ARTICLE

Les cinq conseils de la photographe animalière Marina Cano pour bien choisir son téléobjectif

Des photos prises au plus près des animaux, dans leur intimité, tel est le style caractéristique des clichés de Marina Cano, photographe animalière. L'objectif Canon EF 600mm f/4L IS III USM lui permet de reproduire les détails avec une parfaite précision, comme ici les poils et la texture de peau d'un éléphanteau nouveau-né. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II à 1/1000 s, f/4 et ISO 1600. © Marina Cano

Les téléobjectifs sont un outil indispensable pour beaucoup de photographes, surtout parmi ceux qui immortalisent les animaux, les événements sportifs ou l'actualité, mais ils peuvent aussi représenter un investissement conséquent. Il est donc important de prendre en compte vos besoins actuels et futurs pour être sûr de faire le bon choix et d'être capable de photographier vos sujets de prédilection à mesure que votre carrière évolue.

Pour Marina Cano, photographe animalière espagnole et ambassadrice Canon, les téléobjectifs occupent une place clé de son équipement. Forte d'une expérience de plus de 16 ans dans la photographie de la nature, Marina Cano sait aujourd'hui ce qu'elle attend de ses téléobjectifs, que ce soit lors de prises de vue dans la réserve naturelle de Cabárceno, près de chez elle à Santander (Espagne), ou en dirigeant un safari photo en Namibie ou au Kenya. Un objectif fiable et polyvalent lui permet d'immortaliser des moments pleins de tendresse parmi les animaux sauvages, composant des portraits délicats qui ont fait sa renommée. Des clichés qu'elle partage avec ses 28 000 abonnés Instagram.

Canon Professional Services

Possédez-vous un équipement Canon ?

Enregistrez votre équipement pour bénéficier de conseils gratuits d'experts, faire réparer ou entretenir votre matériel, participer à des événements sources d'inspiration et profiter d'offres exclusives grâce au programme CPS (Canon Professional Services).

Marina porte son choix sur les objectifs de la série L facilement transportables, résistants aux intempéries et dotés d'un autofocus rapide. Outre ces critères, elle tient compte d'autres facteurs en choisissant un objectif. « Tout d'abord, je me demande à quelle distance du sujet je devrai prendre les photos », explique-t-elle. Ensuite, la qualité de l'optique doit être suffisante pour m'offrir le niveau de détail recherché. Enfin, mon style personnel me guide dans le choix d'objectifs en fonction de leurs caractéristiques optiques. »

Cette photographe animalière professionnelle nous donne des conseils pour choisir un téléobjectif et explique pourquoi elle a recours à ce type d'équipement dans le cadre de son travail.

Wildlife photographer Marina Cano sitting on the bonnet of a 4x4 vehicle holding a Canon camera with a long lens attached to it.
Les objectifs robustes et étanches permettent à Marina de poursuivre ses prises de vue, même dans les conditions les plus difficiles.

1. Adaptez votre choix en fonction de vos sujets

Selon Marina, lors du choix d'un téléobjectif pour la photo animalière, il faut toujours garder à l'esprit les sujets que vous allez photographier. À quelle distance serez-vous de vos sujets ? Seront-ils statiques ou plutôt en mouvement ? « Votre destination vous donnera une idée de la distance probable entre vous et les animaux, ce qui vous orientera vers le choix d'une longueur focale », précise-t-elle. « Ensuite, c'est votre style personnel ainsi que la qualité de l'objectif qui vous aideront à opter pour tel ou tel modèle. »

Si vous prenez des photos depuis un emplacement fixe, comme un abri, la distance de mise au point minimale d'un téléobjectif à focale fixe est particulièrement importante pour garantir une couverture continue. Par exemple, l'objectif Canon EF 300mm f/2.8L IS II USM peut faire une mise au point à 2 mètres minimum, tandis que le Canon EF 600mm f/4L IS III USM a une distance de mise au point minimale deux fois supérieure (4,2 mètres). Si un animal s'approche en votre direction, il peut donc être plus judicieux d'utiliser un objectif 300 mm.

Marina aime la flexibilité que lui offrent les téléobjectifs et encourage ses étudiants en photographie à s'en servir pour cadrer plus facilement les sujets qui se déplacent vite. « Avec l'objectif Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x, on profite à la fois de la qualité optique d'un objectif à focale fixe et de la polyvalence d'un zoom », explique-t-elle. « Le zoom vous aide à composer votre photo, surtout quand on ne peut pas changer de position de prise de vue, par exemple dans un safari en voiture, ou quand le sujet s'éloigne ou se rapproche de vous. »

A young zebra and its mother with their faces touching. Photo by Marina Cano.
Le stabilisateur d'image intégré dans les objectifs Canon aide Marina à suivre les scènes d'action tout en réduisant au maximum le flou de bougé, un problème qui s'aggrave avec les distances focales longues. Ici, un jeune zèbre se blottit contre le museau de sa mère. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un téléobjectif Canon EF 600mm f/4L IS III USM à 1/1600 s, f/4 et ISO 1250. © Marina Cano

2. Ne négligez pas le poids et la taille

Les téléobjectifs sont connus pour être encombrants et peu maniables. Généralement lourds et volumineux, ils passent souvent pour des équipements difficiles à transporter et à manipuler. Pourtant, dans la catégorie des téléobjectifs, on trouve une grande variété de longueurs focales et de poids, sans compter que les progrès de l'optique ont permis de concevoir des modèles plus compacts aux performances encore supérieures.

