PHOTOGRAPHIE D'AVENTURE

Beauté sauvage : cinq conseils pour améliorer vos photos d'aventure en extérieur

Le photographe lifestyle Jake Baggaley part explorer la glace et la neige de la Suède et découvre pourquoi l'EOS M6 Mark II est le meilleur compagnon des aventuriers.
Canon Camera

Le photographe lifestyle et d'extérieur Jake Baggaley adore partir à l'aventure. Étant un coureur de trail et un alpiniste passionné, il trouve également l'inspiration dans les paysages accidentés et spectaculaires de la nature. « J'ai grandi dans New Forest [au sud de l'Angleterre] et j'adore être à l'extérieur », explique Jake. « Et j'ai toujours aimé jouer avec les appareils photo. Mon père donnait des cours de photographie. Quand j'étais petit, nous avions une chambre noire dans la cuisine. Par conséquent, c'est tout naturellement que j'ai commencé à m'y intéresser en grandissant. »

Le trail a été l'occasion pour Jake de faire des rencontres et de se trouver un domaine singulier. « Je n'avais pas prévu de devenir un photographe d'extérieur et presque tous mes travaux passés étaient des documentaires sociaux, mais c'est comme ça que je me suis retrouvé à photographier des scènes d'aventure en extérieur », explique-t-il. Jake compte désormais parmi ses clients The North Face, Another Escape et Adidas.

Lorsque l'occasion s'est présentée de photographier des paysages enneigés et des lacs gelés au cœur de la Suède sur des skis et des patins à glace pour la société d'expédition durable Do The North, Jake n'y croyait pas. « Nous avons visité la région de Dalarna pour le patin à glace et le parc national Fulufjället pour le ski de randonnée. C'était un endroit vraiment reculé et je voulais capturer la glace et le paysage vaste et isolé », raconte-t-il.

Une caméra légère était essentielle, ce qui a fait du Canon EOS M6 Mark II un compagnon idéal avec son écran tactile inclinable à 180°, son Wi-Fi intégré, sa vidéo en 4K et son capteur APS-C à 32,5 millions de pixels. Combiné à l'objectif Canon EF-M 32mm f/1.4 STM, il fournit des caractéristiques techniques puissantes dans un petit format portable.

Ici, Jake nous montre comment tirer profit de votre appareil pendant vos aventures et comment vous pouvez capturer des images époustouflantes de la nature sans voyager loin de chez vous.

1. Soyez créatif, quelle que soit la météo

Un homme vêtu d'un manteau jaune fait du patin à glace sur un lac gelé. Une église blanche en arrière-plan se reflète sur la glace.

Jouer avec les reflets permet parfois d'obtenir des résultats intrigants.

Un groupe de huskies dans la neige. On peut voir un chalet couvert de neige au loin.

Prendre des photos à l'extérieur en hiver est difficile à cause de la luminosité de la neige, mais cela permet aussi de créer des compositions intéressantes qui feront ressortir votre sujet.

« Être en montagne est idéal pour se sentir connecté à l'environnement », explique Jake. « Je suis toujours content de prendre en photo la nature en extérieur. Quand je cours, je me demande toujours où je pourrais faire les meilleures photos. Explorer l'extérieur en hiver offre des opportunités inattendues pour être créatif », dit-il. « Jouez avec les angles, la lumière et les lampes torches pour donner de l'attrait à un environnement plutôt morne. »

Le triste hiver scandinave regorge de lumières compliquées, ce qui est idéal pour tester les capacités en basse lumière de l'appareil de Jake, qui possède une plage ISO allant jusqu'à 25.600. « Le Canon EOS M6 Mark II m'a impressionné par sa gestion de la basse lumière et la grande ouverture de l'objectif Canon EF-M 32mm f/1.4 STM a facilité les prises de vue dans les situations plus sombres. En Suède, les jours sont très courts, il est donc difficile de faire des préparations. Il fallait prendre les photos au fur et à mesure. »

Dans les environnements lumineux et enneigés, Jake suggère d'utiliser le mode Manuel pour éviter de perdre des détails. « Le capteur de l'appareil a tendance à tout assombrir à cause de la lumière omniprésente. Il vaut mieux utiliser le mode Manuel pour avoir le contrôle total de la luminosité sans surexposer la neige.

Et pourquoi ne pas tenter de photographier des ombres ? « Ce qui est fantastique avec la neige, c'est que vous pouvez obtenir des ombres d'arbres très propres », explique-t-il. « Les ombres sur la neige créent différentes nuances de blanc avec lesquelles vous pouvez expérimenter. »

2. Simplifiez votre équipement

Une femme portant un sac à dos orange parcourt un paysage enneigé.

L'EOS M6 Mark II était l'appareil idéal pour Jake : léger et compact, il a pu l'utiliser facilement pendant tout son voyage.

Pendant vos aventures, votre appareil doit toujours être à portée de main si vous devez réagir rapidement, sinon vous allez manquer des scènes à prendre sur le vif. Le Canon EOS M6 Mark II pèse 408 g et peut capturer jusqu'à 14 images par seconde (im./s).

