ACTUALITÉS

Visa pour l'image 2019 : dix expériences à ne pas manquer

Lors du festival Visa pour l'Image 2019, les visiteurs pourront profiter d'un ensemble d'expositions, d'événements et de discussions de groupe. Photo prise lors du festival Visa pour l'Image 2018 avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 1/1250 s, f/2.8 et ISO800.

Le festival international de photojournalisme Visa pour l'Image organise sa 31e édition dans la ville médiévale de Perpignan, dans le sud de la France, du 31 août au 15 septembre 2019.

La semaine Pro, du 2 au 7 septembre, rassemble des photojournalistes, des représentants d'agences de photographie, des éditeurs de photos, des conservateurs, des spécialistes du secteur, des étudiants en photographie talentueux et bien d'autres participants, autour d'un programme évènementiel bien rempli incluant des expositions, des projections et des remises de prix.

Cette année sera particulière pour Canon, car elle marque la troisième décennie du partenariat entre Visa pour l'Image et Canon Europe. Yuichi Ishizuka, président et directeur général de Canon Europe, Moyen-Orient et Afrique, a déclaré que cette collaboration était particulièrement fructueuse. « La transformation numérique, l'omniprésence de la vidéo et les progrès technologiques ont apporté à notre secteur des innovations et évolutions constantes », déclare-t-il. « Toutefois, il y a une chose qui ne change pas : notre passion pour la narration visuelle, à travers les dimensions sociales, culturelles, politiques et économiques. Nous croyons qu'elle a le pouvoir de changer le monde. »

Il y a tant à voir et à faire dans la ville et ses environs. Laissez-nous vous guider à travers le festival. Voici dix expériences à ne pas manquer au festival Visa pour l'Image 2019.

Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

1. Expositions Brent Stirton

L'ambassadeur Canon Brent Stirton est célèbre pour son fascinant travail documentaire sur les questions environnementales. Il a été récompensé par 12 prix World Press Photo. Les visiteurs du festival Visa pour l'Image auront l'occasion de découvrir deux expositions consacrées à son travail. L'exposition « Rangers », portant sur la lutte contre le braconnage en République Démocratique du Congo, sera présentée au Couvent des Minimes tout au long du festival, et une seconde exposition de Brent, témoignant de la résilience, sera proposée à l'espace Canon du Palais des Congrès.

2. Exposition Ivor Prickett

« La fin du Califat » est le fruit du travail monumental de l'ambassadeur Canon Ivor Prickett, qui a passé sept mois sur le terrain en Irak et en Syrie entre 2016 et 2018, à photographier la lutte contre l'État islamique ainsi que ses conséquences sur la population civile et sur le paysage urbain. Les affrontements ont fait des milliers de morts parmi les civils et réduit en poussière des villes comme Mossoul et Raqqa. La galerie sera présentée à L'Atelier d'urbanisme tout au long du festival. Ivor vient de publier un livre, également intitulé « La fin du Califat », aux éditions Steidl, qu'il présentera à la boutique du festival.

3. Exposition Pascal Maitre

« Sahel en danger : une bombe à retardement », est le titre de l'œuvre de l'ambassadeur Canon Pascal Maitre, qui a couvert cette région comptant parmi les plus pauvres au monde, en proie à la désertification et à d'autres menaces. Plus de 400 000 migrants ont traversé le Niger depuis la chute du régime de Kadhafi en Lybie, et le Mali est entré dans une spirale de violence extrême qui met en péril jusqu'à sa propre existence. L'exposition sera présentée au Couvent des Minimes tout au long du festival.

A cyclist and a car travel under a highway sign indicating the exit for University Avenue, Palo Alto and East Palo Alto.

Un conte de deux cités dans l'ombre de la Silicon Valley

Laura Morton, lauréate du Prix Canon de la femme photojournaliste 2018, évoque les similarités au-delà des inégalités de richesse de deux villes californiennes.

4. Sans filtre : une collaboration entre Canon et le Comité International de la Croix-Rouge (CICR)

Canon et le CICR tiendront la conférence « Sans filtre », visant à aider la génération actuelle de futurs photojournalistes, tournée vers la technologie, à trouver des formations et des parrainages. Après une introduction de Yuichi Ishizuka, PDG de Canon EMEA, la rencontre sera animée par Kathryn Cook Pellegrin, directrice de la photographie au CICR. Elle sera rejointe par la directrice adjointe des opérations au CICR Mary Werntz, ainsi que par Anush Babajanyan, lauréate du Prix Canon de la femme photojournaliste 2019.

La conférence sera étayée par les témoignages d'un groupe de jeunes photographes du camp de réfugiés de Aïn El-Héloué, au Liban, et de leurs mentors, notamment Patrick Baz de l'Agence France-Presse (AFP). Cet événement aura lieu au Palais des Congrès le 6 septembre, de 10 h 30 à 12 h 00 (accréditation requise).

Pour commémorer la collaboration entre Canon et le CICR, une vaste galerie de photographies sera exposée à l'espace Canon au Palais des Congrès. Ces images, qui illustrent la vie de personnes ayant connu la guerre et la violence, incluent des œuvres de la photographe colombienne Juanita Escobar, qui a documenté le travail du CICR au Guatemala, et du photographe belge Kevin Faignaert, qui a produit une série de portraits de familles encore à la recherche de leurs proches disparus dans la guerre des Balkans occidentaux dans les années 90. Une sélection de photographies prises par des jeunes étudiants d'Irak et du Liban sera également présentée.

