Les photographes considèrent que “changer les perspectives sur la manière d’appréhender son sujet” est l’élément clé d’une histoire en images

Courbevoie, le 5 avril 2018 : Canon Europe annonce aujourd’hui la publication d’une nouvelle étude sur l’importance du Visual Storytelling (les histoires en images) dans la société actuelle. Sous le titre “Visual storytelling : Getting the Shot” (histoires en images : réussir LA photo), cette étude en dit long sur le regard que portent les photographes professionnels sur le succès du Visual Storytelling, les enjeux pour réussir “LA photo”, et l’avenir du photojournalisme.

iPC 650_POD_saddle.jpg

Giulio Di Sturco, nominé en catégories au World Press Photo 2018 et Ambassadeur Canon : More Than a Woman

Canon a mené cette étude pour mieux comprendre les perspectives qui s’offrent aux photographes professionnels et défendre leur passion de la narration par l’image. Elle intervient à l’occasion du 26ième anniversaire du partenariat entre Canon et le World Press Photo, à quelques jours de l’annonce des lauréats 2018 qui aura lieu le 12 avril prochain.

Les éléments clés d’une narration visuelle réussie

Lorsque l’on demande à des photographes de classer les éléments déterminants dans la réussite d’une histoire en image, 55% d’entre eux placent en première position l’importance de “Provoquer un changement de perspective sur la manière d’appréhender un sujet”. Parmi les autres facteurs essentiels d’une image réussie, ils mentionnent également le fait qu’elle génère de l’émotion (48%), qu’elle raconte une histoire (31%), qu’elle témoigne sur un thème original (25%) et qu’elle soit bien composée (24%).

« Depuis toujours, les photojournalistes ont été motivés par leur obsession de réussir “LA photo” : une image qui va faire parler d’elle, qui génère des réactions et qui modifie les perspectives. », explique Lee Bonniface, Directeur Marketing CIG de Canon Europe. « Les histoires en images mettent en lumière l’invisible et délient les langues. Elles nous révèlent des vérités et nous amènent à réagir. Nous rendons hommage aux photographes qui repoussent les limites pour pouvoir exprimer les histoires, les controverses et les défis qui doivent être mis en lumière. ».

Ce qu’il faut pour réussir LA photo

Si l’on considère la notion de réussite de la photo parfaite, 95% des photographes citent la préparation comme étant primordiale : il faut toujours s’assurer de la recherche du sujet et de son angle d’approche.

Parallèlement à une préparation méticuleuse, pour obtenir la meilleure image possible, les photographes doivent pouvoir faire entièrement confiance à leur équipement et limiter les risques de dysfonctionnement qui pourraient compromettre la réussite de LA photo. Plus des trois quarts (78%) des photographes professionnels interrogés utilisent un appareil de type plein format, et Canon est la marque préférée de près de deux tiers d’entre eux (63%). Toujours selon ces photographes, un appareil fiable (pour 94%) et qui s’utilise intuitivement (pour 76%), est l’élément indispensable à la réussite.

Comment les photojournalistes savent-ils qu’ils ont réussi LA photo ?

Plus de la moitié (56%) des sondés reconnaissent que le fait de savoir que l’on a réussi “LA photo” est un sentiment instantané que l’on ressent immédiatement après le déclenchement.

Le photographe nominé au World Press Photo 2018 et Ambassadeur Canon Giulio Di Sturco confirme : « Dès l’instant où vous avez fait “LA photo”, vous le savez ! Vous sentez que tout est à sa place dans le cadre et, encore plus important, que vous avez saisi l’essentiel de l’histoire. ».

L’avenir du photojournalisme

Lorsqu’on les interroge sur l’avenir du photojournalisme, les photographes ont des avis différents. Plus d’un tiers d’entre eux (37%) pensent que le photojournalisme va prendre une place prépondérante avec pour première raison la croissance des réseaux sociaux et la facilité de partage en ligne des images et des histoires en images (45%). Cependant, 32% de ces mêmes photographes pensent aussi qu’il va y avoir un déclin du photojournalisme du fait du développement du journalisme citoyen (35%), de la transformation du paysage médiatique conventionnel (26%) et de la baisse de l’importance du rôle des journalistes (20,5%).

« Il est vital que nous continuions à soutenir les photojournalistes d’aujourd’hui et à nous engager à aider la génération de demain pour que les histoires qui doivent être transmises continuent à avoir une voix pour les porter. » conclut Lee Bonniface.

Les photographes interrogés reconnaissent aussi l’importance de la technologie dans l’avenir du Visual Storytelling. Bien que beaucoup pensent que la réalité virtuelle (52%) et la réalité augmentée (49%) vont jouer un rôle, 47% d’entre eux n’ont pas acquis de nouveaux équipements photographiques en complément de leurs boîtiers reflex plein format, de leurs objectifs et de leurs accessoires.

Les photographes restent convaincus que malgré les avancées technologiques, leur savoir-faire et leur talent restent essentiels et 96% précisent à ce sujet que les hommes et les femmes seront toujours indispensables dans le processus créatif.

Pour mieux comprendre l’importance du photojournalisme, rendez-vous sur le site ci-dessous :

www.canon.fr/pro/stories/future-of-photojournalism

Lire l'article suivant

Canon renforce sa gamme d’objectifs Broadcast 2/3” avec 4 nouveaux modèles 4K de haute qualité.

Courbevoie, 2 avril 2018 : Canon Europe annonce un téléobjectif moyen de type field box, le UJ66x9B, et trois objectifs Broadcast ENG/EFP, les CJ24ex7.5B, CJ18ex7.6B et CJ14ex4.3B. Cette toute nouvelle catégorie d’objectifs, les UHDgc, se caractérise par une souplesse de fonctionnement inédite qui préserve les références de conception haut de gamme de ces objectifs.