« Je suis vraiment impressionné par la taille et le poids du Canon EOS M6 Mark II », affirme Jake. « Nous avons fait beaucoup de ski de randonnée et de patin à glace sur les lacs gelés. Transporter de l'équipement lourd et encombrant ralentit le processus, mais comme nous devions capturer des images en pleine action, la cadence rapide d'enregistrement des images du Canon EOS M6 Mark II était parfaite. J'ai accroché l'appareil sur le devant de mon sac et tout s'est parfaitement déroulé, car je n'avais pas à m'arrêter, à retirer mes gants ou à ouvrir mon sac. »

3. Attirez l'œil avec des personnes ou des détails

Un homme en manteau jaune parcourt la neige pour se rendre dans un chalet triangulaire.

Jake suggère d'inclure des personnes dans vos images pour donner une idée de l'échelle.

Les jambes de deux patineurs, leur corps hors cadre. Elles se reflètent sur la glace couverte de marques de patins.

Les traces de patins sur la glace rendent la composition plus intéressante, tout comme le reflet des deux patineurs.

« J'essaie toujours d'améliorer les photos les plus simples en ajoutant une personne », raconte Jake. « Montrer un être humain qui interagit avec le paysage donne une idée de l'échelle. »

« J'adore les reflets sur la glace et les lignes laissées par les patins à glace. J'ai voulu m'en servir pour complexifier la composition et rendre l'image plus intéressante. »

Jake a utilisé le mode Rafale RAW 30 im./s du Canon EOS M6 Mark II pour immortaliser les patineurs à leur arrivée dans le cadre. « Si nous manquions de temps pour les prises et que la scène était vraiment magnifique, j'utilisais le mode Rafale 30 im./s pour bien capturer le corps du patineur où j'en avais besoin. Cela m'a été très utile et je pouvais faire confiance à l'autofocus. »

4. Choisissez un objectif polyvalent

Trois patineurs avec leur sac à dos traversent un grand lac gelé. Des montagnes couvertes de neige sont visibles au loin.

L'objectif Canon EF-M 32mm f/1.4 STM d'une grande netteté a permis à Jake de capturer de vastes paysages, mais aussi de faire de gros plans détaillés en évitant la distorsion

Les détails et la clarté sont essentiels à la photographie d'aventure. L'objectif ultra précis Canon EF-M 32mm f/1.4 STM possède une distance focale « standard » équivalente à 50 mm et peut capturer des chaînes de montagnes spectaculaires, mais aussi les détails complexes des patins, des chaussures et des roulettes. Cela vous permet de n'emporter qu'un seul objectif, quelles que soient vos aventures.

« J'ai beaucoup utilisé cette distance focale équivalente à 50 mm pour ces prises de vue en extérieur, car elle permet de capturer l'ensemble du paysage avec une personne minuscule [dans le cadre] sans l'énorme distorsion qui se produit souvent », dit-il.

« C'est une bonne distance focale polyvalente pour prendre en photo des paysages vastes et des détails précis avec une faible profondeur de champ. On peut l'utiliser pour tout. »

5. Utilisez la lumière hivernale à votre avantage

Trois skieurs de randonnée traversent un paysage enneigé. Les rayons du soleil illuminent un poteau de repérage derrière eux.

Jake suggère de jouer avec la lumière de l'hiver pour donner plus d'intérêt à une scène d'ordinaire peu réjouissante.

Une photo prise avec un drone d'un homme marchant parmi les conifères dans un paysage enneigé. On aperçoit des traces de pas dans la neige derrière lui.

La lumière dorée typique des jours ensoleillés pendant les hivers scandinaves permet d'obtenir de grandes ombres qui créent une ambiance particulière.

Où que vous soyez, en forêt ou près d'une falaise, la magie des levers de soleil en hiver fait toujours de magnifiques photos. Et ce n'est pas pour rien que les photographes d'aventure comme Jake adorent ce genre de spectacle. « Ce que je préfère avec les levers de soleil en hiver, c'est qu'ils arrivent entre 9 h et 10 h, plutôt qu'à 3 h ou 4 h du matin. Il n'y a donc pas besoin de se lever tôt pour les capturer. Bien souvent, le soleil est très bas, les jours ensoleillés d'hiver. Par conséquent, vous obtenez une lumière intense, mais douce, avec des ombres étendues et profondes », explique-t-il.

Intégrer cette fantastique lumière dorée dans les vidéos 4K de vos aventures est très facile avec le Canon EOS M6 Mark II et Jake a découvert qu'il pouvait modifier et intégrer ses photos aux vidéos 4K prises sur son appareil Canon EOS R plein format. « Les photos prises avec le Canon EOS M6 Mark II avaient la même qualité que ce que j'avais capturé avec le Canon EOS R. J'ai pu les utiliser ensemble sans qu'on remarque la différence. »

Par Lorna Dockerill

Produits associés

Articles liés

  • PHOTOGRAPHIE DE PAYSAGE

    À la recherche des aurores boréales

    Joignez-vous à Markus Morawetz et sa famille dans un voyage de 9000 km avec le Canon EOS R.

  • PHOTOGRAPHIE D'ACTION

    « Repoussez toujours vos limites »

    Le photographe Richard Walch parle de ses époustouflantes photos de sport extrême.

  • PHOTOGRAPHIE DE PAYSAGE

    Cinq conseils pour capturer des paysages en time-lapse

    Donnez vie à vos paysages grâce à ces conseils pour prendre des photos en time-lapse.

  • PHOTOGRAPHIE EN HIVER

    Comment bien photographier des scènes hivernales

    Profitez au maximum de cette magnifique saison avec le photographe Vladimir Medvedev.