LE SECRET D’UNE HEUREUSE ANNÉE 2018 ? FAIRE LA PART BELLE À DAVANTAGE DE SOUVENIRS !

Courbevoie, le 2 janvier 2018 - Une étude récente dévoilée aujourd’hui par Canon France en association avec OnePoll, révèle que plus de la moitié de la population française (57,5 %) envisage comme résolution de nouvelle année 2018, d’arrêter de faire quelque chose plutôt que de commencer un nouveau projet.

cp01.jpg

Selon le Dr. Simone Schnall, spécialiste en sciences de la psychologie et du comportement à l’Université de Cambridge, les bonnes résolutions de nouvelle année telles que développer de nouveaux talents, sortir de sa zone de confort habituelle et, plus important encore, découvrir de nouvelles expériences, contribuent « à aider les gens à profiter d’une année heureuse et positive ».

Cette étude a révélé que 26 ans est l’âge moyen auquel les citoyens commencent à savoir dire non. Elle montre en effet qu’à cet âge, les bonnes résolutions de début d’année s’orientent le plus souvent vers la volonté de cesser de dépendre des habitudes et des personnes proches ou de réduire cette dépendance plutôt que de conserver des souvenirs de ces habitudes et de ces personnes. Toujours selon cette étude, plus de la moitié des Français (57,5 %) reconnaissent que leurs bonnes résolutions de nouvelle année ont changé par rapport à celles de leur enfance, passant de l’envie de faire des choses à la volonté d’arrêter certaines activités. Bien que plus des trois quarts des gens (74,92 %) admettent qu’ils aimeraient prendre une décision qui consisterait à démarrer une nouvelle activité, un sondage montre que les principales résolutions de nouvelle année pour 2018 consistent à arrêter quelque chose :

  • Perdre du poids : 48,22 %
  • Arrêter de se nourrir mal : 33,59 %
  • Visiter un pays étranger : 23,92 %
  • Arrêter de dépenser trop d’argent : 21,37 %
  • Passer davantage de temps dans la nature : 17,3 %

Le sondage a également mis en lumière que ce changement d’attitude n’a abouti à aucun progrès dans le respect de nos intentions puisqu’en moyenne, un cinquième des personnes (21,08 %) tiennent leurs résolutions durant 2 à 4 semaines seulement. Par ailleurs, près d’un quart (23,9 %) des personnes interrogées admettent qu’elles ne respectent jamais (ou rarement) leurs bonnes résolutions de début d’année et 12,50 % d’entre-elles reconnaissent qu’elles n’ont pas l’intention de se fixer le moindre objectif de résolution pour 2018.

Concernant les personnes qui se fixent des bonnes résolutions de début d’année, 4,93 % admettent qu’elles ne les respectent que durant moins de 48 heures ! Les générations les plus âgées sont celles qui s’engagent le plus sérieusement avec un quart des personnes de plus de 55 ans (24,68 %) qui tiennent leurs résolutions durant plus de 6 mois. Dr. Schnall explique que “profiter au mieux de chaque jour et créer de nouveaux souvenirs nous aide réellement à atteindre les objectifs qui nous rendent plus heureux”.

Et elle ajoute : “Les résolutions de nouvelle année constituent pour nous une chance d’établir de nouveaux objectifs ou d’en revigorer d’anciens. La plupart des gens essaient d’arrêter leurs mauvaises habitudes comme se nourrir mal ou dépenser trop d’argent mais ils ne s’organisent pas pour tenir ces résolutions. En fait, 2 à 4 semaines est la durée la plus courante durant laquelle les gens peuvent tenir une résolution et malgré leurs bonnes intentions ils sont incapables de les concrétiser. Nous devons toutefois nous fixer des objectifs de petite plutôt que de grande envergure pour les mener à bien de manière positive, plutôt que de les subir comme des contraintes, voire des corvées. Pour cela nous devrions choisir des activités qui nous rendent vraiment plus heureux plutôt que de nous fixer des buts à atteindre présentant un caractère de sacerdoce.”

