no consumer

Snow Tree par Michael « Nick » Nichols

Photographe récompensé à de nombreuses reprises et Master Canon, Michael "Nick" Nichols a voyagé dans les contrées les plus retirées de la planète. En 1996, il est devenu photographe officiel du magazine National Geographic et a été nommé rédacteur-consultant en janvier 2008.

L'article en une du numéro de décembre 2012 de ce magazine comportait un dépliant de cinq pages sur lequel on peut admirer un séquoia géant haut de 75 mètres et vieux de 3200 ans.

Nick a créé cette image à partir de 126 photos prises en 45 minutes dans un épais blizzard californien. Il a pour cela eu recours à des techniques de cordage ingénieuses.

Snow Tree par Michael Nick Nichols - Canon
© Snow Tree par Michael « Nick » Nicols - Canon EOS-1D Mark IV

Nous avons rencontré Nick au cours de l'une de ses expéditions pour qu'il nous raconte l'hiver dans le parc national de Yellowstone, les difficultés qu'il doit surmonter pour faire des prises de vues dans la neige et l'histoire qui se cache derrière cette magnifique image.

L'hiver à Yellowstone

« Je travaille actuellement sur une mission d'un an sur l'écosystème du parc national de Yellowstone. En ce moment, c'est la période de rut chez l'orignal. Cette époque de l'année est fascinante et cela veut dire que l'hiver approche. Ici, l'hiver arrive tôt et vite. Les températures peuvent descendre jusqu'à - 40°C et on annonce 15 m de neige. Pour les mois à venir, nous allons donc rester à proximité de l'hôtel Old Faithful et nous allons nous déplacer en motoneige. »

Prises de vues dans la neige

« J'en apprends encore sur les techniques de photographie dans la neige ! La neige fraîche a une tonalité unique. Toutes les imperfections du monde semblent s'effacer et on a l'impression que tout a été repeint. Ce côté enchanteur donne l'impression que tout est plus calme et plus lent, même dans les grandes villes.

La vie continue, certes, mais on aime à contempter la vue autour de nous. La neige véhicule un sentiment de coupure. La beauté qui s'en dégage est pure. Tout ce que vous voyez est si nouveau que vous regardez le monde différemment. Pendant une tempête de neige, vous n'avez qu'une seule envie : sortir pour prendre des photos.

Lorsque vous photographiez dans la neige, n'oubliez surtout pas d'utiliser un posemètre et de régler votre appareil photo de manière à bénéficier de plus de lumière. Les appareils photo s'attendant automatiquement à voir du gris, vous devez corriger l'exposition si vous photographiez dans la neige en plein soleil. »

L'histoire derrière la photo intitulée Snow Tree

« Cet arbre que l'on nomme le Président est le deuxième plus gros arbre au monde. Au moment où nous avons pris cette photo, les scientifiques ne l'avaient pas encore daté.

La préparation de cette image a duré deux ans. J'étais venu en reconnaissance l'année d'avant. L'idée était de capturer un instantané de 45 minutes reflétant les 3200 années d'existence de cet arbre. Il ne s'agit pas d'un faux composite (nous avons pris toutes les photos ce jour-là) en partie parce que le blizzard était très épais ! J'ai décidé d'attendre l'arrivée de la neige, car je savais que le résultat serait plus spectaculaire.

Nous avons passé deux semaines à nous préparer et à étudier la composition. Nous avons utilisé un système de cordes et de poulies qui n'abîme pas les arbres. J'ai utilisé trois appareils photo Canon EOS-1D Mark IV avec des objectifs de la série 35 mm 1,4 L. Nous les avons empilés sur une plate-forme et les avons baissés de deux mètres à chaque fois. Nous avons réglé l'exposition au fur et à mesure de la descente afin d'obtenir un portrait haute résolution de l'ensemble de l'arbre. Les photos ont été assemblées manuellement sur ordinateur. La résolution de cette photo est telle que nous recherchons de grands bâtiments pour pouvoir la projeter de manière à ce que le spectateur puisse voir tout l'ensemble.

Les photos de nature sauvage célèbrent souvent les éléphants et les lions, mais celle-ci célèbre un arbre qui fait partie de notre patrimoine. J'espère vraiment que cette image encouragera les gens à inspirer longuement et à réfléchir pendant un instant. Le monde va si vite. Comme le disait si bien Ronsard, nous devons penser à cueillir dès aujourd'hui les roses de la vie. »

À la rencontre d'Ekaterina Mukhina, Explorer Canon

Nous avons récemment rencontré Ekaterina Mukhina, Explorer Canon, pour lui demander ce qu'elle apprécie le plus en hiver et connaître les histoires qui se cachent derrière ses photos.

Ekaterina a commencé la photographie à l'âge de 16 ans. En l'an 2000, après avoir été diplômée de l'Académie de Photographie de Moscou, elle a acheté son premier appareil photo argentique Canon pour photographier des sports extrêmes. Depuis 2003, elle se concentre principalement sur les portraits et couvre divers évènements en tant que photographe professionnelle indépendante.

Ekaterina a travaillé sur plus de 400 mariages et séances photo de portrait. Son travail l'a menée loin de ses terres natales russes en Europe, en Amérique du Nord et du Sud, dans les Caraïbes, en Asie et en Afrique. Elle s'est dernièrement rendue dans le Pacifique Sud et en Nouvelle-Zélande.

Snow Tree par Michael Nick Nichols - Canon
©Ekaterina Mukhina - Canon EOS-1D X

Qu'est-ce que vous appréciez le plus en hiver ?

« Mon métier de photographe de mariage m'occupe principalement l'été et l'automne. En hiver, j'ai la possibilité de partir en vacances. J'adore faire du ski ou du snowboard hors-piste. Mes vacances tournent généralement autour des sports d'hiver. Mais j'ai toujours mes appareils photo avec moi, même lorsque je ne travaille pas !

En tant que passionnée de photographie, je trouve toujours un moyen de laisser parler mon esprit créatif, surtout si je me trouve dans un lieu inhabituel.

Parlez-nous de cette photo

Snow Tree par Michael Nick Nichols - Canon

« Cette photo a été prise en Nouvelle-Zélande lors de vacances entre amis. Nous avons fait une balade en bateau pour voir Doubtful Sound et les fjords avoisinants.

En fin de journée, je suis sortie sur le pont pour admirer le magnifique ciel de l'hémisphère sud. Un couple vivait alors sur le pont un magnifique moment d'intimité. J'ai donc rapidement décidé d'utiliser cette parfaite combinaison du bateau, du magnifique ciel dégagé et du couple pour créer cette image.

Je n'avais pas besoin de trépied car mon appareil photo, un EOS-1D X de Canon, est parfait pour la photographie en basse lumière. »