Capturing the drama of climbing a volcano with the EOS 5D Mark IV

Ulla Lohmann

L'EOS 5D Mark IV en situations extrêmes

Ulla Lohmann
Ulla Lohmann

Explorateur


La photographe d'expédition et photojournaliste Ulla Lohmann a été l'une des premières à utiliser l'EOS 5D Mark IV, et l'a mis à plus rude épreuve qu'elle ne l'imaginait. Découvrons les défis qu'elle a relevés en emmenant le dernier né de la famille 5D Canon au cœur des volcans de Vanuatu...

Le Pacifique Sud est connu pour sa mer bleu azur, ses plages de sable blanc et ses îles paradisiaques. Mais cette partie du monde possède un côté beaucoup plus hostile, et c'est justement là qu'Ulla Lohmann aime passer du temps. Si vous regardez bien, au sommet de l'un des nombreux volcans qui parsèment les 82 îles composant l'archipel de Vanuatu, vous pourriez apercevoir notre intrépide Exploratrice Canon, avec son appareil photo en main...

« J'étais en mission avec mon appareil photo pour une société de biscuits apéritifs »", explique Ulla. « Ils m'ont demandé d'utiliser mon expérience des photos de volcans pour prendre des clichés à couper le souffle illustrant le voyage imaginaire de leurs chips tortillas, de la création à l'assiette. Ce n'est bien sûr qu'une fiction, mais ils voulaient jouer sur l'émotion « brûlante ». J'ai donc emmené mon appareil photo dans le cratère de 600 m de profondeur d'un volcan en pleine activité, à seulement 50 m d'un lac de lave en ébullition. C'était l'endroit le plus chaud où j'ai mis les pieds, et je n'étais pas en train de croquer une de leurs chips ! »

CHAUD, ET ALORS ?

L'expérience d'Ulla en matière de situations de prises de vue précaires la rend particulièrement exigeante et les ingénieurs Canon étaient particulièrement intéressés par la manière dont se comporterait l'EOS 5D Mark IV dans des situations et des températures extrêmes, sans parler de la façon dont il capturerait les détails et la netteté de la lave incandescente et des roches sombres grâce à son tout nouveau capteur CMOS de 30,4 millions de pixels.

Cela pourrait également vous intéresser
Ulla Lohmann captures drama from a volcano with the EOS 5D Mark IV

Ulla explique : « Cet appareil photo constitue une avancée de taille pour les prises de vue avec une sensibilité ISO élevée. Celui-ci possède une plage ISO de 100 à 32.000 (extensible de 50 à 102.400). Lorsque vous êtes au beau milieu d'un volcan, il existe une énorme plage dynamique. Cela peut être un véritable cauchemar pour un capteur d'appareil photo d'enregistrer chaque détail. Mais quand j'ai examiné les fichiers, depuis l'écran LCD de l'EOS 5D Mark IV, j'ai pu voir que les zones claires comme les zones sombres avaient été incroyablement bien capturées. J'ai su à ce moment-là que j'avais entre les mains un appareil photo hors du commun... »

"« La résistance aux intempéries de ce reflex est incroyable », se félicite-t-elle. « S'il peut résister à un volcan sur Vanuatu, il peut résister à pratiquement n'importe quoi ! »"

L'Exploratrice Canon Ulla Lohmann zoome sur un lac de lave dans le cratère de l'un des volcans en activité de Vanuatu.

C'est quand elle était dans les profondeurs du volcan que Ulla s'est rendu compte de la qualité de l'écran tactile de l'EOS 5D Mark IV et qu'il pouvait lui rendre la vie infiniment plus facile. « Pour moi, la fonction Visée par l'écran de l'écran tactile est tout simplement fantastique. Le fait de porter des gants me pose souvent des problèmes de maniabilité car je n'ai pas beaucoup de dextérité des doigts. Mais le nouvel écran tactile m'a permis de régler les paramètres et de définir la mise au point et la netteté de l'image sur l'arrière de l'appareil photo, en touchant simplement l'écran LCD. C'est beaucoup plus intuitif pour effectuer des prises de vue plus rapides. Pour la vidéo, c'est encore mieux car cela permet d'effectuer la mise au point tout en filmant, ce qui est particulièrement pratique. Le mode Visée par l'écran permet d'effectuer des mises au point jusqu'à EV-4, pour des résultats incroyables en basse lumière.

« À l'arrière de l'appareil photo se trouve également un nouveau bouton qui permet de changer de collimateur tout en continuant de regarder par le viseur. Toutes ces améliorations représentent des avancées logiques par rapport à l'EOS 5D Mark III. Et puis il est si agréable dans la main. Il est également plus léger à transporter que l'ancien modèle, ce qui n'est pas négligeable, surtout lorsqu'on escalade un volcan ! »

A Vanuatu tribesperson jumps from a ledge
Pris avec EOS 5D Mark IV
  • f/10.0
  • 1/2500
  • 1000

UNE RELATION INTUITIVE

Comprendre un appareil photo et savoir comment en tirer le meilleur est une chose que la plupart des photographes mettent du temps à maîtriser. Mais les Explorateurs Canon sont des personnes très particulières et leur relation privilégiée avec les ingénieurs de Canon fait que leur capacité à s'approprier et à utiliser un modèle expérimental presque instantanément pour en tirer le meilleur parti est hautement appréciée. Ulla ne fait pas exception à cette règle. « J'ai reçu l'appareil un jour ou deux avant de partir pour Vanuatu, et j'avais à peine atterri que je m'en servais déjà dans un volcan en pleine activité. J'ai trouvé très facile de passer de l'EOS 5D Mark III à la version 5D Mark IV, le boîtier étant le même et les commandes presque identiques. Il est donc très intuitif pour tous ceux qui ont déjà utilisé un appareil photo de la série EOS 5D de Canon. »

