Filming with the EOS 5D Mark IV on a beach

Christian Anderl

Filmer avec clarté et précision

Christian Anderl
Christian Anderl

Explorateur


Photographe publicitaire, réalisateur et Explorateur Canon, Christian Anderl revient sur la supériorité de l'EOS 5D Mark IV en matière d'enregistrement vidéo et sur sa capacité à réaliser des photos rapidement et efficacement en coulisses.

« Cet appareil propose tout ce dont j'ai besoin ! C'est le mariage parfait entre technologie de basse lumière et ergonomie, et chacune des prises de vue que je réalise avec est un vrai régal. » L'enthousiasme de Christian au sujet de l'EOS 5D Mark IV ne fait aucun doute dès qu'il commence à en parler. Adepte de toujours des appareils de la série 5D, il a fait ses premières armes avec le 5D Mark II et n'a depuis jamais cessé de suivre les avancées technologiques de Canon.

« Canon sait exactement ce dont on a besoin, dans le métier », se réjouit-il. « Il m'arrive de penser qu'un appareil est déjà ce qui peut se faire de mieux, et pourtant ils arrivent encore à l'améliorer ! Je dois bien avouer qu'il s'agit cette fois d'un immense bond en avant. Cet appareil est tout simplement incroyable. »

Ce sont pourtant les changements les plus anodins et subtils en apparence apportés à l'EOS 5D Mark IV qui ont eu le plus d'impact sur le travail de Christian. Prenons l'exemple du commutateur autofocus situé à l'arrière de l'appareil photo : cette nouvelle touche se trouve exactement à la position naturelle du pouce, sur la droite de l'écran LCD. « Pour moi, c'est une nouveauté qui a tout changé ! », s'exclame-t-il. « J'ai pris des photos dans les coulisses d'un clip musical entièrement en mise au point automatique, une grande première pour moi. J'ai été impressionné dès l'instant où j'ai commencé. Tout fonctionnait parfaitement ! Grâce au nouveau levier d'autofocus situé à l'arrière de l'écran, j'ai pu faire passer la détection de visage d'une personne à l'autre sans problème. J'ai vraiment été scotché. »

Cela pourrait également vous intéresser

Il poursuit : « Même lorsque j'ai tourné dans des conditions de très basse lumière, alors que je craignais que la mise au point soit ratée, l'appareil a fonctionné à la perfection. Pour ce qui est des photos, le mode RAW double pixel a également donné d'excellents résultats. Je repense à une photo que j'adorais, mais qui ne me semblait pas assez nette à l'œil nu. Il m'a suffi de la retoucher dans le logiciel Canon Digital Photo Professional, et wow ! Elle est devenue parfaite ! »

Christian se réjouit : « Je pense que ce n'est que le début d'une fantastique révolution initiée par Canon ». « Le nouveau capteur de 30 millions de pixels offre une plage dynamique superbe, et la différence au niveau des images m'a immédiatement sauté aux yeux sur l'écran LCD ultra net de l'appareil. »

"Je pense que ce n'est que le début d'une fantastique révolution initiée par Canon."

Lumière, caméra, action !

Réaliser à la fois des vidéos et des photos en coulisses avec l'EOS 5D Mark IV semblait être un défi de taille pour Christian. Utiliser un même appareil pour ces deux fonctions n'est pas une mince affaire. « Normalement, j'utilise deux appareils, l'un pour les vidéos, l'autre pour les photos. Mais sur ce plateau exigu, je devais m'encombrer le moins possible, pour pouvoir me déplacer rapidement. J'ai immédiatement été frappé par la capacité de l'appareil à être utilisé pour la prise de vue à la volée (« run and gun »), qui exige une réactivité élevée et une mise au point rapide, aussi bien pour les photos que pour les vidéos. »

Il raconte : « Au début, je pensais devoir uniquement réaliser des portraits des membres du groupe, mais l'équipe m'a également demandé de filmer. Je me suis donc retrouvé à devoir réaliser des photos et des vidéos, ce qui représentait le test ultime. »

« Réaliser des vidéos et des photos de coulisses n'est pas de tout repos. Vous devez enchaîner les prises de vue, et c'est là que l'autofocus est un allié précieux. Je me suis focalisé sur mon cadrage, pendant que la mise au point automatique faisait le reste. Sans oublier le commutateur à l'arrière de l'appareil, une idée géniale qui m'a permis d'orienter la mise au point comme je le voulais. »

EOS 5D Mark IV on a handheld rig

Christian a utilisé l'appareil photo sur un rig portatif très simple. Étant donné qu'il devait réaliser à la fois des vidéos et des photos, il lui était impossible d'installer son matériel dans une grande cage comme il le fait habituellement lorsqu'il doit seulement filmer.

« Ce petit rig a parfaitement fait l'affaire », se souvient-il. « J'adorais la prise en main de mon ancien Mark III, et j'avoue que j'aime encore plus celle de l'EOS 5D Mark IV. Il est plus léger que son prédécesseur, ce qui s'est avéré d'une grande aide. Au même titre qu'une autre nouveauté : le Wi-Fi ! »

Il poursuit : « Sur un reflex, le Wi-Fi n'est plus un gadget. Cette fonction apporte un réel plus. En couplant l'appareil à une tablette, nous avons pu contrôler la mise au point automatique à distance pendant le tournage. C'était top ! Du coup, il m'est arrivé de me concentrer sur le cadrage pendant qu'un assistant se chargeait de la mise au point. Nous pouvions nous consacrer à nos tâches respectives, indépendamment et en temps réel. Aucun délai, aucune confusion. Le résultat a été impeccable ! » « J'ai attendu l'année dernière pour acheter l'EOS 5D Mark III, car j'étais vraiment fan de mon 5D Mark II, qui me convenait parfaitement. Vais-je attendre pour le Mark IV ? Sûrement pas ! Il me le faut au plus vite. D'ailleurs, je l'ai déjà commandé ! »

"Le nouveau capteur de 30 millions de pixels offre une plage dynamique superbe, et la différence au niveau des images m'a immédiatement sauté aux yeux sur l'écran LCD ultra net de l'appareil."

Filming handheld with the EOS 5D Mark IV

Réflexions et conclusions

En visionnant les séquences obtenues, Christian a immédiatement pu constater les avantages de l'EOS 5D Mark IV. « Pour la réalisation, l'appareil intègre ce qui se faisait de mieux dans ses deux générations précédentes, tout en ajoutant la vidéo 4K et un vaste panel d'outils de correction à utiliser dans le feu de l'action, comme l'optimiseur d'objectif numérique, différents correctifs d'aberration d'objectif et le style d'image « très détaillé ». De plus, une fois de retour à votre bureau, le mode RAW double pixel donne des résultats incroyables. »

« J'ai également beaucoup apprécié la mise au point automatique en mode vidéo, ainsi que la capacité ISO élevée et le faible effet de grain. Les couleurs sont authentiques et le bruit en basse lumière à 6400 ISO était stupéfiant. Cela confère aux images un grain de film sublime. Pour obtenir un tel résultat, il faudrait normalement ajouter un filtre en post-production ! »

« En tant que photographe, je ne me soucie que peu des détails techniques », conclut-il. « Je cherche simplement un outil qui fonctionne comme je le souhaite. C'était la première fois que je réussissais à maîtriser un appareil aussi rapidement. J'ai été franchement triste de devoir le rendre ! »

Ambassadeurs et leurs histoires

Canon Ambassador Lorenzio Agius uses EOS 5D Mark IV

De l'inspiration

Découvrez le fonctionnement de l'EOS 5D Mark IV grâce à des photographes professionnels

Découvrir davantage