A lioness yawning, jaws open wide. Photographed by Jonathan and Angela Scott on a Canon EOS-1D X Mark II.

Le meilleur équipement Canon pour la photographie animalière professionnelle

Les présentateurs de l'émission Big Cat Tales Jonathan et Angela Scott nous révèlent leurs objectifs et appareils photo Canon de prédilection pour la photographie animalière.

Selon vos conditions de prise de vue, il peut être avantageux de se tourner vers les téléobjectifs plus légers et moins encombrants actuellement proposés sur le marché, comme le Canon EF 600mm f/4L IS III USM. Avec un poids de 3 050 g, il pèse 870 g de moins que son prédécesseur.

« Le fait que cet objectif pèse quasiment 1 kg de moins que le modèle précédent permet de le tenir en main pendant plusieurs minutes », explique Marina. « Je peux me déplacer librement, en l'emportant partout. Avant de posséder cet objectif, je devais y réfléchir à deux fois avant de prendre un objectif 600mm f/4L, compte tenu de son poids, mais aujourd'hui, ce n'est plus un problème. »

Si les objectifs zoom sont généralement plus lourds en raison de l'ajout d'éléments en verre dans le barillet d'objectif, il existe également des modèles plus petits, facilement transportables. « Quand j'anime des ateliers photo dans la réserve naturelle de Cabárceno, la plus grande de toute l'Europe, je prends souvent mon objectif Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM pour mes étudiants, car il offre d'excellentes performances dans un format compact et léger », précise Marina. D'une longueur de 193 mm, c'est l'un des plus petits téléobjectifs disponibles sur le marché et il trouve sa place dans la plupart des sacoches et sacs à dos pour appareils photo.

3. Cherchez un bon stabilisateur d'image pour des photos plus nettes à main levée

Les téléobjectifs deviennent de plus en plus compacts et légers, et il est donc désormais plus envisageable de prendre des photos à main levée. Cependant, leur taille reste importante et le risque de flou de bougé demeure. Ce problème se pose d'autant plus à des distances focales plus longues, et un stabilisateur d'image de qualité est donc crucial pour des photos parfaitement nettes.

« La stabilisation est vraiment importante lorsqu'on photographie à main levée avec des super-téléobjectifs comme le Canon EF 600mm f/4L III USM, ou dans des conditions de faible luminosité, quand il faut régler la vitesse d'obturation sur la valeur réciproque de la longueur focale de l'objectif, par exemple 1/600 s pour un objectif 600 mm », explique Marina. Avec un stabilisateur d'image performant, intégré dans les téléobjectifs professionnels, comme les objectifs Canon de la série L, les photographes animaliers peuvent choisir différents modes, selon le type de prise de vue qu'ils souhaitent réaliser : animaux statiques ou en mouvement.

L'objectif Canon EF 600mm f/4L III USM est doté d'un stabilisateur d'image 5 vitesses pour préserver la netteté des images, tandis que le Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x possède un stabilisateur d'image 4 vitesses intégré. Enfin, l'objectif Canon EF 300mm f/2.8L IS II USM offre un stabilisateur d'image 3,5 vitesses.* La stabilisation d'image s'avère particulièrement utile pour photographier les animaux à l'aube ou au coucher du soleil. En basse lumière, la vitesse d'obturation doit être plus lente pour obtenir une bonne exposition, ce qui augmente les risques de flou de bougé.

Le stabilisateur d'image de ces objectifs, associé à l'autofocus rapide entraîné par un moteur ultrasonique (USM), permet de suivre sans difficulté n'importe quelle action rapide. « Si les objectifsCanon EF 600mm f/4L III USM et Canon EF 300mm f/2.8L IS II USM sont ceux que j'utilise le plus souvent, c'est qu'il y a une raison », note Marina. « L'autofocus est précis et très rapide. Et j'aime aussi le rendu qu'ils permettent d'obtenir dans les zones floues en arrière-plan. »

A lynx looks directly at the camera, while the background is blurred. Photo by Marina Cano.
Le diaphragme à 9 lamelles que l'on retrouve sur les objectifs Canon de la série L produit des effets bokeh plus homogènes dans les zones floues au premier plan et à l'arrière-plan. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un téléobjectif Canon EF 600mm f/4L IS III USM à 1/2000 s, f/4 et ISO 1000. © Marina Cano

4. Exigez une netteté parfaite d'un bord à l'autre

Dans ses photographies d'animaux, Marina immortalise une foule de détails intéressants, comme une ride sur le dos de la main d'un gorille ou les poils fins qui recouvrent la trompe d'un éléphant. Cela illustre à quel point elle parvient à se rapprocher des animaux sauvages et la parfaite netteté de ses mises au point. Ces infimes détails sur la peau d'un animal établissent un rapport d'intimité avec ce dernier, et il est donc essentiel de choisir un objectif capable de restituer tous ces petits détails.

