no consumer

Ambassadeurs Canon : Jonathan et Angela Scott

Le programme européen Canon Ambassadors est un partenariat avec quelques-uns des plus célèbres photographes de la planète. Ces véritables artistes partagent avec Canon une passion pour les images marquantes. Tous les mois, ils racontent l'histoire de leur photo et expliquent comment ils l'ont prise.

Jonathan et Angela Scott vivent au Kenya et sont le seul couple à avoir chacun remporté le prix Wildlife Photographer of the Year. Auteurs de nombreux livres à succès, ils sont surtout connus pour présenter le programme Big Cat Diary diffusé sur la BBC.

AM_Page_1_02
© Jonathan et Angela Scott. Ambassadeurs Canon
Appareil utilisé : EOS-1Ds Mark II ; objectif EF 100-400 mm f/4,5-5,6L IS USM, exposition 1/250 s, f/5,6, 200 ISO
« La lumière de l'aube dessine dans le feuillage des motifs à contre-jour. »

Vous êtes, à juste titre, connus sous le nom de Big Cat People. Pensez-vous que le fait d'être des photographes spécialisés vous apporte une certaine pression dans votre travail ?
« Nous sommes heureux d'être devenus célèbres pour nos photos de lions, de léopards et de guépards. Mais notre travail ne s'arrête pas là et lorsque nous préparons nos voyages, nous nous assurons toujours de pouvoir également réaliser d'autres superbes photos. Nous nous sentons aussi à l'aise quand nous photographions des pingouins et des icebergs en Antarctique ou des tigres en Inde, que lorsque nous filmons la migration des gnous chez nous dans le Masai Mara ou que nous couvrons un festival religieux au Bhoutan. Tout est une question de préparation, pour être ensuite capable de s'adapter à la réalité du terrain.

« Ainsi, lors de notre dernier voyage dans le parc national de Ranthambhore au Rajasthan, en Inde, ce n'était pas vraiment la bonne saison pour faire de la photographie statique. Nous avions espéré pouvoir filmer des tigres pour un documentaire télévisé, ce qui ne devait être que la première partie d'une série de photos. C'était le début de la saison sèche, période de l'année où les tigres et leurs petits sont difficiles à observer. Nous ne voulions pas nous contenter de réaliser des portraits et nous savions que, même en effectuant plus d'une trentaine de safaris, nous allions avoir du mal à obtenir ne serait-ce qu'une seule photo intéressante.

« Mais, nous avions prévu les autres photos que nous pourrions effectuer lors de notre séjour. Nous adorons Ranthambhore, qui offre aux photographes des possibilités illimitées, surtout au petit matin et à la tombée de la nuit. Alors, un jour où nous avions peu de chances d'apercevoir des tigres, nous avons demandé à notre guide de nous conduire dans d'autres zones du parc complètement différentes, où nous pourrions photographier les magnifiques oiseaux et le paysage. »

Cette photo a une atmosphère automnale. Y a-t-il également un automne en Inde ?
« Comme nous vivons en Afrique, nous sommes habitués à avoir deux saisons des pluies et deux saisons sèches, mais pas d'automne. L'Inde, en revanche, a quatre saisons, dont la mousson et l'automne. C'est vrai que les couleurs chaudes donnent une teinte automnale, surtout lorsque les photos sont prises au petit matin et à contre-jour, ce qui est idéal pour créer une ambiance.

« Aujourd'hui, vous n'avez plus aucune excuse pour ne pas être préparé pour les photos que vous espérez prendre. Grâce à Internet, vous savez exactement comment seront le paysage et la météo, et quelle est la meilleure saison pour observer les tigres. Il est alors plus facile de préparer les prises de vues espérées et de réfléchir au meilleur moyen de les obtenir. »

1   2  3

spacer
            image
Canon Ambassadors: Jonathan & Angela Scott