Southern_Hymettus

Photographe Jeff Vanderpool

Jeff_Vanderpool_Portrait

©Joanna Vasdeki

Athènes, hors des sentiers battus.

À force de voir un paysage si souvent, on finit par ne plus le voir du tout. Lorsque notre environnement devient trop familier, on oublie souvent de l'apprécier. Né à Athènes, le photographe Jeff Vanderpool a consacré une grande partie de sa carrière professionnelle à immortaliser la ville en photos. Toutefois, pour son projet « Sea of City », Jeff a délaissé les monuments si familiers pour s'intéresser aux montagnes avoisinantes souvent négligées.

Nous avons rencontré Jeff pour discuter avec lui de la découverte d'une nouvelle facette de sa ville.

Quel était votre objectif lorsque vous avez commencé ce projet ?

Athènes est situé dans un bassin entouré par des montagnes et par la mer. En Grèce, on l'appelle souvent « lekanopedio » ou la région du bassin. Dans de nombreux endroits, il existe une limite bien définie où la ville s'arrête brusquement parce qu'une montagne empêche son expansion. Lorsque vous vivez dans la ville, vous avez une image nette de ces montagnes, semblables à des toiles de fond aux limites de la ville, mais vous ne connaissez presque rien de leur contenu, ni de leur caractère.

Malheureusement, à notre époque, l'environnement naturel est également souvent négligé. Même si ces montagnes offrent un grand répit par rapport à la ville, les feux, le développement et les déchets représentent une réelle menace pour elles. Je pense que mon but était d'attirer l'attention sur leur existence et le fait qu'elles constituent une part aussi précieuse de la ville que ses monuments culturels.

Vous êtes né à Athènes. Pourquoi avez-vous choisi de lancer ce projet maintenant ?

J'ai passé mon enfance à Athènes mais je n'ai commencé à vivre ici de manière permanente qu'il y a 5 ans environ. Cela m'a donné la possibilité d'observer plus attentivement le paysage grec qui m'avait d'ailleurs toujours fasciné.

Northern_Hymettus (Nord_Hymette)

©Jeff Vanderpool

Vous n'avez sélectionné qu'une poignée d'images pour cette série. Pourquoi ces images se sont-elles démarquées des autres ?

Quatre montagnes entourent la ville et j'ai sélectionné deux à trois images de chacune de ces montagnes. Sur ces images, on peut souvent distinguer des angles de vue opposés sur les montagnes, d'un côté à l'autre de la ville. J'ai essayé d'effectuer des sélections aussi révélatrices que possible de la série dans son ensemble.

Y a-t-il une image qui capture l'essence même de ce projet ?

C'est difficile à dire, mais je dirais peut-être l'image numéro 3 de la série « Central Hymettus ». Les pierres au premier plan font partie d'un chemin de terre situé près du sommet du Mont Hymette à l'est d'Athènes. Ce type de pierres irrégulières est très caractéristique des chemins de terre de la région d'Athènes.

Pour moi, cette photographie représente le lien intime entre la ville et ses environs. Il est à la fois naturel et altéré par l'homme. Étant donné que la majorité de la ville d'Athènes a été construite à partir de pierres extraites de ces montagnes, je trouve qu'il y a là un beau lien matériel.

Certaines de ces images brossent une vue assez désolée d'Athènes, ce qui contraste avec les parties de la ville que les gens connaissent si bien. Pourquoi était-il important pour vous de mettre en valeur cette vue de la ville hors des sentiers battus ?

Le paysage et les monuments de la ville d'Athènes sont dépeints par les artistes et les photographes depuis des siècles. (En réalité, une grande partie de mon travail professionnel y est dédié !). À travers ces images historiques, nous nous faisons une idée des transformations du paysage et de la ville au fil du temps. Aborder un sujet qui a été dépeint de façon aussi extensive n'est pas chose aisée. C'est pourquoi j'ai décidé d'essayer et de mettre en lumière certains des éléments les moins connus du paysage athénien. Pour moi, chacun des lieux que j'ai photographiés révèle une profonde beauté. La désolation ou la solitude de ces lieux est, en un sens, ce que recherchent les nombreux moines et religieuses qui vivent dans les monastères situés au sein de ces montagnes !

Que souhaitez-vous que les gens retiennent de ces images ?

Nous avons souvent l'impression de connaître un endroit, alors que nous n'en connaissons qu'une infime partie. Je souhaiterais que les gens comprennent qu'il existe de larges dimensions dans cette ville - et peut-être même dans toutes les villes - qui peuvent apporter une valeur supplémentaire à nos expériences urbaines.

Ce projet a-t-il changé votre façon de voir la ville dans laquelle vous avez grandi ? Si oui, comment ?

Absolument. Dès qu'on observe quelque chose en détail, on le perçoit différemment. Je n'ai jamais pleinement apprécié l'immensité et la variété du paysage aux environs immédiats d'Athènes. En plus, de loin, la ville semble calme. Vous perdez la perception des rues animées. La ville apparaît donc comme un autre élément topographique, de la même manière que les montagnes m'apparaissaient lorsque je les observais depuis la ville.

Mount_Parnitha (Mont_Parnès)

©Jeff Vanderpool

Et ensuite ?

Je poursuis mon travail sur Athènes, mais en me concentrant désormais sur la ville elle-même. La ville moderne est construite de manière très organique. Bien qu'il existait un plan initial lorsque la ville a été réaménagée au 19e siècle, les intérêts locaux ont prévalu et la majorité du plan n'a pas été mise en œuvre. Le résultat est la ville que nous connaissons aujourd'hui. En surface, elle apparaît très chaotique, anarchique et, pour beaucoup de gens, peu attrayante. Je souhaiterais proposer une nouvelle vision esthétique de la ville, qui voit du potentiel plutôt que du désespoir dans l'état actuel de la ville.

Quels sont vos conseils pour raconter des histoires visuelles ?

D'une certaine façon, les meilleures histoires sont celles qui nous touchent à un niveau personnel. Cette connexion est illustrée visuellement, ce qui rend le travail intéressant pour moi.

Quels matériels photo utilisez-vous ?

J'utilise un boîtier EOS 5DS R. Je possède un éventail d'objectifs dont le zoom EF 24-105mm f/4L et l'ancien TSE 24 mm de Canon. J'utilise également beaucoup d'anciens objectifs manuels de moyen format avec un adaptateur à bascule et décentrement.

La série « Sea of City » sera exposée à la Maison de la photographie de l'Europe centrale à Bratislava à partir du mois d'octobre 2017.

Mount_Parnitha_The_Ancient_Fortress_of_Fili (Mont_Parnès_Ancienne_Forteresse_de_Fili)

©Jeff Vanderpool


Le matériel photo de Jeff

Appareils photo :

Canon EOS 5DS R

Objectifs :

Canon EF 24-105mm f/4L IS II USM



Entretien : rédigé par Daniel O'Hara