PROFIL

Pie Aerts

Une image de la silhouette d'un homme portant une défense d'éléphant sur son épaule. Derrière lui se trouve un casier rempli de parties d'animaux préservées.

La silhouette représentée sur cette image est l'ami de l'ambassadeur Canon Pie Aerts, Albert Odar, un ancien braconnier devenu garde forestier au parc national de Murchison Falls en Ouganda. Albert est décédé tragiquement en avril 2020, rendant l'image encore plus poignante. « La transition d'Albert de braconnier à garde forestier est une histoire d'espoir, de courage et de peur. Il s'agit d'être responsable du cours de sa propre vie et de la planète », explique Pie. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 35mm f/1.4L II USM à 1/160 s, f/1,6 et ISO1000. © Pie Aerts

L'ambassadeur Canon Pie Aerts est fasciné par la relation entre les humains, les animaux et leur environnement naturel. Qu'il s'agisse de documenter la vie de moines bouddhistes au Népal ou de photographier des éléphants au Kenya, ce conteur talentueux a reçu des éloges aussi bien pour ses portraits que pour ses images de la faune. « Je considère mon appareil photo comme une loupe, attirant l'attention sur des récits plus petits », dit-il.

Le parcours de ce Néerlandais pour devenir photographe professionnel à plein temps est cependant tout sauf conventionnel. Né à Maastricht aux Pays-Bas, les premières ambitions de Pie se situaient dans l'industrie hôtelière. Après avoir obtenu des diplômes en gestion hôtelière, il s'est mis à gravir les échelons de l'entreprise, travaillant pour l'un des plus grands détaillants alimentaires du pays. « Je gagnais beaucoup d'argent et ma carrière évoluait rapidement », dit-il. « J’étais dans une course effrénée. »
Pourtant, en arrière-plan, la passion de Pie pour la création d'images a toujours joué un rôle important dans sa vie. Artiste passionné dans son enfance, il a commencé à expérimenter avec la photographie après avoir reçu l'ancien appareil photo de son père – un Canon AE-1 – à son adolescence.

Cela s'est avéré particulièrement utile pendant le stage de Pie en Chine dans le cadre de ses études. Lorsqu'il n'était pas à la réception de l'hôtel, il sortait pour s'exercer à la photographie de rue. « Grâce au viseur, j'ai pu trouver une véritable connexion avec des gens avec lesquels je ne pouvais pas communiquer avec des mots », explique le photographe. « Cela s'est avéré être une belle introduction à l'art de la narration. »

Au cours des dix années suivantes, Pie s'est retrouvé à conserver deux identités distinctes : celle d'un homme d'affaires, fermement sur la voie de devenir PDG ; et celle d'un photographe recherché, voyageant à travers le monde à chaque occasion.

Lieu : Amsterdam, Pays-Bas
Domaines de prédilection : portraits, vie sauvage et paysages
Kit préféré :
Canon EOS R5
Canon EF 35mm f/1.4L II USM
Une image en noir et blanc d'un troupeau d'éléphants marchant ensemble dans une vaste plaine.

Cette photographie fait partie d'une collection de tirages plus large que Pie a nommée Umoja, le mot swahili pour « unité ». Prise au Kenya pendant la pandémie de Covid-19 en 2020 et sans les hordes habituelles de touristes, Pie a pu faire l'expérience d'un lien avec la faune locale qu'il n'avait jamais ressenti auparavant. « C'est facile de se laisser prendre par la grandeur de notre ego lorsque nous sommes déconnectés de la grandeur de mère Nature », dit Pie. Photo prise avec un Canon EOS R5 équipé d'un objectif Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x à 200 mm, 1/3200 s, f/4 et ISO400. © Pie Aerts

Mais essayer de trouver un équilibre sain s'est avéré impossible. En 2017, alors qu'il souffrait d'une fatigue mentale et physique sévère, Pie a décidé de quitter son emploi de jour et de se consacrer à la photographie.

