L'évolution de l'édition

The evolution of publishing

Partout dans le monde, l'industrie de l'édition est en train de subir des transformations majeures alors que les livres, magazines et journaux imprimés se disputent l'attention du lecteur avec les livres électroniques, les publications en ligne et les réseaux sociaux. Il ne fait pourtant aucun doute que l'impression reste pertinente dans le domaine de l'édition. En effet, 96 % des lecteurs de magazines imprimés et numériques disent vouloir rester fidèles aux versions imprimées au cours des 12 prochains mois, 69 % des lecteurs sont plus détendus et réceptifs lorsqu'ils lisent un journal papier et 57 % pensent que l'apprentissage par les livres est le meilleur moyen d'apprendre. Cependant, les éditeurs doivent fournir plus d'efforts que jamais, pour répondre à l'évolution des préférences des consommateurs en élaborant de nouveaux formats et modèles mais aussi faire prospérer leur entreprise.

Alors que chaque secteur de l'édition fait face à un ensemble spécifique de défis, quatre modèles d'entreprise reposant sur l'impression numérique aident les éditeurs de chaque secteur à s'adapter à l'évolution du marché.

Tirages faibles

Avec un nombre sans cesse croissant de nouveaux ouvrages publiés chaque année et des volumes moyens de tirage toujours plus faibles, la demande de petits volumes d'édition est en augmentation. En optimisant les processus de production, l'impression numérique permet de réaliser de faibles tirages plus rapidement et à moindre frais, tout en garantissant la pérennité de la production d'impression. Une fois établie, la production numérique à faible tirage peut également ouvrir la voie aux concepts d'impression décentralisée, réduisant ainsi les délais et les coûts de livraison non seulement pour les livres, mais aussi pour l'impression des magazines ou des journaux dans les centres urbains ou les régions excentrées.

Gestion du cycle de vie d'impression

La production numérique à faible tirage mène à la gestion du cycle de vie d'impression qui consiste essentiellement à optimiser la chaîne de distribution de l'éditeur. Dans ce modèle, la demande de ventes réelle détermine le nombre d'exemplaires imprimés et réduit ainsi les coûts de stockage et le risque de surstock. (Pour en savoir plus sur les avantages de ce modèle, lisez l'histoire à succès de TJ International.)

Impression à la demande

En plus des économies de stockage et de la diminution des risques, une autre raison de l'augmentation de la popularité de l'impression à la demande chez les éditeurs vient de son potentiel de connexion à l'e-commerce. Ce modèle, qui consiste à vendre d'abord pour imprimer ensuite, est tributaire d'un flux de travail optimisé pour le rendre viable et abordable afin d'imprimer des exemplaires uniques de revues et de livres au moment de leur commande, mettant ainsi la stratégie zéro stock à portée des éditeurs. 

Édition intelligente

Le contenu personnalisé ou contenu dynamique est au cœur de l'édition intelligente : il permet des applications novatrices telles que la publicité ciblée dans les journaux ou les magazines ainsi que l'édition de livres personnalisés. Ce modèle consiste à sélectionner un contenu variable selon différents groupes d'utilisateurs, de sorte que le contenu peut être extrait de diverses sources avant d'être intégré dans une parution personnalisée. 

Pour les prestataires de services d'impression, ce concept offre de nouvelles perspectives en termes de revenus et de croissance, bien au-delà des services d'impression. Quant aux éditeurs, cela leur permet de tirer le meilleur parti des actifs existants, en les associant aux besoins individuels par la création d'un nouveau service de personnalisation numérique.

Dans le marché du livre pédagogique par exemple, certains clients Canon de Turquie, d'Autriche et de Suisse offrent aux enseignants, professeurs privés et formateurs la possibilité de personnaliser les manuels scolaires ou les cahiers d'exercices de leurs élèves avec du contenu variable extrait de sources existantes fournies par un éditeur. Dans un cas, le contenu du cahier d'exercices est déterminé selon les forces et les faiblesses de chaque élève identifiées à partir de leurs résultats d'examen. Dans un autre exemple, l'éditeur et le prestataire de services d'impression ont développé un flux de travail automatisé et une boutique en ligne pour simplifier la personnalisation et la gestion des commandes tout en rationalisant la production et l'expédition.

Le concept peut être facilement appliqué à d'autres segments d'édition et d'impression : voyage, cours de cuisine et livres d'affaires, pour n'en citer que quelques-uns. Imaginez, par exemple, un guide touristique qui réunit les meilleures informations, mises à jour par des éditeurs de guides touristiques, et les dernières contributions des consommateurs sur les réseaux sociaux, avec des guides, des cartes et des bons de réduction. De la même manière, ce modèle permet d'intégrer des publicités micro-ciblées dans les journaux et magazines selon la situation géographique, les données démographiques et les préférences du client.

L'évolution du monde de l'édition est certes indiscutable, mais l'impression reste toujours aussi pertinente. De fait, un récent bulletin de prévision portant sur l'édition grand public a révélé qu'en 2020, le papier sera toujours le format de choix des lecteurs de livres, de magazines et de journaux. Grâce aux progrès de la production d'impression numérique, les éditeurs et les prestataires de services d'impression élaborent actuellement de nouveaux modèles qui assureront la dynamique du prochain chapitre de l'histoire de l'édition.

Recevez votre exemplaire !

Inscrivez-vous ici et recevez une version imprimée ou par courriel de Think Digital.