Ulla a rapidement apprécié la forte résistance aux intempéries de l'appareil photo, vite mise à l'épreuve par la poussière et les cendres du volcan mais aussi par la pluie et l'humidité. Des joints d'étanchéité spéciaux protègent les couvercles des cartes et des caches en caoutchouc recouvrent les ports HDMI, USB, casque et microphone (une nouveauté par rapport aux réflex de la série 5D précédents). Pour que les appareils photo de la série 5D restent les outils préférés des photojournalistes. « La résistance aux intempéries de ce reflex est incroyable », se félicite-t-elle. « S'il peut résister à un volcan sur Vanuatu, il peut résister à pratiquement n'importe quoi ! »

« J'utilise les appareils photo de cette gamme depuis toujours. C'est le système idéal pour moi. Sa qualité est exceptionnelle et pour la photographie d'exploration, sa légèreté en fait l'appareil photo polyvalent rêvé. Je ne voulais pas le rendre ! »

A volcano in Vanuatu spits molten lava

DÉCOUVERTE DE LA VIDÉO 4K

Bien qu'étant principalement photographe, Ulla, comme beaucoup de ses contemporains, a cherché à ajouter la réalisation de vidéos à ses compétences. Le fait que l'EOS 5D Mark IV puisse filmer en 4K permet de rendre la vidéo encore plus attrayante.

« C'est très excitant pour un photographe d'utiliser un appareil photo qui sache aussi bien enregistrer des vidéos en 4K que prendre des clichés en en saisissant tous les détails. J'apprécie de bénéficier d'un emplacement de carte supplémentaire pour pouvoir continuer à prendre des photos sans limite. Et filmer la lave en 4K était vraiment génial. J'aime les cadrages 4K du capteur, qui permettent de ne pas avoir à utiliser de longs objectifs pour tourner des films. »

« Je suis vraiment impatiente d'utiliser cette option dans mes futurs reportages. Enregistrer des vidéos avec l'incroyable mode Visée par l'écran, qui est aussi net que détaillé, est un véritable jeu d'enfant : il suffit s'appuyer sur un bouton. »

L'ampleur et le spectacle impressionnants d'un volcan en activité sont parfaitement capturés dans cette image à vitesse d'obturation lente de la lave en fusion.

CAPTURE DE L'IMAGE

Les nouveautés de l'EOS 5D Mark IV incluent de nombreuses technologies avancées de traitement de l'image dérivées de l'EOS-1D X Mark II, conçues pour offrir un résultat exceptionnel au moment précis où l'obturateur est enclenché. La fonction Optimiseur d'objectif numérique, déjà utilisée précédemment par le logiciel Digital Photo Professional de Canon, est complétée par un style d'image « très détaillé », comme sur les reflex haute résolution EOS 5DS et 5DS R précédents, mais aussi par des fonctions de luminosité périphérique, de distorsion et de correction des aberrations chromatiques améliorées, et de réglage de la balance des blancs automatique. Sans oublier un élément particulièrement innovant : la technologie RAW double pixel.

Tribal dance in Vanuatu
Pris avec EOS 5D Mark IV
  • f/11
  • 1/200
  • 1250

« J'ai dû tout apprendre sur RAW double pixel », explique Ulla. « C'est une technologie intéressante pour moi. Quand on n'a pas beaucoup de temps pour photographier un portrait, ou quand la mise au point change sans cesse, comme par exemple lors de mon reportage photo sur le Saut du gol des indigènes de l'île (à l'origine du saut à l'élastique). Cette nouveauté m'a vraiment été très utile. Elle permet de capturer l'instant. L'appareil photo enregistre la scène via deux photodiodes, qui apportent deux couches à l'image. Cette technologie est vraiment géniale, car vous pouvez corriger le point de netteté maximum directement sur place lorsque c'est nécessaire. La netteté peut ainsi être contrôlée précisément lors de la post-production. »

"cet appareil photo peut tout endurer en restant ultra performant !"

« J'ai aussi utilisé le GPS, idéal pour consigner tous les détails de ma localisation sur les îles. Il ne consomme pas beaucoup de batterie, et c'est vraiment une caractéristique précieuse de l'EOS 5D Mark IV quand je suis en expédition. En fait, il n'y a rien sur cet appareil photo je ne suis pas susceptible d'utiliser. Je peux inscrire les légendes directement sur le fichier d'image grâce à IPTC et je peux transférer mes images via le Wi-Fi sur ma tablette ou mon smartphone. Les options de connexion sont tout simplement fantastiques. »

« Lorsque l'on me demande pourquoi passer à ce nouveau modèle, ma réponse est simple : cet appareil photo peut tout endurer en restant ultra performant ! »

Les îles qui composent Vanuatu sont à la fois riches de festivals traditionnels et de cérémonies rituelles.

Ambassadeurs et leurs histoires

Canon Ambassador Lorenzio Agius uses EOS 5D Mark IV

De l'inspiration

Découvrez le fonctionnement de l'EOS 5D Mark IV grâce à des photographes professionnels

Découvrir davantage