Action-Racing-Karts-Black-And-White

Quand le noir et blanc est-il adapté à la photographie d'action ?

La photographie en noir et blanc reste populaire dans le domaine de la photographie d'action. On l'utilise souvent pour sa capacité à éliminer les couleurs distrayantes d'une image et à lui donner une ambiance particulière. Comment reconnaître les images que l'on peut convertir en noir et blanc (ou les scènes que l'on peut photographier en monochrome) ?

La décision doit être prise au cas par cas. Nous avons aujourd'hui la chance de pouvoir convertir en noir et blanc une image colorée en post-production pour observer le résultat tout en conservant l'original en couleur. Reconnaître les images adaptées au noir et blanc et savoir expliquer pourquoi elles ressortent mieux dans ce format,peuvent vous faire gagner du temps et vous aider dans vos décisions.

En général, les images à faible contraste ne rendent pas bien. Les photos prises sous un ciel chargé présentent des ombres peu profondes et des zones lumineuses trop fades, ce qui tend vers des images grisâtres peu intéressantes en noir et blanc.

Action-Course-Karts-Couleur
Action-Course-Karts-Noir-Et-Blanc
ISO 400, 1/1250 s, f/5.6, à 200 mm

Cette photo à faible contraste prise sous un ciel chargé ne se prête pas au noir et blanc et la rend grise et terne. La conversion en noir et blanc doit ajouter quelque chose à une photo. Vous devez donc vous interroger sur les améliorations qu'une telle conversion pourrait apporter.

Les images fortement contrastées, comme les photos prises lors d'une journée ensoleillée, fonctionnent bien en noir et blanc car elles produisent des ombres profondes et des zones lumineuses éclatantes. Le noir et blanc exploite efficacement ces effets, qui peuvent être même accentués en post-production pour produire des images encore plus saisissantes.

Action-Course-Karts-Couleur
Action-Course-Karts-Noir-Et-Blanc
ISO 200, 1/800 s, f/5.6, à 300 mm

L'élément le plus visible de l'image ci-dessous est sa teinte bleutée. Cette couleur est omniprésente, si bien qu'elle détourne l'attention de certains détails, comme les deux tâches lumineuses sur le visage du pilote. La conversion en noir et blanc et l'ajout de contraste éliminent la source de distraction et replacent l'attention du spectateur sur le pilote. De plus, un cadrage légèrement moins conventionnel marche bien avec les images en noir et blanc. Il s'agit évidemment d'une conception subjective mais réaliser des images en noir et blanc peut indiquer votre intention de photographier quelque chose de différent, sans forcément vous conformer à toutes les règles établies.

Action-Course-Karts-Couleu
Action-Course-Karts-Noir-Et-Blanc
ISO 200, 1/1600 s, f/5.6, à 200 mm

Dans l'exemple ci-dessus, une conversion en noir et blanc a été utilisée pour accentuer un effet. Sur la version en couleur, même en ajoutant du contraste, la fumée semble légèrement atténuée. La conversion en noir et blanc vous permet d'ajouter du contraste pour faire ressortir le blanc de la fumée.

Action-Course-Karts-Noir-Et-Blanc-FlouISO 100, 1/10 s, f/14, à 24 mm

Enfin, le noir et blanc donne d'excellents résultats avec les images créatives, comme cette photo qui brise toutes les règles de l'effet de filé. Le contraste obtenu après la conversion en noir et blanc et la surexposition volontaire de certaines zones lumineuses donnent un aspect plus moderne et dynamique à l'image.

Actualités

À venir : Redécouvrir le monde sans viseur.

S'abonner à la newsletter