E-commerce : l'avantage d'une optimisation globale des flux de production

Alors qu'un portail e-commerce peut être un outil frontal performant pour le marketing et les ventes en ligne, sa rentabilité et son efficacité requièrent une approche globale fastidieuse, étant donné que son succès est grandement tributaire de son intégration au modèle commercial et au flux de production du fournisseur de services d'impression.

Souvent, l'achat de solutions Web-to-print correspond davantage à une reconnaissance de la tendance e-commerce et du fait qu'il s'agit d'un « ajout utile » qu'à un investissement stratégique conscient destiné à assurer le succès d'une entreprise. De plus, pour de nombreux fournisseurs de services d'impression, ce même principe présente à terme une incidence négative sur les performances de la solution et sur son retour sur investissement.

Toute solution Web-to-print comprend généralement deux aspects : le front-end (« frontal »), soit la vitrine permettant de décrocher des contrats, et le back-end (« arrière-plan »), qui veille à ce qu'un travail soit exécuté de manière efficace et dans les délais impartis. De cette manière, bien qu'il soit important de disposer d'une « vitrine » bien conçue pour attirer les entreprises, il est tout autant impératif que tout soit mis en œuvre « en coulisses » pour que l'ordre d'impression soit traité aussi rapidement et aussi efficacement que possible.

Prise en compte du flux de production dans son ensemble

Le fait de disposer d'une fonction Web-to-print utilisée comme une simple vitrine pour les achats en ligne, sans prendre en compte les tâches de traitement et de production des ordres d'impression, permet certes d'attirer les entreprises, mais peut très vite devenir un choix illogique.

Le fait d'omettre de considérer le flux de production dans sa globalité peut augmenter considérablement les risques de goulots d'étranglements (comme le fait de répondre tardivement à certains ordres d'impression ou même de passer à côté), d'augmentation des frais généraux (en cas de réimpressions et de remboursements) et de perte d'opportunités commerciales (obtention ou fidélisation de clients). Cela s'avère particulièrement pertinent pour le marché moderne, au sein duquel les acheteurs d'impressions souhaitent bénéficier de tirages courts et à la demande, le tout avec des délais d'exécution plus rapides.

C'est en cela que l'automatisation des flux de production et l'adoption d'une solution logicielle appropriée sont essentielles.

Auparavant, les ordres d'impression des clients étaient consignés manuellement dans Excel®, ou même sur papier, avant d'être envoyés à la production. Les habitudes ayant la vie dure, il n'y a rien d'étonnant à ce que les fournisseurs de services d'impression continuent d'appliquer ces méthodes aux ordres d'impression reçus par le biais du portail e-commerce. Toutefois, la « saisie manuelle » des processus de production peut être laborieuse et comporter des risques d'erreur humaine. Puisqu'ils ne sont pas en phase avec la culture de l'« achat en un clic », ces processus risquent de compromettre la capacité d'un fournisseur de services d'impression à respecter des délais serrés, ce qui peut mettre à mal sa relation avec le client, et à terme, sa réputation voire son entreprise.

Optimisation du flux de production

L'optimisation de l'étape de traitement (ainsi que du flux de production dans son ensemble) est essentielle. Heureusement, il existe des packs logiciels offrant des fonctionnalités Web-to-print et automatisant le flux de production global. Certains d'entre eux, mais pas tous, peuvent relier les processus de production, de l'acquisition et la gestion de l'ordre d'impression à sa production et son exécution.

Les détails de l'ordre d'impression d'un client, comme son nom, le type d'ordre, les informations de contrôle en amont, le prix, etc., peuvent être saisis et traités sans intervention humaine pour accélérer le processus, en veillant à ce que l'ensemble des opérations du début (soumission du travail) à la fin de l'ordre d'impression (livraison) soient exécutées sans encombre.

En allant un peu plus loin, une fois que la production est optimisée, le système peut être développé davantage afin d'inclure des aspects non liés à l'impression et de devenir un service marketing virtuel, permettant ainsi à un fournisseur de services d'impression de devenir un fournisseur de services marketing.

Tenter de s'adapter au monde numérique peut sembler intimidant et compliqué, mais en confiant les éléments les plus complexes de la production d'impressions aux meilleurs logiciels Web-to-print pour répondre aux besoins des fournisseurs de services d'impression, ceux-ci peuvent commencer à s'enthousiasmer des opportunités commerciales que recèle le monde captivant du tout e-commerce.

Recevez votre exemplaire !

Inscrivez-vous ici et recevez une version imprimée ou par courriel de Think Digital.