LES HISTOIRES

Histoire du portrait de la jeunesse napolitaine oubliée, réalisé par Simona Ghizzoni

Martina, jeune fille vivant à la Scampia, au nord-est de Naples, perdue dans ses pensées, par une belle journée d'été en 2017. Simona a rencontré Martina alors qu'elle animait un atelier de photographie dans le quartier. Photo prise avec le Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 35mm f/2 IS USM. © Simona Ghizzoni

Martina, jeune fille vivant à la Scampia, au nord-est de Naples, perdue dans ses pensées, par une belle journée d'été en 2017. Ambassadrice Canon, Simona Ghizzoni a rencontré Martina alors qu'elle animait un atelier de photographie dédié aux jeunes dans le quartier. Ici, la photographe documentaire raconte l'histoire du portrait qu'elle a réalisé.

L'adolescence est une période difficile, et pour les jeunes vivant dans les quartiers défavorisés, l'angoisse est exacerbée. Dans les banlieues de certaines grandes villes d'Italie, la pauvreté ne cesse de croître. Les enfants de ces quartiers vivent dans des situations socio-économiques très difficiles. En train, la Scampia se trouve à environ 40 minutes du nord de Naples. Toutefois, ces deux villes sont totalement différentes. Au début du 21e siècle, ce quartier était avant tout connu pour son trafic de drogue et considéré comme une zone à éviter. Cependant, selon Simona Ghizzoni, les choses évoluent progressivement.

« Cette photo fait partie d'un projet personnel que j'ai commencé l'été dernier sur les jeunes grandissant dans les quartiers difficiles d'Italie. Le premier chapitre, intitulé Il Mare Non Bagna Napoli, a été présenté au festival Photoreporter de Saint-Brieuc, en 2017, dans le cadre d'un projet collectif, Unrest, qui exposait des photographes de mon agence, MAPS. »

A close-up, black and white, partly blurred shot of some flowers, taken in Scampia, Northern Naples.
Simona Ghizzoni a animé des ateliers créatifs pour les enfants âgés de 7 à 17 ans, dans le quartier de la Scampia à Naples. Elle leur a demandé d'utiliser son appareil photo pour photographier ce qui leur plaisait dans leur quartier. Cette photo a été prise par Martina avec le Canon EOS 5D Mark II équipé d'un objectif Canon EF 35mm f/2 IS USM. © Simona Ghizzoni

« J'ai rencontré Martina par le biais d'une organisation qui réalise des projets artistiques et éducatifs dans le quartier. J'animais un atelier de photographie, auquel elle participait. Même si la plupart des enfants possèdent des smartphones, ils étaient ravis d'utiliser un véritable appareil photo. »

Elle était perdue dans ses pensées et avait ce regard qui la faisait paraître plus vieille que son âge.

« Un jour, je tenais compagnie à Martina alors qu'elle attendait que ses parents viennent la chercher. Nous ne faisions rien de spécial. Elle s'ennuyait, était un peu fatiguée et jouait avec mon appareil photo. Soudain, elle est devenue extrêmement sérieuse. Elle était perdue dans ses pensées et avait ce regard qui la faisait paraître plus vieille que son âge. La Scampia est un quartier difficile. Les enfants qui y vivent font face à des peurs et des problèmes qui ne sont pas adaptés à leur âge. J'ai pris quelques photos, puis son attitude a changé. Elle s'est levée d'un bond et a recommencé à jouer.

« J'ai presque toujours utilisé mon Canon EOS 5D Mark II pour prendre mes photos. Il est rapide et doté de toutes les fonctionnalités dont j'ai besoin. Je peux aussi filmer tous mes entretiens. J'ai utilisé uniquement des objectifs fixes, notamment le Canon EF 35mm f/2 IS USM dans 90 % du temps. Dans mon travail, il est important de disposer d'un équipement confortable et compact pour que les gens puissent se détendre. Je ne veux pas avoir à me concentrer sur la technique, mais sur le flux, sur ce qui se passe sur le moment. »

Pour en savoir plus sur le dernier appareil photo de la gamme 5D, le Canon EOS 5D Mark IV, visitez la page produit.

Rédigé par Rachel Segal Hamilton


Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'évènements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement et de la gratuité des frais de retour pour les services d'entretien. Ils peuvent également profiter d'offres régulières exclusives réservées aux membres.

En savoir plus et s'inscrire

A CPS member looking pleased with his Canon photography equipment

Articles liés

Tout afficher