Horse-Beach-Steve-Deer.jpg

Prendre des photos de paysages marins et d'action

C'est dans les environs du Wirral, au nord de l'Angleterre, que Steve Deer, professionnel de la création publicitaire, laisse sa créativité de photographe s'exprimer. Appareil photo à la main, il s'y promène tous les week-ends en quête de nouveaux sujets à photographier ou de perspectives inédites.
Découvrez comment Steve aborde de la même manière les photos de paysages marins et d'action pour créer des images saisissantes.

Steve Deer évoque les prises de vues de paysages marins et d'action

Cette vidéo est la dernière d'une série de vidéos dans lesquelles les utilisateurs Canon nous montrent comment ils ont pris leurs photos préférées.

Pendant le tournage, Steve a évoqué ses excursions du week-end avec son appareil photo EOS.

Cheval-Plage-Steve-Deer
Horse and Hilbre, © Steve Deer

Comment vous êtes-vous lancé dans la photographie ?

Il y a environ 20 ans, j'ai commencé à emporter mon appareil photo lorsque j'allais sur la côte, que je considérais comme mon terrain de jeu (nous habitions à seulement 5 minutes de la mer). Grâce à mon travail, je maîtrisais assez bien Photoshop, même avant la démocratisation des appareils photo numériques.

J'ai commencé à parcourir les premiers sites Web spécialisés dans la photographie et j'ai développé une passion pour le noir et blanc. Peut-être que j'y reviendrai un jour.

Masao Yamamoto et Ragnar Axelsson sont de grandes sources d'inspiration pour moi, tant leurs photos racontent des histoires.

Pensez-vous que votre formation de graphiste influence votre style de photographie ?

Je pense que cela m'aide à appréhender l'espace et à reconnaître les possibilités de composition créative. J'accorde beaucoup d'importance à ces considérations lors de mes prises de vues. Je suis au fait des « règles de la photographie » mais j'essaie de ne pas trop m'en soucier. Si vous les suivez à la lettre, vos photos n'auront rien d'original.

J'aime tout particulièrement voir l'approche minimaliste prendre vie !

Buggys-Sable-Steve-Deer
Mad Max Reunion, © Steve Deer

Est-ce ainsi que vous définiriez votre style ?

Je le décrirais comme simple, épuré et spatial. Je cherche à trouver ce côté « zen ». Qu'il s'agisse de photos de paysages ou d'action, vous remarquerez que je réalise mes prises de vues au plus près du sol, pour obtenir la bonne perspective.

Et vous y parvenez sur la côte ?

Sans le moindre doute. J'aime assister à une même scène, encore et encore : il y a toujours un nouveau détail à observer et c'est pour ça qu'il est essentiel d'apprendre à regarder autour de soi.

Je recherche dans les scènes des lignes graphiques pouvant interagir avec l'espace dans son ensemble. Je me demande toujours s'il se passe quelque chose susceptible de raconter une histoire.

Vous devez souvent retourner sur les terres immergées à marée basse. Qu'espérez-vous y trouver ?

Pour un endroit censé être désert, il est très encombré. De nombreux équipements maritimes y sont éparpillés… Peut-être que je recherche quelque chose de très simple qui illustre la décomposition et la désolation de la scène. Je ne sais pas exactement. Mais je suis sûr qu'il est possible d'y faire une photo exceptionnelle.

Bateau-Rive-Steve-Deer
The Mudyard, © Steve Deer

Vos photos d'action comptent parmi vos images les plus saisissantes. Selon vous, quels sont les défis de la photographie d'action ?

La plus grande difficulté est de saisir l'instant parfait, aussi bref soit-il. Tout se passe tellement vite. Mais il est également important de mettre le sujet en valeur. Il faut penser à l'ouverture, à la vitesse d'obturation et à l'angle de prise de vues pour le faire ressortir du reste de la scène.

Enfin, vous devez retranscrire la ferveur de l'événement. Rester fidèle à l'émotion ambiante.

Pendant que vous les photographiez, les véliplanchistes et vous semblez vous comprendre.

Certains d'entre eux aiment se donner en spectacle devant l'appareil. J'ai appris à reconnaître les couleurs de leurs voiles et j'attends qu'ils se rapprochent. Je me focalise sur les plus intrépides d'entre eux, j'aime les photographier.

Kite-Surf-Steve-Deer
Rhosneigr, © Steve Deer

Quel conseil donneriez-vous aux photographes de paysages marins et d'action ?

Tout d'abord, sortez régulièrement avec votre appareil photo. Les plus belles images vous attendent à l'extérieur, pas sur votre canapé !

Pensez à ce que vous comptez photographier. Il est préférable d'avoir un plan en tête mais n'hésitez pas à vous en éloigner pour saisir les opportunités qui se présentent. Je suis toujours en quête d'une scène amusante. Vous devez donc savoir vous montrer spontané.

Chien-Crabe-Steve-Deer
Feeling Lucky Punk? © Steve Deer

Et n'hésitez pas à salir votre équipement. Vous pourrez toujours le nettoyer une fois chez vous !

Que comptez-vous faire, maintenant ?

J'aime la photographie mais je ne suis pas quelqu'un de très ambitieux. C'est quelque chose que je fais pour le plaisir.

Tout bien réfléchi, je vais définitivement me remettre à la photographie en noir et blanc et photographier des scènes encore plus minimalistes. Et pourquoi pas essayer quelque chose de totalement abstrait.

Recherchez Steve Deer pour en savoir plus sur ses photos.

Actualités

À venir : Redécouvrir le monde sans viseur.

S'abonner à la newsletter