A man holding a Canon camera sat in front of a display of photographs at Visa pour l'Image 2018.
Un visiteur découvre un appareil photo Canon dans la zone Expérience Canon lors du festival Visa pour l'Image 2018. L'espace Canon est situé au siège du festival, au Palais des Congrès. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 1/60 s, f/3.5 et ISO800.

5. Possibilité de tester les équipements Canon

Vous souhaitez découvrir les derniers équipements Canon dans le domaine des photos, des vidéos et de l'impression ? Rendez vous à la zone Expérience Canon, située dans l'espace Canon au siège du festival au Palais des Congrès (entrée libre). L'espace Canon, qui inclut un café, l'exposition susmentionnée de l'ambassadeur Canon Brent Stirton et une grande galerie dédiée à la collaboration entre Canon et le CICR, est l'endroit idéal pour agrandir votre réseau en rencontrant d'autres professionnels du secteur. Une équipe d'aimables techniciens de Canon Professional Services (CPS) sera également présente, pour prodiguer des conseils d'expert et une assistance technique. Les membres Canon (disposant d'un identifiant et d'une accréditation valides) peuvent bénéficier de prêts pour tester les derniers appareils photos et objectifs, mais aussi faire vérifier et nettoyer leurs équipements Canon, le tout gratuitement.

6. Bourse Canon de la femme photojournaliste 2019

La 19e Bourse Canon de la femme photojournaliste sera remise à la photographe arménienne Anush Babajanyan, en reconnaissance de sa contribution remarquable au domaine de la narration visuelle, pour son projet actuel documentant la vie de familles sur le territoire frontalier disputé du Haut-Karabagh.

Cette subvention de 8 000 euros est attribuée chaque année à « une photojournaliste émérite, en reconnaissance de sa contribution au photojournalisme ».

Anush défend depuis longtemps les femmes et les minorités. Avant de rejoindre l'agence photo VII, elle a créé 4Plus, un collectif de femmes photographes en Arménie. Cette bourse lui sera remise le 6 septembre à Campo Santo, lors de la projection du soir ouverte au public.

Une exposition du travail de la lauréate de la bourse de l'année dernière, Laura Morton, sera présentée au Théâtre de l'Archipel. Cette série de photographies se concentre sur des communautés de la région de la baie californienne.

Students with notepads and pens during the Canon Student Development Programme at Visa pour l'Image 2018.
Des étudiants participant au programme de développement de Canon lors du festival Visa pour l'Image 2018. Cette année, plus de 240 talentueux étudiants en photographie prendront part à un atelier de développement de trois jours, incluant des cours, des visites guidées et la possibilité de rencontrer des professionnels du secteur. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 24-70mm f/2.8L II USM à 1/50 s, f/2.8 et ISO800.

7. Programme Canon de développement pour les étudiants : les étoiles de demain

Pour la troisième année consécutive, Canon invitera au festival 240 talentueux élèves en photographie, issus de grandes écoles et universités d'Europe et du Moyen-Orient, pour qu'ils participent à un atelier de développement de trois jours. Les étudiants participeront à des cours et à des visites guidées et pourront interagir avec des professionnels du secteur, dont Francis Kohn, journaliste, éducateur et ancien directeur de la photographie de l'AFP, et Thomas Borberg, rédacteur en chef photo de Politiken, au Danemark. Ils pourront également écouter les témoignages des ambassadeurs Canon Brent Stirton, Ivor Prickett, Pascal Maitre et Daniel Etter. Le programme leur ouvre en outre la possibilité de faire réviser leur portfolio, en présentant leur travail à des éditeurs photo et conservateurs influents du secteur. À partir du 3 septembre, suite à ces examens de portfolios, certaines des meilleures images des étudiants participants seront exposées à l'espace Canon du Palais des Congrès. Une sélection de photographies d'étudiants de programmes précédents (composée de Nina Kinkade Gogny, Camilla Ferrari, Arme Piepke et Andres Haubjerg) sera présentée lors des projections officielles de Visa pour l'Image à Campo Santo, le 5 septembre au soir.

8. Projection Paris Match

La célèbre agence d'actualités française Paris Match souffle sa 70e bougie en 2019. Pour l'occasion, elle présentera une projection rétrospective de son travail de couverture photojournalistique d'évènements survenus à travers le monde au cours des 70 dernières années, comprenant des clichés inédits. Cet évènement gratuit se tiendra à l'auditorium Charles Trenet au Palais des Congrès à 15 h 00 le 6 septembre.

9. Exposition Patrick Chauvel

Patrick Chauvel avait tout juste vingt ans lorsqu'il partit en reportage pour la première fois. Il reconnait qu'il n'y connaissait rien et que ses photographies n'étaient pas très bonnes à l'époque, mais il ne s'est pas laissé décourager et est reparti sur le terrain. Depuis, il a couvert presque tous les conflits que le monde a connu au cours des 50 dernières années. Visa pour l'Image a l'honneur de présenter « 50 ans sur le front », un hommage à la carrière de l'un des photographes les plus doués de sa génération.

10. Mirrorless : atelier de photographie de rue

Vous souhaitez vivre une véritable expérience de prise de vue en testant les appareils photos EOS R et EOS RP et leurs systèmes d'objectifs dédiés ? Canon France tiendra un atelier consacré à la photographie de rue, ouvert à tous et dirigé par un mentor accompagné de spécialistes, dans l'après-midi du 4 septembre. Les inscriptions s'ouvriront le 2 septembre et devront être soumises au bureau d'accueil de Canon au Palais des Congrès.

Apprenez-en plus sur le festival Visa pour l'Image et lisez tous les témoignages Canon à ce sujet sur notre page dédiée à l'évènement Visa pour l'Image.

Rédigé par Kevin Carter


Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant