Trykkpartner exprime tout son potentiel numérique

trykkpartner
trykkpartner

  • Société : Trykkpartner
  • Création : 1992
  • Lieu : Trondheim, Norvège
  • Services : applications d'impression commerciale telles que brochures, supports promotionnels, supports en papeterie et applications grand format.
  • Site Web : http://www.trykkpartner.no/

Introduction

Située à Trondheim, en Norvège, la société d'impression commerciale Trykkpartner a été fondée en 1992. À l'origine, son activité était principalement fondée sur la production d'agendas et d'organiseurs personnels. Spécialisée dans l'impression offset depuis sa création, la société a également été pionnière dans l'adoption de la technologie d'impression numérique en fondant sa propre division, Digital Partner, en 2000.

Malgré cela, après vingt ans d'existence, Trykkpartner recherchait toujours le partenaire qui lui offrirait la bonne combinaison de technologies, de soutien et de services. Face à l'augmentation des recettes liées à l'impression numérique (de 2 % en 1992 à 15 % en 2011), la société souhaitait investir davantage afin de développer considérablement sa division numérique. 

En 2011, la société a trouvé en Canon le partenaire idéal. Ensemble, les deux sociétés ont élaboré une nouvelle stratégie ciblant le marché des brochures haut de gamme et personnalisées de l'immobilier, entre autres applications publicitaires couleur. Tout a commencé par l'achat d'une imprimante numérique couleur de Canon. Ses performances exceptionnelles ont convaincu la société d'investir dans quatre autres imprimantes, ce qui a conduit à l'intégration complète des outils de production offset et numérique de Trykkpartner. 

Grâce aux conseils d'experts du programme Essential Business Builder et aux ateliers de vente d'impression numérique de Canon, ces investissements ont permis à la société de doubler ses recettes numériques en trois ans, soit une augmentation des recettes totales de 5 %. Désormais, avec l'aide de Canon, Trykkpartner réalise un chiffre d'affaires compris entre 12 M € et 18 M € et est devenue la principale société d'impression commerciale dans la région de Trøndelag, en Norvège.

Le défi

À l'origine, Trykkpartner générait la majeure partie de son chiffre d'affaires en réalisant de grands tirages d'agendas et d'organiseurs personnels et grâce au marché de l'impression transactionnelle. La société imprimait la majorité de sa production sur ses lignes de production offset. 

La société a investi très tôt dans la technologie d'impression numérique et a fait l'acquisition de nombreux appareils, dont deux imprimantes Océ VarioPrint spécialisées dans l'impression monochrome de documents transactionnels. Cependant, alors que les recettes numériques augmentaient progressivement (passant de 2 % des recettes totales en 1992 à 10-15 % en 2000), les propriétaires Ivar Moe et Stig Pedersen, qui ont rejoint la société en 1997 et 2000 en tant que directeur général et président respectivement, recherchaient toujours le bon partenaire et la solution complète qui leur permettrait de développer leur activité d'impression numérique.

« Nous avons constaté que notre entreprise était arrivée à un tournant majeur », explique Ivar Moe de Trykkpartner. « La diminution du nombre de pages, la demande du marché pour des tirages plus limités et des délais raccourcis nous mettaient en difficulté. En outre, nous avions besoin de diversifier notre offre de services en proposant des applications à valeur ajoutée afin de conquérir de nouveaux marchés. C'est ainsi que l'impression numérique couleur s'est imposée à nous. Nous connaissions déjà cette technologie, mais nous étions en phase de rodage et avions besoin d'aide. »

Les premières incursions de la société dans le monde de l'impression numérique couleur se sont avérées douloureuses. « Nous avions investi dans différentes technologies d'impression numérique couleur, qui se sont toutes révélées décevantes en termes de qualité, de fiabilité et de flexibilité. Pour vendre des impressions numériques commerciales, la qualité de l'image doit s'approcher de celle de l'impression offset, à laquelle les clients sont habitués. Malheureusement, ces machines n'étaient pas à la hauteur de la tâche », explique Ivar Moe.

L'un des principaux problèmes techniques provenait du mauvais alignement du papier, qui entraînait un bourrage permanent. « Pour que le service d'impression numérique soit une réussite, il devait s'intégrer à notre ligne de production offset et la compléter pour nous permettre de passer d'un travail à l'autre de façon transparente et simultanée. Il nous faillait donc utiliser la même qualité de papier sur les deux lignes. Cependant, les machines que nous avions acquises n'offraient pas cette possibilité et nos fournisseurs ne nous apportaient pas l'aide dont nous avions désespérément besoin », ajoute Ivar Moe.

