no business

Conception de l'imagePRESS C10000VP

Bringing the imagePRESS C10000VP to life

Il y a dix ans, Canon lançait sa première imagePRESS, le modèle C7000VP. Depuis, plus de 40.000 machines imagePRESS ont été vendues à travers le monde. Nous avons interrogé Marc Lawn, directeur de la division européenne Impression professionnelle, pour qu'il nous explique en quoi le dernier modèle phare, l'imagePRESS C10000VP, franchit un nouveau palier en termes de qualité et de productivité numériques.

Comment se positionne l'imagePRESS C10000VP dans le portefeuille d'impression professionnelle ?

Étant donné qu'il s'agit du fleuron de la série imagePRESS, elle se positionne comme le modèle ultime de cette gamme. Elle a été conçue pour les environnements CRD internes, les opérations d'impression à la demande et les imprimeurs commerciaux. Sa vitesse de 100 ppm et son cycle de travail pouvant atteindre 1,8 million de pages lui confèrent le positionnement idéal sur le marché où les opportunités de croissance se multiplient.

Quelle réflexion a mené à concevoir cette presse ?

La même philosophie à l'origine de chaque extension de notre gamme numérique de production couleur : faire en sorte que le portefeuille imagePRESS reste à la pointe et parfaitement adapté aux demandes actuelles et futures du marché. Dans le cas de l'imagePRESS C10000VP, cela s'est traduit par la conception d'une configuration qui prend en compte les avancées de l'impression numérique au cours de la dernière décennie.

En quoi consistent ces avancées ?

Les fabricants ont fait en sorte d'améliorer constamment la qualité, la productivité et la flexibilité. Tout cela a permis de modifier radicalement la perception de l'impression numérique. À leur tour, les prestataires de services d'impression ont davantage utilisé l'impression numérique, créé de nouveaux produits et de nouveaux modèles d'entreprise. Ce cercle vertueux a définitivement ancré le numérique en tant que technologie standard, pour les petites entreprises agiles dont les opérations se limitent au numérique comme pour les imprimeurs commerciaux de taille moyenne, équipés de presses offset et numériques. Cette normalisation soumet les prestataires à une certaine pression exercée par la nécessité de répondre aux exigences des acheteurs de publications imprimées afin d'égaler les performances des procédés traditionnels : diffusion rapide et impression de qualité à un prix compétitif, avec un minimum de temps d'arrêt pour maintenance. Pour résumer, le marché a évolué, de même que les attitudes des prestataires de services d'impression.

Quelle a été l'influence de ces facteurs sur la conception de l'imagePRESS C10000VP ?

Les prestataires de services d'impression ont besoin d'une machine fiable, robuste, rapide et de haute qualité, capable de traiter quasiment toutes les demandes ; une machine conçue pour gérer jour après jour toutes les exigences de production. Dans la pratique, cela signifiait que la nouvelle presse devait remplir cinq conditions essentielles : qualité, productivité, fiabilité, cohérence de reproduction des couleurs et flexibilité des supports. Tout ceci sans compromettre un aspect pour en garantir un autre.

Pouvez-vous développer ?

Prenons comme exemple la vitesse. Le fait que l'imagePRESS C10000VP puisse imprimer 100 pages par minute est important en soi, mais seulement si elle peut le faire jour après jour, impression après impression, en produisant des couleurs uniformes d'une feuille à l'autre, le tout sur des supports variant de 60 g/m² à 350 g/m² (non couché) et de 70 g/m² à 350 g/m² (couché), texturés ou non. C'est l'environnement dans lequel les prestataires de services d'impression évoluent aujourd'hui : tout se complexifie, qu'il s'agisse de la gamme de services qu'ils proposent, du planning de production quotidien et même des travaux eux-mêmes, qui peuvent impliquer plusieurs supports ou des finitions complexes.

La capacité de la presse à traiter plusieurs supports répond donc à une demande réelle ?

Absolument. Utilisé avec pertinence et imagination, le mélange de différents grammages et textures peut réellement améliorer l'effet produit par le travail d'impression. Il s'agit également d'un aspect essentiel pour exploiter les avantages de l'impression sur les supports numériques, à savoir ses caractéristiques physiques et ses qualités au toucher. Cependant, dans le cas de certaines presses numériques, le traitement de plusieurs supports implique une importante diminution de la vitesse. Ce n'est pas le cas de l'imagePRESS C10000VP, grâce à la conception du fixateur double. En plus de la rationalisation du chemin de papier, il améliore le refroidissement et permet ainsi d'imprimer plus de supports sensibles à la chaleur. L'intégration d'une courroie thermique externe au lieu d'un rouleau rend la fixation plus stable et facilite le maintien de la température, même pour des impressions à haute vitesse ou sur supports épais.

Vous avez souligné l'importance de l'homogénéité des couleurs. Comment la presse gère-t-elle cela ?

L'homogénéité des couleurs contribue beaucoup à la productivité, l'objectif étant d'éviter de réimprimer un travail aux couleurs trop disparates. La qualité de votre flux de production avec gestion des couleurs n'a plus d'importance si les capacités de reproduction du moteur d'impression ne suivent pas. Ainsi, pour l'imagePRESS C10000VP, nous avons développé un nouveau toner, appelé CV-Toner, doté d'une structure « para-shell » qui minimise les taches et la dispersion pour une excellente qualité d'image. Le toner présente également une surface plus lisse, de sorte qu'il se transfère plus efficacement. En outre, l'ajout d'une rainure supplémentaire au bloc de développement permet d'uniformiser le rendement du toner et du développeur sur l'ensemble de la gamme de supports. La presse intègre également une nouvelle technologie de calibrage pour une correction de densité en temps réel.

Vous avez dit tout à l'heure que l'attitude des prestataires de services d'impression avait évolué en même temps que le marché de l'impression numérique. Qu'entendez-vous par là ?

Je pense que les prestataires de services d'impression ont évolué dans leur manière de décider de leurs investissements. Pour prendre un exemple simple, il est beaucoup plus rare maintenant pour un prestataire de fonder ses plans d'investissement sur les achats récents d'un concurrent proche. Côté productivité, la relation entre haute vitesse et grande qualité ne va plus de soi. Aujourd'hui, de plus en plus de prestataires s'intéressent à l'évolution de leur entreprise autant qu'à celle de leurs clients, conscients que leur réussite repose sur la satisfaction des clients.

Ces changements touchent aussi les fabricants comme Canon. D'une part, il s'agit d'un processus de vente plus complexe, qui nous place dans une approche plus consultative, afin d'accompagner le client vers une décision d'investissement basée sur des stratégies commerciales actuelles et futures. Chez Canon, c'est notre conception du « parcours client », qui consiste à prendre en charge chaque client dans un cycle continu de commentaires et de perfectionnement : pour ce faire, nous devons prendre le temps d'en apprendre davantage sur l'entreprise de nos clients afin de tenir nos promesses en développant des produits tels que l'imagePRESS C10000VP, qui les aident à atteindre leurs objectifs à la fin du parcours.

Recevez votre exemplaire !

Inscrivez-vous ici et recevez une version imprimée ou par courriel de Think Digital.