ÉTUDE DE CAS

Améliorer la connexion entre les citoyens et le gouvernement grâce à la puissance des caméras PTZ de Canon

Pendant la pandémie, le gouvernement de la province de Drenthe souhaitait maintenir la communication à la fois en interne et avec le public, ce que les caméras PTZ de Canon lui ont permis de faire.
Télécharger le PDF (3,5 Mo)
connecting-citizens-and-government-trough-canon-ptz-cameras

Confinés, mais toujours informés

Comment maintenir la communication avec plus de 400.000 personnes qui ont besoin de conseils et de directives pendant une pandémie ? C'est la question que s'est posée le gouvernement local de la province néerlandaise de Drenthe. Heureusement, les caméras PTZ de Canon ont permis au studio interne de la province de Drenthe de tenir le public informé.

Client : Province de Drenthe
Lieu : Drenthe, Pays-Bas

connecting-citizens-and-government-trough-canon-ptz-cameras

HAROLD DE HAAN, SPÉCIALISTE SENIOR DU CONTENU DE LA PROVINCE DE DRENTHE

« Les caméras PTZ nous encouragent à expérimenter de nouvelles choses. »

Products that were used to achieve this

Les produits utilisés pour atteindre cet objectif

De nouveaux horizons

« Tout ce que nous faisons aujourd'hui est nouveau pour nous. Les caméras PTZ nous encouragent à expérimenter de nouvelles choses », explique Harold de Haan, spécialiste senior du contenu de la province de Drenthe. Il a été l'un des premiers conseils de la province à mettre en service son studio de contenu, et les résultats sont déjà positifs.

Harold savait que la communication numérique s'imposerait dans la province de Drenthe à l'avenir, mais ce n'est qu'avec la pandémie de COVID-19 qu'il s'est rendu compte à quel point l'organisation de la province en dépendrait.

Grâce aux caméras PTZ, l'équipe de Harold peut désormais diffuser en direct depuis son studio et réaliser du contenu en amont. Il en résulte une véritable amélioration de la communication bidirectionnelle et de la sortie de partage d'informations.

« Nous avons remarqué que lorsque nous avons des informations à partager, nous attirons beaucoup plus de citoyens via le numérique », déclare Harold.

Cela permet de gagner la confiance du public, qui peut également regarder et partager du contenu de haute qualité depuis le confort de sa maison : « J'ai été agréablement surpris par la qualité, et la réaction des spectateurs était encore meilleure. »

« Les caméras Canon nous ont offert une plate-forme avec de nombreuses possibilités, ce que nous n'avions pas auparavant. Je n'ai jamais créé une configuration de studio comme celle-ci, c'est donc une première pour moi et pour la province de Drenthe. »

connecting-citizens-and-government-trough-canon-ptz-cameras

convivial

La qualité d'image élevée des modèles CR-N300 a contribué à renforcer l'autorité et la crédibilité du contenu vidéo produit.

« Nous avions déjà entendu des retours très positifs », explique Harold, « nous savions donc que cette caméra serait parfaite. Nous avions besoin du meilleur équipement à un prix raisonnable, pour donner une impression très professionnelle. » Après avoir testé l'équipement, l'équipe était convaincue.

La qualité ainsi que le niveau d'interactivité étaient impressionnants, ce qui a attiré un large public connecté à distance. Le protocole RTMP (Real Time Messenger Protocol) du modèle CR-N300 simplifie la diffusion en direct.

« Nous diffusons sur YouTube, puis les gens interagissent en direct à l'aide de WhatsApp », ajoute Hans Dijkstra, Directeur du studio. « Nous pouvons utiliser [un logiciel tiers] Phoenix pour placer une bande de téléscripteur en bas et lire les messages des gens ! »

HANS DIJKSTRA, DIRECTEUR DU STUDIO DE LA PROVINCE DE DRENTHE

« J'utilise toujours la fonction d'autofocus. Elle est très utile, car je dois tout faire moi-même. »

connecting-citizens-and-government-trough-canon-ptz-cameras

Un homme, quatre caméras

Le studio ne comptant qu'un seul directeur, il lui fallait une solution de production facile à utiliser, notamment pour gérer à la fois des sessions en direct et des sessions préenregistrées lors des conférences internes mensuelles.

L'installation de quatre caméras CR-N300 permet de couvrir toutes les zones du studio, généralement occupées par un hôte et quatre invités.

Les fonctions d'autofocus hybride rendent la réalisation plus fluide entre les mouvements de caméra, en particulier pour l'homme-orchestre du studio, Hans : « J'utilise toujours la fonction d'autofocus. Elle est très utile, car je dois tout faire moi-même. »

Ce n'est pas un exploit, mais la compatibilité des modèles CR-N300 est un élément clé. Hans utilise un joystick Skaarhoj pour contrôler les quatre caméras.

« Au départ, je devais contrôler les caméras à l'aide des touches fléchées ! Maintenant, nous utilisons le logiciel Phoenix, le logiciel Stream Deck et le joystick Skaarhoj pour communiquer avec les caméras. La communication entre le logiciel en complément et les caméras était très importante. »

Pour Hans, toutefois, la fonction la plus importante et la plus utile des caméras PTZ de Canon sont les préréglages : « Je contrôle toutes les caméras tout seul. C'est pourquoi les préréglages sont très pratiques. Chaque caméra possède six préréglages, ce qui me permet de passer d'une caméra à l'autre très facilement. »

Et à mesure que leur savoir-faire créatif se développe, leur soif et leur passion pour l'innovation également. Le studio prévoit de mettre en place des émissions publiques en direct à l'avenir.

Hans conclut : « Je suis fier de pouvoir réaliser une émission de télévision entière par moi-même. Cette caméra offre des possibilités infinies. »

Études de cas connexes

Ce contenu pourrait également vous intéresser