La solution

Compte tenu des liens existant entre Trykkpartner et Canon (la société avait déjà fait l'acquisition de matériel Océ), le fournisseur de services d'impression a contacté la société pour l'aider à concevoir un plan d'impression numérique porteur d'avenir. « Nous étions satisfaits de l'efficacité de nos machines Océ VarioPrint ainsi que du soutien et des services associés et étions toujours convaincus de l'intérêt de l'impression numérique. Nous avons donc pris rendez-vous avec Canon. »

En discutant d'une nouvelle stratégie d'affaires avec Trykkpartner, Canon a identifié plusieurs pistes de croissance. Il existait une réelle demande pour les impressions couleur de haute qualité, notamment des courts tirages de brochures personnalisées pour le marché de l'immobilier. Avec des capacités adaptées et un système de production fiable, l'entreprise pouvait également absorber un grand nombre de pages offset, en interne comme en externe. 

« Canon nous a montré comment nous pouvions tirer profit de ces opportunités grâce à l'imprimante imagePRESS C7010VP. Outre sa rapidité compétitive et son excellente qualité d'image, elle pouvait utiliser le même papier que notre équipement offset », explique Ivar Moe, impressionné. « Grâce aux capacités de finition de la machine, nous pouvions proposer un produit final luxueux qui frapperait l'imagination de nos clients. Cette machine extrêmement productive et rentable, avec un coût par page compétitif, pouvait nous aider à transformer notre activité. »

Réalisations 

Suite à l'acquisition d'une imprimante imagePRESS C7010VP en 2011, la société Trykkpartner, satisfaite de l'intégration transparente de la machine aux lignes de production offset et de sa capacité à atteindre les objectifs fixés dans le cadre de sa nouvelle stratégie, a acheté quatre autres machines imagePRESS C6010. Aujourd'hui, tous les travaux d'impression numérique de Trykkpartner sont désormais traités par le parc de machines Canon. Près de 10 millions de pages A4 sont produites par an, soit une hausse de 110 % du volume de pages global. 

Comme prévu, la société a dégagé une source de revenus importante grâce au marché des brochures immobilières et continue d'accroître ses volumes d'impressions grâce au marché de l'impression commerciale offset. La société a également remplacé une machine Océ VarioPrint par un modèle 6160 afin d'améliorer ses performances en matière d'impression transactionnelle pour les banques et les compagnies d'assurance. Elle a aussi récemment fait l'acquisition d'une imprimante grand format Canon imagePROGRAF iPF9400 afin d'augmenter sa production de supports publicitaires et promotionnels.

Ivar Moe entre dans les détails :

L'impression numérique nous a donné un nouveau souffle. Non seulement la qualité d'impression est un succès (nos clients historiques ne font pas la différence entre l'impression numérique et l'impression offset), mais nous avons pu étendre notre activité et faire notre entrée sur de nombreux nouveaux segments de marché. Ces investissements ont augmenté nos revenus numériques de 100 % sur trois ans, ce qui représente maintenant 30 % de notre chiffre d'affaires. Nous avons aussi pu réduire de 10 % le coût total par page. Les technologies de Canon sont l'un des moteurs de croissance de notre activité. Nous avons également réduit de 25 % le nombre d'heures de travail et libéré ainsi des ressources qui pourront être utilisées plus efficacement pour d'autres tâches au sein de l'entreprise.


Moe s'empresse aussi de souligner l'importance d'une coopération avec un fournisseur jouant le rôle de partenaire de consultation :

Canon a joué un rôle déterminant dans notre succès grâce à sa présence constante pour nous fournir des conseils, de l'inspiration et des formations sur la meilleure façon d'exploiter le potentiel de ces technologies. Les ateliers de « vente d'impression numérique » (Selling Digital Print) auxquels nous avons participé nous ont permis de recueillir de précieux conseils sur la production, la vente et le marketing et nous ont permis d'appréhender la manière de maintenir ce niveau de croissance au sein de l'entreprise. Avec Canon, nous sommes sûrs que le développement de notre entreprise ne connaîtra aucune frontière.


Recevez votre exemplaire !

Inscrivez-vous ici et recevez une version imprimée ou par courriel de Think Digital.