Capturer les actions spectaculaires du parkour avec Samo Vidic

Portrait de Samo Vidic

© Samo Vidic

Samo Vidic est photographe sportif professionnel depuis près de 20 ans. Ambassadeur Canon, il couvre régulièrement d'importants événements sportifs pour les magazines et les journaux, réalise le portrait des plus grandes figures sportives et contribue aux campagnes publicitaires de grandes marques. Il travaille en tant que photographe sportif pour Red Bull depuis 2005.

Samo a récemment suivi le groupe Storror à Istanbul, en Turquie, et a photographié des images spectaculaires des sauts, de la course et des figures que les athlètes effectuaient sur des surfaces de différentes hauteurs. Nous lui avons donc demandé quels conseils il pouvait offrir aux photographes prêts à relever le défi de la photographie de freerunning et d'autres sports urbains de haute intensité.

Repérez les meilleurs points de vue

« La préparation de la séance photo est essentielle, en particulier pour les sports rapides et imprévisibles comme le parkour », explique Samo. « Cela peut paraître évident, mais il faut s'assurer d'avoir tout l'équipement nécessaire avant de commencer, comme les bons objectifs, des batteries chargées et des cartes mémoire de rechange. »

Samo nous révèle qu'il est important de planifier les activités de la séance photo. « Avant de sortir mon Canon EOS-1D X Mark II de son étui, je discute avec les athlètes et j'observe le lieu de la séance en détail, de façon à savoir exactement où se trouvent les meilleurs points d'observation pour capturer la photo parfaite ».

Le choix des objectifs appropriés est également fondamental. « Prendre des photos avec les objectifs les plus polyvalents et les plus robustes est essentiel, car le matériel photographique peut subir quelques chocs en cours de route », explique Samo.

Capturez à grande vitesse et recherchez la précision des détails

« Pour la photographie des sports urbains à haut rythme, je suggère d'utiliser un objectif grand angle tel que l'objectif EF 16-35mm f/2.8L III USM, pour son efficacité et sa polyvalence. L'objectif EF 70-200mm f/2.8L IS II USM est quant à lui un excellent choix pour la photographie à distance, parfait pour la mise au point sur les détails et pour isoler un athlète de l'arrière-plan. »

Les athlètes de parkour sont constamment en mouvement, ce qui en fait un sport difficile à photographier. Pour obtenir les meilleurs résultats, Samo recommande d'apprendre à maîtriser les paramètres d'exposition.

« Pour capturer toute l'action, je conseille de photographier avec la vitesse d'obturation la plus rapide possible. La vitesse minimum nécessaire est de 1/1000 s ou plus rapide, en réglant l'autofocus sur AI Servo et en utilisant la fréquence d'images la plus élevée disponible. »

Si vous démarrez tout juste dans la photographie sportive, Samo recommande le dernier appareil photo hybride de Canon, le Canon EOS M50. « C'est un appareil léger, capable de capturer jusqu'à 10 images par seconde, qui filme en haute définition 4K et qui transfère instantanément vos photos vers le Cloud ou un smartphone », explique-t-il.

4 hommes courant sur une grue jusqu'à des conteneurs

© Samo Vidic

Travaillez votre technique

La recommandation de Samo est toutefois la même, que ce soit pour la photographie du parkour ou tout autre sport urbain : pratiquez le plus possible. « Prenez des photos sous tous les éclairages et sous différents angles et perspectives », conseille-t-il.

« Rendez-vous dans votre club de sport local, où vous aurez l'opportunité de perfectionner vos compétences photographiques et de maîtriser les paramètres et les fonctionnalités de votre appareil photo. La réussite ne vient pas du jour au lendemain : la pratique est essentielle. Brisez votre routine, expérimentez et tentez quelque chose de différent. »

Pour en savoir plus sur le travail de Samo Vidic, ambassadeur Canon, rendez-vous sur son site Web et découvrez son projet sur les athlètes handicapés à cette adresse.

Deux hommes sautant sur le toit d'un train

© Samo Vidic



Entretien : rédigé par David Clark