« La qualité de l'image et la proximité du sujet sont des éléments clés de mon travail », insiste-t-elle. « L'objectif Canon EF 600mm f/4L III USM me permet de saisir des détails tels que les poils et la texture de la peau d'une façon extraordinaire. L'intérêt principal de cet objectif est la proximité qu'il m'offre avec mes sujets. »

Avec les traitements Super Spectra (SSC) et Air Sphere Coating (ASC), l'objectif Canon EF 600mm f/4L III USM est conçu pour réduire les reflets et les images fantômes dans les lentilles, pour plus de netteté. Quant au Canon EF 300mm f/2.8L IS II USM, il bénéficie d'un traitement SubWavelength Structure Coating (SWC) pour éviter tout reflet ou image fantôme. Le diaphragme à 9 lamelles que l'on retrouve dans ces deux modèles produit des effets bokeh plus homogènes dans les zones floues au premier plan et à l'arrière-plan, en gardant le sujet bien net.

A young bear and its mother on a rock, lit from behind by the sun. Photo by Marina Cano.
L'objectif Canon EF 600mm f/4L III USM possède un stabilisateur d'image 5 vitesses pour préserver la netteté du sujet, même dans des conditions de faible luminosité. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un téléobjectif Canon EF 600mm f/4L IS III USM et d'un multiplicateur EF 1.4x III Extender à 1/800 s, f/5.6 et ISO 800. © Marina Cano

5. Soyez paré à toutes les situations avec un modèle étanche et robuste

Photographier la nature, c'est travailler en plein air, avec tous les aléas de la météo. Qu'ils soient amenés à travailler dans les tempêtes de sable dans le désert, dans la poussière et la pluie en pleine savane ou dans un froid extrême en Arctique, les photographes animaliers doivent investir dans des objectifs robustes et d'une qualité de conception supérieure pour faire face aux éléments naturels.

La protection contre les intempéries a rendu de fiers services à Marina à plusieurs reprises sur le terrain, et c'est un critère auquel elle reste toujours attentive en choisissant ses objectifs. Avec un objectif étanche, elle peut prolonger ses prises de vue, même en cas d'arrivée du mauvais temps, mais aussi photographier des animaux qui se montrent plus facilement par temps humide. « Au printemps, je photographiais des ours avec leurs bébés, à l'aide de mon objectif Canon EF 600mm f/4L III USM, lorsqu'il a commencé à pleuvoir », se souvient-elle. « Je savais que je n'avais pas à m'inquiéter de mouiller l'objectif, et j'ai donc pu continuer à travailler normalement. »

Le traitement à la fluorine protège l'avant et l'arrière des téléobjectifs Canon de la série L, ce qui facilite le nettoyage de la poussière et d'autres résidus, un atout de taille lorsqu'on travaille dans un environnement poussiéreux et aride. Un joint en caoutchouc très robuste au niveau de la monture d'objectif, comme celui du Canon EF 300mm f/2.8L IS II USM, contribue également à protéger l'appareil photo de toute poussière et autres saletés.

* Les valeurs de stabilisation d'image sont issues de tests CIPA.

Rédigé par Jason Parnell-Brookes


L'équipement de Marina Cano

L'équipement de base utilisé par les photographes animaliers professionnels

A selection of Canon cameras, lenses and accessories.

Appareil photo

Canon EOS-1D X Mark II

L'emblématique reflex professionnel de Canon doté d'un capteur plein format de 20,2 millions de pixels, d'un système autofocus à 61 collimateurs, d'une capacité de prise de vue de 14 im./s et d'une sensibilité ISO allant jusqu'à 409.600. Pour Marina, « c'est le meilleur appareil photo qui existe à ce jour, avec une sensibilité ISO à peine croyable ».

Objectifs

Canon EF 300mm f/2.8L IS II USM

Super téléobjectif hautes performances de série L doté d'un stabilisateur d'image 3,5 vitesses et de 3 modes adaptés à tous les types de photographie d'action. Cet objectif offre une qualité d'image exceptionnelle dans un design robuste et léger. « C'est un modèle compact, léger, facile à transporter et qui produit des images nettes d'une qualité optimale », affirme Marina. « Et j'aime aussi le rendu qu'il permet d'obtenir dans les zones floues en arrière-plan. »

Canon EF 600mm f/4L IS III USM

Un objectif 600 mm f/4 super léger, idéal pour les photographes professionnels de faune, de sport et d'actualité. « Il me permet d'immortaliser des détails tels que les poils et la texture de peau en les restituant d'une façon extraordinaire », explique Marina.

Objectifs

Articles liés

Tout afficher

Recevez la newsletter

Cliquez ici pour recevoir des histoires sources d'inspiration et des articles passionnants de Canon Europe Pro

Inscrivez-vous maintenant