A la demande Canon, le Dr. Schnall a compilé quelques-unes des résolutions d’activités les plus représentatives qui devraient permettre aux gens de passer une année véritablement heureuse :

  1. Vivre davantage de nouvelles expériences
  2. Sortir de sa zone de confort habituelle
  3. Apprendre de nouveaux talents
  4. Sortir dans la nature
  5. Passer davantage de temps avec les personnes que l’on aime

“Il est facile de se retrouver coincé dans une ornière, et par habitude, d’année en année, nous faisons souvent les mêmes choses, selon un train-train quotidien bien établi. Cette année, il faudrait se fixer le chalenge d’essayer de faire quelque chose de nouveau. ”
“Ne dépensez pas votre argent pour acheter davantage d’objets, investissez-le en expériences ! Occupez-vous davantage et vivez mieux. Découvrez ce qu’il y a derrière l’ordinaire en sortant davantage, en vous surprenant vous-même…”
“Des études montrent que sur le long terme, les gens retirent davantage de satisfaction d’événements mémorables tels que des concerts, des voyages, des vacances actives, que des biens matériels (1). Se remémorer ces moments intenses et chaleureux aide à recréer des petits moments de bonheur et à en prolonger l’effet positif. ”

Le sondage a révélé qu’en France, les gens n’ont pas tous des pensées négatives et que près de la moitié d’entre eux (48,80 %) prennent des résolutions avec l’objectif de favoriser les occasions qui génèreront de bons souvenirs. 34 % admettent que leurs meilleurs souvenirs sont liés à de nouvelles résolutions prises en début d’année et 65,5 % reconnaissent que le fait de toujours avoir un appareil photo avec soi peut contribuer à préserver les bons moments et à les faire durer plus longtemps.

“L’expérience est la valeur la plus précieuse que nous avons en tant que personnes et prendre des photos est un bon moyen e conserver ces souvenirs d’expériences”, explique Claire Anne Devillard, Directrice Marketing B2C. “Nous voulons encourager les gens à profiter de l’hiver en tant que période de l’année précieuse pour réfléchir sur 2017 et pour envisager de nouvelles expériences et de nouveaux projets pour l’année qui arrive.”
“Dans le cadre de cette étude, il a été rassurant de constater que 16,03 % des gens prévoient pour l’année prochaine de passer plus de temps avec leurs proches et de constituer des souvenirs. Nous espérons que les conclusions de cette étude vont contribuer à inciter d’autres personnes à aller dans ce sens.”

À propos de l’étude
Étude menée en ligne par OnePoll entre le 23 août et le 7 septembre 2017.
OnePoll est membre de l’ESOMAR et emploie des membres du MRS.
Sur un échantillon de 11.000 personnes adultes du Royaume-Uni, d’Allemagne, de France, d’Espagne, d’Italie, des Pays-Bas, de Finlande, de Norvège, du Danemark et de Suède.

À propos du Dr. Simone Schnall
Simone Schnall est Directrice du laboratoire Body, Mind and Behaviour de Cambridge et diplomée du Jesus College de l’Université de Cambridge. En associant des idées et des méthodes de la psychologie sociale et des sciences cognitives, ses recherches explorent la manière dont interagissent les pensées et les sentiments.

Belle & heureuse année à tous !

Lire l'article suivant

Le lancement de l’Océ LabelStream 4000 souligne l’engagement de Canon sur les marchés de l’étiquette et de l’emballage

Courbevoie, le 14 juin 2018 – Canon annonce le lancement de la nouvelle gamme Océ LabelStream 4000, une presse industrielle jet d’encre UV proposée avec des unités pour impression flexo, embellissement et finition en option. Avec sa productivité horaire de 950 à 1672 m², cette nouvelle presse est parée pour se tailler une part de choix sur un marché de l’impression d’étiquettes en croissance.