C'était le bon moment. Ayant gagné un large public sur Instagram, Pie a eu l'opportunité de compiler son propre livre de photographies grâce à un partenariat entre la maison d'édition allemande teNeues et la société indépendante d'Amsterdam MENDO.

Bientôt, Pie et sa compagne, Jessica Wintz, se sont retrouvés à planifier l'aventure de leur vie. En trois mois, ils avaient vendu tous leurs biens et acheté des billets aller simple pour l'Inde. Avec une toile à remplir, le couple a passé les deux ans et demi suivants à parcourir le monde pour rassembler d'incroyables histoires humaines – de la Patagonie argentine à la Papouasie occidentale en Indonésie. Le résultat final a été l'ouvrage Tales from the Roads Less Traveled, publié en 2019.

« Entrer dans cette nouvelle phase de ma vie m'a amené à reconsidérer ce qu'était vraiment mon travail », explique Pie. « Cela m'a permis de revenir à la création d'histoires qui reflétaient vraiment mon identité personnelle. »
Arbres morts recouverts de brume en silhouette contre une dune de sable.

Prise un matin calme à Dead Vlei, une cuvette d'argile blanche à l'intérieur du parc de Namib-Naukluft en Namibie, Pie appelle cette photographie de 2018 « Serendipity ». « La scène entière a pris vie par l'apparition soudaine de la brume, qui a créé des compositions et des motifs changeants », révèle-t-il. « C'était un cas de préparation combiné avec de la chance. » Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark IV équipé d'un objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM à 142 mm, 1/2000 s, f/5 et ISO100. © Pie Aerts

Aujourd'hui, Pie utilise la devise « Parce que les gens comptent » pour son travail de portrait. C'est une bannière qui résume parfaitement sa philosophie : un désir d'explorer ce que cela signifie d'être humain à une époque où la planète se trouve en plein bouleversement environnemental.

Mais si Pie veut sensibiliser à des sujets difficiles, il cherche aussi à offrir de l'espoir. « J'essaie toujours de trouver de petites choses à célébrer, même si ce n'est qu'un murmure. L'histoire du braconnier ougandais devenu garde forestier, par exemple. Lorsque vous répandez la bonne énergie, vous pouvez emmener plus de personnes avec vous dans ce voyage. »
Quelle est votre approche du travail avec la lumière ?
« Je ne travaille qu'avec la lumière naturelle – je n'utilise ni flash ni aucune autre source artificielle. Chaque fois que je suis en mission, je fais un peu de repérage à l'avance pour comprendre comment le soleil se déplace et le meilleur moment de la journée pour revenir. Une grande partie de ces recherches se déroule chez moi avant de voyager. En fait, je planifie généralement mes futurs voyages en fonction de fenêtres temporelles étroites dans l'année, lorsque je sais que les conditions d'éclairage seront optimales. »

Comment décririez-vous votre attitude envers la post-production ?
« Je ne souscris pas à l'attitude traditionnelle des écoles de photo du "plus c'est brut, mieux c'est", l'idée qu'une image doit être suffisamment forte en elle-même sans avoir besoin de post-production. Lorsque je retouche une photo, j'essaie de recréer la même ambiance émotionnelle que j'ai ressentie en la photographiant. Parfois, cela demande très peu de travail ; parfois un peu plus. Mais je pense que le mieux dans le fait d'avoir un style de post-production particulier, c'est quand les gens reconnaissent instantanément une image comme étant la vôtre. »

Avez-vous des conseils pour photographier des inconnus ?
« N'essayez pas de vous précipiter dans la situation la tête la première. Expliquez honnêtement et ouvertement pourquoi vous êtes là. Vous devez faire en sorte que les gens soient à l'aise en votre présence. Je pense d'ailleurs que certains photographes sont trop concentrés sur le développement de leurs compétences techniques alors qu'ils devraient plutôt investir dans leurs compétences relationnelles. Vous deviendrez non seulement un meilleur humain, mais aussi un meilleur conteur. »

