no consumer

Conseils photo : Photographie sportive

L'instant décisif

En sport, plus que dans d'autres disciplines, savoir saisir l'instant décisif est primordial.

Sachez maîtriser la technique consistant à garder le bouton du déclencheur enfoncé à mi-course. Elle vous permet d'effectuer une mise au point préalable de votre appareil photo et d'être ainsi fin prêt à saisir l'instant décisif.

Il peut s'agir du moment où un coureur franchit la ligne d'arrivée ou l'instant où le joueur de tennis frappe la balle. Bon nombre des appareils photo PowerShot et IXUS actuels sont également équipés d'un mode rafale grande vitesse (ou rafale grande vitesse HQ) qui vous permet d'effectuer rapidement toute une succession de clichés. De même, essayez le mode Super ralenti en vidéo qui vous permet de voir l'ensemble de l'action, cadre après cadre. Pour en savoir plus, consultez le manuel d'utilisation de votre appareil.

Picture_Tutorial_DSC_EOS_p3_1

Goal (But), © Torben Andresen 2011, Canon EOS-1D Mark IV

Rien de tel que de pouvoir saisir l'instant décisif sur une photo. Le secret est d'anticiper cet instant et rien ne vaut la pratique pour y parvenir. Demandez à un ami de faire rebondir une balle de tennis sur une raquette et voyez combien de fois vous pouvez saisir la balle en contact avec la raquette. Passez ensuite à des situations plus complexes, par exemple quelqu'un tirant dans un ballon de foot. Pouvez-vous saisir le moment où le pied entre en contact avec le ballon ?

Figer l'image ou réaliser un panoramique ?
Pour photographier des sujets en pleine action, il semble évident d'utiliser des vitesses d'obturation rapides (courtes) pour « figer » le mouvement. Un cliché pris avec une vitesse d'obturation de 1/1000 de seconde sera bien plus net qu'un cliché pris avec une vitesse d'obturation de 1/100 de seconde.

Picture_Tutorial_DSC_EOS_p3_2

Panning (Panoramique), © Enrico Bogetto 2011, Canon EOS 30D

Cependant, souhaitez-vous d'une image « figée » ? Elle peut sembler sans vie et manquer d'émotion. L'insertion d'un flou de bougé peut donner une impression de mouvement à une photographie statique. La vitesse d'obturation nécessaire dépendra de :
   • la luminosité du sujet et de la scène ;
   • la vitesse de mouvement du sujet ;
   • la distance entre le sujet et l'appareil photo ;
   • la quantité de flou de bougé souhaitée. 
Si vous utilisez un appareil photo PowerShot des séries SX, S ou G, choisissez le mode de prise de vue Tv (Priorité vitesse) et essayez les différentes vitesses d'obturation. Passez chaque cliché en revue et notez les différences.

Autre moyen de « figer » l'image : utiliser une vitesse d'obturation relativement lente (1/30 de seconde par exemple) et déplacer l'appareil photo pour suivre le mouvement du sujet. Cette technique est celle du « panoramique ». L'intérêt est ici de conserver le sujet au même endroit dans le viseur pour qu'il soit net à tout moment. Le panoramique brouille l'arrière-plan et renforce le mouvement.

Les appareils photos dotés d'un stabilisateur d'image intelligent savent automatiquement détecter le moment où vous réalisez un panoramique et vous permettent d'obtenir un effet flou de bougé. Si votre appareil photo n'est pas équipé d'un stabilisateur d'image intelligent, accédez au menu Image Stabilizer (Stabilisateur d'image) et sélectionnez le mode Panning (Panoramique).

1  2  3  4

spacer
            image
Autres conseils photo
Photographie d'architecture
Photographie macro
Comment réussir une photo
Retouche
Autre type de photographie de saison
Temps de saison