Brume matinale

Les matins de printemps, il n'est pas rare de voir de la brume se former avant de disparaître à mesure que l'air ambiant se réchauffe. Et s'il est vrai que la brume et le brouillard peuvent subsister plus longtemps en certaines circonstances, il vous faudra généralement vous lever aux aurores pour capturer les meilleurs effets, en particulier si vous tenez à les combiner avec la lumière de l'aube.

 

Conseils_photo_img2

Pour les photographes, le principal avantage offert par la brume est la « perspective atmosphérique ». Un sujet se tenant à proximité de l'appareil bénéficiera de niveaux de contraste et de saturation des couleurs normaux, car les rayons lumineux n'auront pu traverser qu'une faible quantité de brume. En revanche, si le sujet se tient à distance du photographe, il bénéficiera de niveaux de contraste et de saturation des couleurs moins élevés car davantage de rayons lumineux auront été absorbés ou déviés par les particules d'eau en suspension dans l'air. Des niveaux bas de contraste et de saturation sont ainsi susceptibles de transformer des sujets arborant des couleurs vives en silhouettes d'un bleu ou gris pâle uniforme.

Par exemple, des collines en arrière-plan peuvent devenir à peine visibles, ce qui confère à l'image une forte impression de profondeur. L'effet sera encore plus prononcé si vous prenez vos photos face au soleil, ce qui aura pour résultat de transformer les sujets les plus proches de l'appareil en silhouettes.

Cette technique est fréquemment utilisée pour la photographie de paysages, comme par exemple pour les prises de vue de collines : plus ces dernières s'éloignent, plus elles semblent s'effacer. Sachez toutefois que la plupart des scènes sont susceptibles d'être transformées par la présence de brume.

1  2  3  4

spacer
					image
Tutorials
Composition photographique
Création de vidéos
La photographie aquatique
La photographie de paysages
La photographie noir et blanc
Photographier des scènes d'action
Les portraits de fin d'année