Votre carrière a commencé sur Instagram, mais qu'admirez-vous dans les livres de photographie ?
« Il n'y a rien de tel que de prendre un livre au hasard sur les étagères un dimanche matin, de l'ouvrir et de parcourir les images. Lorsque vous mettez une photo sur Instagram, elle disparaît des flux des gens en 24 heures, mais un livre semble tellement intemporel. »

Ce que je sais

Pie Aerts

« Visez toujours à créer pour vous-même. Découvrez ce qui compte pour vous en tant qu'être humain et traduisez-le en une voix artistique sans passer trop de temps à vous soucier de ce que vos parents, vos amis ou les personnes sur les réseaux sociaux pensent que vous devriez faire. C'est difficile de ne pas être distrait et il m'a fallu plusieurs années pour découvrir ma propre identité. Mais vous devriez régulièrement vous demander : "Qu'est-ce que je représente ? Quelles histoires est-ce que je veux raconter en tant que photographe ?" C'est important de croire au récit que vous créez. »

Facebook :@pieaertsphotography

Instagram :@pie_aerts et @because.people.matter

Site Internet :www.pieaerts.com

Équipement de Pie Aerts

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Appareil photo

Canon EOS R5

Offrant des performances d'image de niveau supérieur, cet appareil photo hybride plein format phare de Canon peut capturer des photos de 45 millions de pixels jusqu'à 20 im./s, ainsi que des vidéos RAW 8K. « J'avais crié sur les toits que je ne passerais jamais à la technologie hybride, mais le R5 m'a complètement fait changer d'avis », déclare Pie.

Objectifs

Canon EF 35mm f/1.4L II USM

Un objectif à grand-angle standard prisé par les photographes de reportage pour sa perspective naturelle, ses capacités en basse lumière et ses excellentes performances optiques. Pie dit : « C'est mon meilleur ami. Je connais si bien la dynamique focale – je pourrais presque l'utiliser les yeux bandés. »

Canon RF 24-70mm F2.8L IS USM

Figurant parmi le trio d'objectifs essentiels, l'objectif RF 24-70mm est doté d'une ouverture et d'une stabilisation de l'image rapide, ainsi que d'un moteur Nano USM pour une mise au point silencieuse. Il offre un rendu magnifique à la fois à f/2,8 et à f/11. Il est également assez léger pour obtenir une grande plage focale pour un poids étonnamment faible », explique Pie.

Canon RF 70-200mm F2.8L IS USM

Photographiez le monde avec une flexibilité et une qualité remarquables grâce au téléobjectif f/2,8 qui intègre un stabilisateur d'image à cinq vitesses dans un format très compact pour garantir d'excellents résultats de photographie à main levée, une distance de mise au point minimale réduite à 0,7 m et l'autofocus le plus rapide jamais conçu. Pie dit : « C'est un objectif exceptionnel pour la photographie animalière. Il vous offre la distance parfaite pour capturer des images d'animaux sans perturber leur comportement naturel. »

Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x

Objectif professionnel 200-400mm f/4 avec multiplicateur 1,4x intégré qui porte la longueur focale à 280-560mm. « Si je ne pouvais prendre qu'un seul objectif, ce serait le 200-400mm, car je sais que certains animaux seront plus éloignés que ce que permet le 70-200mm. Ce serait une décision très courageuse de partir en voyage en Afrique sans lui », dit Pie.

Canon EF 500mm f/4L IS II USM

Un super téléobjectif à fort grossissement qui intègre la technologie de stabilisation d'image. Pie dit : « J'aime avoir la pleine liberté de capturer n'importe quelle situation impliquant des animaux en mouvement rapide. »

Accessoires

Canon imagePROGRAF PRO-1000

Ravivez vos images avec une remarquable imprimante photo de bureau A2. « J'adore cette imprimante. Elle me donne non seulement une nouvelle perspective sur mes images que je ne peux pas obtenir en regardant un écran, mais elle me permet également de créer des impressions de haute qualité à vendre », explique Pie.

Articles liés

Canon Camera

Programme européen Canon Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

Canon Camera