PROFIL

Christian Walgram

Un sauteur à ski utilisant la technique en V fend l'air devant une foule rendue floue.

Christian Walgram, ambassadeur Canon et photographe sportif, a pris cette incroyable photo du sauteur à ski autrichien Stefan Kraft lors d'un championnat de ski en 2019. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III) équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM à 140 mm, 1/30 s, f/18 et ISO200. © GEPA pictures/Christian Walgram

Depuis le début de sa carrière de photographe professionnel en 2008, Christian Walgram, ambassadeur Canon, est devenu l'un des plus grands noms de la photographie sportive en Europe. Ses clichés dynamiques et souvent intimes couvrent tout, du ski alpin au football en passant par les sports motorisés.

Le travail de Christian capture la vitesse et l'intensité du sport, tout en se concentrant souvent sur les expressions humaines. Capable de prendre des photos très stylisées et des portraits au sol, son travail montre à la fois compétence et diversité.
Christian est né en 1981 à Schöder, en Autriche, une municipalité rurale qui lui a offert une belle enfance, mais peu d'options en matière d'emplois futurs. Il s'est très tôt intéressé à la photographie, et son premier appareil photo, un petit compact Canon, s'est avéré être la passerelle vers une fascination permanente pour la création d'images.

Après avoir étudié à l'école secondaire fédérale BORG Murau, il a servi dans l'armée autrichienne pendant quatre ans. Pendant ces années, il a commencé à considérer son intérêt pour la photographie comme une carrière potentielle. « Auparavant, j'en faisais comme passe-temps. J'ai donc suivi des ateliers dans les domaines de la photographie de rue, des portraits et du sport », se souvient Christian. En tant qu'athlète amateur, il s'est retrouvé naturellement attiré par ce dernier domaine. « J'étais un sportif et c'est ce que j'adore photographier : football, cyclisme, ski. »
Canon Ambassador and sports photographer Christian Walgram.

Lieu : Graz, Autriche


Domaines de spécialité : sports, action


Kit préféré :
Canon EOS-1D X Mark III
Canon EF 600mm f/4L IS III USM

Christian est né en 1981 à Schöder, en Autriche, une municipalité rurale qui lui a offert une belle enfance, mais peu d'options en matière d'emplois futurs. Il s'est très tôt intéressé à la photographie, et son premier appareil photo, un petit compact Canon, s'est avéré être la passerelle vers une fascination permanente pour la création d'images.

Après avoir étudié à l'école secondaire fédérale BORG Murau, il a servi dans l'armée autrichienne pendant quatre ans. Pendant ces années, il a commencé à considérer son intérêt pour la photographie comme une carrière potentielle. « Auparavant, j'en faisais comme passe-temps. J'ai donc suivi des ateliers dans les domaines de la photographie de rue, des portraits et du sport », se souvient Christian. En tant qu'athlète amateur, il s'est retrouvé naturellement attiré par ce dernier domaine. « J'étais un sportif et c'est ce que j'adore photographier : football, cyclisme, ski. »
Dans un vélodrome en Biélorussie, les cyclistes passent en trombe devant l'objectif, faisant apparaître le public flou.

Christian a réalisé un panoramique avec les cyclistes pour réaliser le premier plan flou de cette image, prise à Minsk, en Biélorussie. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L USM (désormais remplacé par l'objectif Canon EF 16-35mm f/2.8L III USM) à 35 mm, 1/10 s, f/13 et ISO400. © GEPA pictures/Christian Walgram

Après avoir quitté l'armée, il a trouvé du travail dans l'agence de photographie sportive GEPA Pictures. Toutefois, au bout d'un an et demi, il s'est rendu compte que son véritable intérêt consistait à passer derrière l'objectif. En restant chez GEPA, sa première mission professionnelle a été un match de football en 2008 à Graz, en Autriche, qu'il a photographié avec un Canon EOS-1D Mark II (désormais remplacé par le Canon EOS-1D X Mark III).

Aujourd'hui, Christian couvre une grande variété de sports pour GEPA, mais s'est spécialisé dans le football et le ski alpin. Ce travail l'a fait se rendre lui-même sur les pistes. « J'adore skier », dit-il. « Je suis plutôt bon maintenant. Pour la photographie de ski alpin, il est nécessaire de descendre jusqu'à certains niveaux. Vous grimpez en marchant, puis vous descendez à ski. J'avoue que la descente est bien plus facile ! »
Un jeune trampoliniste portant un haut blanc et un short rouge est photographié en plein saut. Lui et l'arrière-plan sont flous.

Lorsqu'il a photographié le trampoliniste autrichien Benny Wizani en compétition en Argentine, Christian a réalisé un panoramique vertical avec l'appareil photo pendant l'exposition de 0,4 seconde. Photo prise avec un Canon EOS-1D X Mark II équipé d'un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM à 85 mm, 0,4 s, f/11 et ISO100. © GEPA pictures/Christian Walgram

Avec le ski, il a pris l'un de ses clichés les plus célèbres : une photo du skieur tchèque Ondrej Bank qui a chuté à mi-parcours lors d'une compétition de haut niveau. Cette photo a fait remporter à Christian le premier prix sports dans la catégorie image unique aux World Press Awards 2016.

« C'était vraiment incroyable de remporter ce prix, j'en ressens encore des émotions aujourd'hui », déclare Christian.

