracketing d'exposition au flash ou si les calculs vous rendent perplexe. Vous pouvez enclencher le bracketing manuellement en changeant simplement la configuration de la correction d'exposition au flash entre deux photos. Examinez chaque image sur l'écran LCD de l'appareil photo immédiatement après chaque exposition et basez le niveau de correction sur les résultats que vous voyez.

Balance E-TTL

Le menu du EOS-1D X Mark III, du EOS R5 et du EOS R6 dispose d'une option de balance E-TTL, sous l'option Contrôle d'un flash Speedlite externe. Elle permet d'ajuster l'équilibre de la luminosité du sujet et de l'arrière-plan entre le mode Standard, la priorité Ambiance et la priorité Flash. Le mode Standard offre une pondération égale entre la lumière d'ambiance et le flash. La priorité Ambiance est un bon choix si vous souhaitez créer des photos très naturelles car il diminue la proportion de la lumière du flash par rapport à la lumière naturelle. Elle est très utile pour photographier des scènes sombres car elle empêche votre sujet d'être fortement illuminé.

La priorité Flash est l'option à utiliser si vous souhaitez que le flash Speedlite soit la principale source de lumière. Elle est très utile pour remplir toutes les ombres sur votre sujet ou en arrière-plan.

Si vous réalisez un portrait, il peut également être avantageux d'utiliser ces commandes pour changer la mesure E-TTL II en mesure évaluative (Priorité aux visages). Cela indique aux mesures de l'appareil photo qu'il faut donner la priorité au visage de votre sujet lors de la configuration de l'exposition au flash.

Rédigé par Angela Nicholson


Articles liés

  • FLASH

    Principes de base du flash d'appareil photo Speedlite

    Apprenez à calculer la puissance de flash nécessaire pour obtenir une exposition parfaite et comment utiliser les options de flash automatique des modèles Speedlite pour les laisser faire le travail à votre place.

  • FLASH

    Utiliser le zoom Speedlite

    Découvrez le zoom Speedlite de Canon, ainsi que de la façon dont la fonctionnalité de zoom automatique peut optimiser la couverture du flash de l'objectif que vous utilisez.

  • Photographe debout dans une grotte, en train de photographier un mur de pierre aux motifs évoquant des volutes, illuminé par deux unités de flash externes et posées sur le sol.

    FLASH

    Flash sans fil

    Découvrez comment utiliser votre flash Speedlite externe et le contrôler sans fil, pour une photographie au flash plus créative.

  • Une jeune femme assise à une table, dos à la fenêtre.

    FLASH

    Utiliser un flash d'appoint

    Que vous utilisiez un flash intégré à votre appareil photo ou un flash Speedlite, une touche de lumière donne vie aux détails dans les ombres et transforme vos portraits.

  • Recevez la newsletter

    Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro