PHOTOGRAPHIE MACRO

Optez pour le détail : 4 techniques de prise de vue macro à la maison

Votre intérieur regorge d'opportunités à portée de main pour réaliser des gros plans créatifs. Laissez-vous inspirer par les détails de votre salon, de votre cuisine ou de votre rebord de fenêtre.
Canon Camera
La photographie en gros plan représente un excellent moyen d'exprimer sa créativité avec les objets et les personnes qui constituent votre quotidien. Qu'il s'agisse de plis de mains d'un nouveau-né, de détails complexes de feuilles ou de pétales de plantes d'intérieur ou de bulles de savon dans votre évier de cuisine, la redécouverte de petits détails à première vue anodins peut vous apporter joie, inspiration et une infinité de nouvelles perspectives en matière de photographie.

Le plaisir de la photographie macro ou en gros plan ne connaît pas de limite : vous pouvez trouver d'excellents sujets dans chaque pièce de votre maison. Quel que soit le type d'appareil photo dont vous disposez chez vous, vous pouvez vous rapprocher et explorer des détails fascinants. Un objectif zoom standard (ou de votre kit), ou même un appareil photo compact, peut réaliser de magnifiques images. Ici, six photographes partagent des choses banales mais néanmoins captivantes qu'ils ont photographiées sans quitter leur foyer et révèlent ce qui les a incités à les regarder de plus près.

1. Faites un zoom avant sur les détails qui vous intéressent

Gros plan de la tête d'un bébé allongé sur le dos.

Ici, la photographe Kate Gray a placé un nouveau-né sur un lit près d'une fenêtre pour faire bon usage d'une source lumineuse naturelle. « Cela constitue un bon point de départ pour obtenir des angles de prise de vue hauts et bas, tout en préservant le confort du bébé », explique-t-elle. Photo prise avec un Canon EOS 5D Mark III (désormais remplacé par le Canon EOS 5D Mark IV) équipé d'un objectif EF 100mm f/2.8L Macro IS USM à 1/320 s, f/2,8 et ISO 500. © Kate Grey Photography

« Ce sont les photos que j'ai prises de mes enfants lorsqu'ils étaient bébés qui m'ont incitée à prendre des gros plans pour d'autres familles », a déclaré Kate Gray, photographe de scènes familiales. « Je sais que sans ces photos, je ne me souviendrais pas des petits plis parfaits des doigts de ma fille ou de la manière dont la peau autour des yeux de mon fils se plissait lors de ses premiers sourires ».

Bien qu'un objectif macro dédié soit idéal pour les gros plans, vous pouvez également obtenir d'excellents résultats avec un zoom standard ou même un objectif à focale fixe. L’objectif Canon EF-S 18-55mm f/3.5-5.6 IS STM, par exemple, peut effectuer une mise au point à une distance de 25 cm, ce qui en fait un appareil idéal pour cadrer les plus petits détails.

La plupart des objectifs macro prévus à cet effet disposent d'une distance focale de téléobjectif idéale pour isoler chaque élément. Si vous utilisez un objectif zoom, n'oubliez pas d'effectuer un zoom avant. Réglez ensuite l'ouverture sur f/5,6 ou plus rapide si possible, et utilisez la stabilisation d'image pour pallier tout risque de tremblement de l'appareil. Enfin, cadrez vers le haut et essayez de vous rapprocher le plus possible de votre sujet. Vous perdrez la mise au point si vous vous approchez de la distance de mise au point minimale de l'objectif. Vous pourriez donc être obligé de vous déplacer doucement d'avant en arrière pour obtenir la position idéale.

2. Capturer la complexité de la nature

Image agrandie à l'extrême d'un flocon de neige très détaillé sur un support noir et flou.

« En optant pour la f/8, j'ai accordé la priorité à mon ouverture, car j'avais besoin d'une ouverture étroite pour me concentrer sur davantage de flocons de neige », explique le photographe Jamie Spensley. « J'ai ensuite équilibré mes réglages pour obtenir une image presque noire en lumière naturelle en réglant la sensibilité ISO sur 200 et la vitesse d'obturation sur 1/100 s. J'ai ensuite pris des images de référence à différentes puissances de flash pour voir ce qui fonctionnait le mieux en termes d'exposition » Photo prise sur un Canon EOS 80D avec un objectif Canon EF 100mm f/2.8 Macro USM. © Jamie Spensley

Gros plan d'une plante de cresson avec une goutte d'eau.

« Comme j'ai toujours remarqué les petits détails, la photo macro est naturellement devenue mon domaine de prédilection », déclare la photographe Agi Wojcik. « Au printemps 2020, j'ai commencé à faire pousser mes propres herbes et légumes et j'ai remarqué la beauté des feuilles vertes après les avoir arrosées ». Je voulais capturer la lumière du soleil sur la goutte d'eau car je savais qu'elle ne resterait pas longtemps sur la feuille ». Photo prise avec un Canon EOS RP équipé d'un objectif Canon RF 35 mm F1.8 MACRO IS STM à 1/250 s., f/8 et ISO 800. © Agi Wojcik

La photo macro peut révéler des trésors naturels invisibles, des motifs labyrinthiques au revers d'une feuille à la complexité unique d'un flocon de neige parfait. Et le gros plan vous permet de capturer la beauté de la nature où qu'elle se trouve, y compris sur votre rebord de fenêtre lors d'une journée froide et pluvieuse.

La seule toile de fond dont Jamie Spensley ait eu besoin pour faire ressortir les détails fascinants d'un flocon de neige était une veste noire. Son réflecteur macro lui a permis d'obtenir un éclairage doux et unique. « C'est un cône fait d'un matériau blanc qui s'enroule autour de l'avant de mon objectif. Ensuite, un cylindre de matériau réfléchissant est fixé au flash pour permettre à la lumière d'atteindre le cône. On obtient ainsi une lumière extrêmement douce, idéale pour les macros ».

Pour laisser encore davantage libre cours à votre créativité lors de vos prises de vue en gros plan, les objectifs EF-S 35mm f/2.8 Macro IS STM et EF-M 28mm f/3.5 Macro IS STM sont tous deux dotés d'un flash annulaire macro intégré qui permet aux photographes de se rapprocher sans créer d'ombres.

La photographe Agi Wojcik a utilisé le mode Scène gros plan pour photographier le cresson dans son plat. « Ainsi, je n'avais pas besoin de me soucier des réglages et je pouvais me concentrer sur une bonne mise au point. J'ai également utilisé AF Spot et une option d'agrandissement très pratique en mode Visée par l'écran. Après avoir vu le résultat, j'ai connu un regain d'inspiration. J'ai pris mon appareil photo pour explorer d'autres sujets sans quitter la maison ».

3. Repérer l'extraordinaire dans le quotidien

Photo macro d'un tracé de crayon sur une feuille de papier.

« J'ai opté pour une sensibilité ISO relativement faible, car il y avait assez de lumière », déclare le photographe Lucas Piltz. « L'ouverture était réglée sur f/7,1, il y avait donc de grandes zones de netteté, alors que la vitesse d'obturation était réglée sur 1/100 s. » Photo prise sur un Canon EOS 250D à 1/100 s, f/7.1 et ISO 800. © Lucas Piltz

Pour de nombreux artistes, un simple crayon constitue un bon point de départ. En photographiant un crayon de près, le photographe Lucas Piltz a trouvé un moyen de célébrer et d'embrasser son côté créatif.

Lucas a choisi de prendre une série d'images pour obtenir une profondeur de champ supérieure à ce qui est possible habituellement. « J'ai utilisé un trépied pour éviter les tremblements », explique-t-il, « et j'ai effectué une mise au point manuelle pour mieux contrôler l'appareil et en apprendre davantage sur le sujet. J'ai commencé par la zone de mise au point tout en avant, puis j'ai empilé jusqu'à l'arrière ». Une fois l'image cadrée, Lucas a photographié 40 versions du crayon, toutes avec différents points focaux, avant de les fusionner.

Cette technique, baptisée « empilement de mises au point », peut être utilisée en fusionnant un ensemble d'images avec différents points focaux grâce au logiciel Digital Photo Professional de Canon.

4. Trouver une perspective abstraite sur les objets du quotidien

Photo macro d'huile dans l'eau créant des gouttelettes circulaires de couleur violette.

Andrea Hunt utilise des ingrédients simples tels que l'huile et l'eau pour créer un effet surréaliste dans ses images abstraites. Vous obtiendrez une infinité de motifs uniques en faisant varier la quantité d'huile et en plaçant différents objets colorés sous le plateau où se trouve l'eau. Photo prise avec un Canon EOS 7D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM à 1/100 s, f/10 et ISO 1250. © Andrea Hunt

Photo en gros plan de bulles de liquide vaisselle colorées en jaune.

Tibo Tuypens exploite la puissance de la géométrie pour stimuler l'imagination du spectateur. « J'ai utilisé mon Canon EOS 7D Mark II équipé d'un objectif EF-S 60mm f/2.8 Macro USM et associé à un flash Speedlite », explique-t-il. « Je peux tout à fait rester sur un ISO de 100 avec une vitesse d'obturation de 1/400 s et une ouverture de f/2,8 pour obtenir un arrière-plan joliment flouté ». © Tibo Tuypens

« En tant que professionnelle de santé très exposée et occupée, j'utilise la photographie comme outil de pleine conscience pour me distraire et me détendre pendant mon temps libre », explique la photographe macro Andrea Hunt. « La photographie macro révèle des détails que l'on voit rarement, et il est possible de faire preuve d'une grande créativité en restant chez soi et dans son jardin ».

Pour recréer les clichés surréalistes d'Andrea, vous aurez besoin d'un plat de cuisson en verre surélevé à chaque coin et rempli d'eau. Ajoutez votre huile progressivement pour pouvoir tester différentes quantités. Pour ajouter une jolie couleur à l'huile, Andrea place un smartphone ou une tablette sous le plat avec un écran coloré, mais vous pouvez également utiliser une feuille cartonnée ou un papier peint coloré.

Pour les photos de gouttelettes d'huile en suspension, il est plus facile de procéder à la mise au point manuellement et de prendre des photos en mode Priorité à l'ouverture (Av). « Le réglage f/10 m'offre une profondeur de champ suffisante pour photographier une couche d'huile sans atteindre le fond de la coupelle en verre », explique Andrea.

Vous pouvez utiliser la même technique pour apporter de la fraîcheur aux photos de tâches ménagères. Le photographe Tibo Tuypens a découvert que le liquide vaisselle pouvait produire de belles formes géométriques en ajoutant simplement quelques gouttes à une fine couche d'eau dans un plat de cuisson.

Pour l'arrière-plan, Tibo aime utiliser des feuilles de papier colorées. « Ensuite, j'utilise un flash pour obtenir des reflets de couleurs à travers l'eau », explique-t-il. « Cette fonctionnalité est idéale pour combiner les couleurs et créer des dégradés ».

Pour produire des bulles, il suffit de prendre une paille et de souffler dans l'eau, puis de prendre des photos ! « Quel que soit le type d'objectif que vous utilisiez, vous avez accès à toute une gamme de formes, de textures et de lumière diffuse », conclut Tibo.

Écrit par Phil Hall

Produits associés

Articles liés

  • Photographie macro abstraite : photographiez des bulles de savon

    PHOTOGRAPHIE MACRO

    Photographie macro abstraite : photographiez des bulles de savon

    Découvrez grâce à ce guide détaillé comment saisir des photos macro abstraites, colorées et saisissantes avec pour sujet un savon.

  • Gros plan d'une araignée sauteuse marron.

    PHOTOGRAPHIE MACRO

    Capturez les détails les plus minuscules

    Révélez la vie secrète de minuscules créatures grâce aux conseils d'un expert.

  • get-inspired-macro-photography-tips-1-hub

    PHOTOGRAPHIE MACRO

    Conseils pour la photographie macro

    La photographie rapprochée, ou macro, ouvre de nouvelles perspectives pour vous et votre appareil photo EOS.

  • PHOTOGRAPHIE MACRO

    Capturez des clichés de fleurs qui se reflètent dans des gouttelettes d'eau

    Faites preuve de créativité avec la photographie macro et découvrez comment immortalisez de sublimes images de fleurs reflétées dans des gouttelettes d'eau.