En plus de lui offrir la possibilité de photographier des évènements sportifs dans le monde entier, Christian explique que son travail avec GEPA lui offre de nombreuses possibilités en tant que photographe, ce qu'il adore. Il déclare : « J'ai l'occasion de photographier de nombreux sports différents et aucune journée ne ressemble à la précédente. »
Quelle est votre philosophie en matière de photo ?

« Quelle que soit la mission, mon objectif consiste toujours à saisir la meilleure image possible, et de raconter une histoire à travers celle-ci. C'est ce que j'essaie de faire tous les jours. »



D'après vous, qu'est-ce qui rend une photo de sport puissante ?

« Elle doit montrer à quel point le sport est spectaculaire. Par exemple, je joue beaucoup avec de longues vitesses d'obturation pour capturer la vitesse qui émane d'un sport. Mais le plus important est de trouver un angle spécial, c'est ce qui me pousse toujours vers l'avant. En me rendant chaque année sur les mêmes lieux de compétition, j'essaie toujours de trouver de nouveaux angles différents. »



Avez-vous d'autres domaines de spécialité dans la photographie en dehors du sport ?

« Les photos de sport représentent 90 % de mon travail. Je réalise également quelques portraits, mais la plupart d'entre eux sont également liés au sport. J'aime vraiment faire des portraits et des clichés en coulisses, cela m'aide à raconter l'histoire des athlètes et à mieux les connaître. Je deviens ami avec beaucoup d'entre eux. Notre relation est presque familiale, et cela m'aide à les comprendre et à anticiper ce qu'ils pourraient faire. »



Vous avez remporté le premier prix sports dans la catégorie image unique du World Press Photo 2016, avec votre photo du skieur Ondrej Bank. Qu'avez-vous ressenti ?

« J'étais dans un hippodrome de Chamonix en France lors d'une belle journée ensoleillée et l'un de mes collègues m'a appelé. J'ai pensé : "Je le rappellerai plus tard", mais mon téléphone n'a cessé de sonner. Quand quelqu'un m'a dit que j'avais gagné un prix World Press Photo, j'ai d'abord pensé que c'était une blague ! Je n'arrivais pas à y croire. Ce n'était pas une photo facile, car elle a été prise dans un virage et on ne pouvait pas voir les skieurs, donc j'ai dû anticiper l'endroit où Bank allait apparaître. Ce jour-là, la lumière était magnifique, et la neige et le soleil étaient fantastiques. Je photographiais avec l'objectif Canon EF 800mm f/5.6L IS USM et c'était une photo plein format. »

Ce que je sais

Christian Walgram

« La chose la plus importante est d'apprendre à utiliser votre équipement. Apprenez à le connaître en profondeur. Si vous êtes en mission, il est alors trop tard pour en savoir plus sur un appareil photo. Vous devriez pouvoir photographier les yeux fermés ! Lorsque vous êtes en mission, vous devez penser à l'image et non aux paramètres. Apprenez donc à vous servir de votre équipement, sortez et prenez des photos, plein de photos. »

L'équipement de Christian Walgram

Kit utilisé par la plupart des photographes professionnels

Christian Walgram's kitbag containing Canon cameras, lenses and accessories.

Appareil photo

Canon EOS-1D X Mark III

L'EOS-1D X Mark III est l'outil de création par excellence grâce à ses performances exceptionnelles en basse lumière, sa technologie d'autofocus utilisant le Deep Learning et ses vidéos en RAW 5,5K. « Ce que j'aime vraiment et ce à quoi je ne m'attendais pas avec le Canon EOS-1D X Mark III, c'est l'autofocus. Avec cette fonctionnalité, il est presque impossible de rater une photo. Je ne pensais pas que ce modèle pourrait surpasser le Mark II, mais il l'a fait. C'est tout simplement incroyable », explique Christian.

Objectifs

Canon EF 600mm f/4L IS III USM

Un objectif 600 mm f/4 super léger, idéal pour les photographes professionnels de faune, de sport et d'actualité. « Pour le ski alpin, mon préféré est l'EF 600mm f/4L IS III USM. Il est tout simplement fantastique pour le ski. En effet, vous avez besoin de longs objectifs, car les athlètes sont loin », explique Christian.

Canon EF 24-105mm f/4L IS II USM

Un objectif standard qui dépassera vos attentes, que vous souhaitiez prendre des photos ou réaliser des vidéos. « Avec cet objectif, je peux photographier des scènes qui ont lieu près de moi. L'autofocus constitue pour moi l'une des choses les plus importantes en tant que photographe. La vitesse de l'autofocus est excellente et cet objectif est très précis », explique Christian.

Canon EF 200-400mm f/4L IS USM Extender 1.4x

Objectif professionnel 200-400mm f/4 avec multiplicateur 1,4x intégré qui porte la longueur focale à 280-560mm. Christian explique : « Je l'utilise lorsque je photographie du football. Je peux prendre des photos de haute qualité avec une flexibilité maximale, et je peux prendre des photos d'action sur presque tout le terrain sans changer d'objectif. Avec le convertisseur intégré, la distance focale est excellente. »

Articles liés

Canon Camera

Programme européen Canon Ambassador

Découvrez le fonctionnement du programme Ambassador et rencontrez les photographes remarquables choisis pour représenter Canon.

Canon Professional Services

Les membres bénéficient de l'assistance prioritaire CPS, localement et lors d'événements majeurs, d'un service de réparation prioritaire et, selon leur niveau d'adhésion, du prêt gratuit de matériel de remplacement, de la gratuité des frais de retour et de remises pour les services de maintenance. Ils peuvent également profiter d'offres exclusives réservées aux membres.

Canon Camera