Portrait-Eric-Burdon.jpg

« Le plus beau portrait que j'ai réalisé est... : » vous allez être surpris par la réponse

Jörg-Kyas

Jörg Kyas est un photographe spécialisé dans la publicité, les portraits et la photographie de mode.

Il a décroché ses premiers contrats auprès de maisons de disques en tant que photographe indépendant. Ces expériences l'ont conduit aux quatre coins du monde pour photographier des artistes fascinants. Aujourd'hui, Jörg gère un studio à Hanovre, sa ville natale, et travaille pour de nombreux clients de son pays et du monde entier. À l'heure où certains n'ont d'yeux que pour les retouches, il continue de tout faire avec son appareil…

Dites-nous Jörg, quels sont les plus beaux souvenirs de votre carrière de photographe ?

Évidemment, j'ai gardé d'excellents souvenirs de nombreuses personnes. Pour autant, je pense spontanément à Eric Burdon, le chanteur principal du groupe The Animals, populaire dans les années 60.

Je l'ai photographié à deux reprises, une fois à Hanovre et une autre à Paris. C'était au tout début de ma carrière et son attitude m'a laissé un souvenir impérissable.

Pourquoi ?

C'était l'une de mes premières missions en tant que photographe professionnel, j'étais très nerveux mais je n'aurais pas dû me faire autant de souci. J'ai immédiatement été impressionné par le sérieux dont il a fait preuve pendant la prise de vues. Il s'est montré très respectueux envers moi, en tant que photographe, mais aussi en tant que personne.

J'ai été surpris par son comportement : malgré une réputation de rockstar sulfureuse, il était en fait extrêmement poli.

Cette attitude est-elle importante pour vous ?

Elle compte énormément pour le résultat final. Il m'a suffi de lui dire où se placer pour qu'il suggère de lui-même un tas d'idées sur la pose à prendre, le tout depuis la même position de prise de vues. Il m'a mis à l'aise très rapidement, et j'ai compris qu'il se comportait avec moi comme s'il était sur scène.

© Jörg Kyas

Vous voulez dire qu'il jouait un rôle pour vous ?

Tout à fait, et de façon très professionnelle. Je n'ai pas eu besoin de lui donner la moindre instruction. Je n'ai eu qu'à me tenir dernière mon appareil et à appuyer sur le déclencheur.

Sa personnalité est instantanément ressortie pendant la prise de vues et j'étais très content des images obtenues. Tout comme lui, d'ailleurs. Il a même voulu que l'une d'elles soit utilisée pour la couverture de son prochain album. J'ai trouvé cela très flatteur.

Quel aspect d'Eric souhaitiez-vous exprimer dans vos photos ?

Cet homme a mené la vie d'une rock star, gagné et perdu des millions, et avait énormément d'histoires à raconter. Je voulais que tout cela ressorte dans mes photos. J'ai donc choisi de le photographier en noir et blanc, car ce style accentue les traits de son visage, tout en donnant, je l'espère, envie d'en savoir plus sur lui et sur sa vie.

Pour de nombreux musiciens, dont Noel Gallagher, Eric Burdon et son groupe The Animals constituent une véritable source d'inspiration. J'aime penser que mes photos rendent justice à l'importance qu'il incarne.

Le noir et blanc est-il votre format préféré ?

J'aime beaucoup photographier en noir et blanc, car ce style d'image fait apparaître bien plus clairement le vécu du sujet. Par contre, on a souvent tendance à préférer les images hautes en couleur ou arborant un style différent. Et c'est bien dommage.

Portrait-Eric-Burdon-Arrière-plan-Industriel© Jörg Kyas

Pensez-vous qu'il existe un autre aspect aussi important ?

Oui, se rapprocher autant que possible de son sujet. Je n'utilise pas beaucoup d'objectifs différents. J'aime n'utiliser que ceux qui contraignent à viser directement le visage et à faire table rase du reste.

C'est quelque chose que l'objectif EF 50mm f/1.8 STM réussit à merveille. Je pense que cet objectif peut vous apprendre à devenir un bon photographe portraitiste. Puisque mon approche consiste à me rapprocher de mes sujets, je leur parle, je cherche des points communs avec eux et je les aide à se détendre. Ce n'est évidemment pas facile à dix mètres de distance.

Vous y êtes parvenu avec Eric ?

Tout à fait. Il était très à l'aise. Et je pense que ça se voit sur les photos.

Portrait-Eric-Burdon-Visage-Couvert© Jörg Kyas

« Que contient ma sacoche ? »

Je possède deux boîtiers EOS 5D Mark II.

Mes objectifs préférés pour réaliser des portraits sont l'EF 50mm f/1.2L USM et l'EF 85mm f/1.2L II USM. Comme je le disais, je cherche à me rapprocher autant que possible de mes sujets, et ces objectifs sont parfaits pour ça.

J'utilise aussi l'EF 24-70mm f/2.8L USM et l'EF 70-200mm f/2.8L IS II USM.

Je dispose également de quelques flashs, dont quatre Speedlite 550EX et un transmetteur Speedlite ST-E2.

Actualités

À venir : Redécouvrir le monde sans viseur.

S'abonner à la newsletter