A close-up of a snail on a leaf. Taken on a Canon EOS 77D with a Canon EF-S 35mm f/2.8 Macro IS STM lens.

PHOTOGRAPHIE MACRO

Comment prendre des photographies macro cet automne

Réaliser des gros plans est l'essence même de la photographie macro, qui met en évidence des textures que l'œil humain ne peut pas voir et dévoile la beauté des plus minuscules détails. Inutile d'aller loin pour pratiquer la macro. Les objets du quotidien prennent une nouvelle perspective lorsqu'on les observe de très près. Votre jardin ou le parc voisin peuvent donc devenir des terrains d'initiation parfaits.

1. De quel kit avez-vous besoin pour la photographie macro ?

De nombreux objectifs sont capables de réaliser des mises au point rapprochées, mais seul un véritable objectif macro peut offrir un agrandissement grandeur nature ou avec un rapport d'au moins 1:1. Cela signifie que lorsque l'appareil photo est positionné à la distance de mise au point minimale, l'image formée sur le capteur est de la même taille que le sujet.

Les objectifs de ce type présentent une distance de mise au point minimale très courte, ce qui signifie que l'on peut se rapprocher pour prendre des photos de petits objets qui remplissent tout le cadre. Par exemple, l'objectif Canon EF-S 35mm f/2.8 Macro IS STM peut effectuer une mise au point à seulement 3 cm. Cet objectif est également doté d'un flash DEL Macro Lite intégré pour compenser l'ombre qui est projetée sur l'objet en rapprochant l'appareil photo. Si vous possédez un appareil photo de la série EOS M tel que le Canon EOS M50 ou le Canon EOS M6 Mark II, l'objectif Canon EF-M 28mm f/3.5 Macro IS STM est équipé de ce même flash Macro Lite.

A Canon EOS 77D with a Canon EF-S 35mm f/2.8 Macro IS STM lens and a tripod lie on long grass.

Si vous souhaitez vous essayer à la photographie macro avant d'acheter un objectif dédié, il existe des accessoires capables d'augmenter l'agrandissement d'un objectif standard. Par exemple, si vous installez un tube-allonge Canon EF 25 II ou Canon EF 12 II à l'arrière d'un objectif compatible, vous pourrez effectuer une mise au point plus proche de la normale. Il est possible d'obtenir un effet similaire en fixant un objectif macro Canon 250D 58mm ou Canon 500D 77mm sur le filetage pour filtre avant d'un objectif.

Quelle que soit la méthode choisie pour la photographie macro, les effets du flou de bougé de l'appareil sont également amplifiés lorsque l'on travaille près d'un objet. Il est donc conseiller de stabiliser l'équipement avec un trépied ou un support similaire pour obtenir des résultats plus nets.

2. Quelle configuration pour la photographie macro ?

De nombreux appareils photo EOS disposent d'un mode gros-plan dédié, mais pour renforcer le contrôle créatif, vous devez régler votre appareil en mode Priorité à l'ouverture (Av) ou Manuel (M). Ces deux modes de prise de vue permettent de choisir l'ouverture, ce qui a un impact significatif sur le rendu d'une photographie macro au même titre que l'exposition.

Le mode Priorité à l'ouverture est le plus simple à utiliser pour commencer, car l'appareil règle automatiquement la vitesse d'obturation pour obtenir une exposition équilibrée en fonction de l'ouverture sélectionnée. Lorsque vous êtes prêt à contrôler complètement les paramètres, passez en mode Manuel.

3. Les avantages du système que nous avons utilisé (EOS 77D + 35mm f/2.8 Macro)

Un objectif macro associé au capteur de 24,2 millions de pixels du Canon EOS 77D permet de capturer de façon incroyablement nette les yeux rouges de cette mouche ainsi que les poils très fins qui recouvrent ses pattes.

Le Canon EOS 77D est un excellent choix pour la photographie macro. Le capteur CMOS de 24,2 millions de pixels de l'appareil photo est capable de capturer un niveau de détail extraordinaire. Son écran tactile orientable facilite la prise de vue sous des angles inhabituels, comme par exemple avec une perspective à ras du sol.

Pour exploiter pleinement les capacités d'un objectif macro et d'un capteur CMOS haute résolution, il est important de s'assurer que l'appareil photo ne bouge pas pendant l'exposition. Même les vibrations légères peuvent avoir un impact sur la qualité de l'image. Pour y remédier, pensez à utiliser le retardateur pour prendre vos photos lorsque l'appareil est fixé sur un trépied. L'objectif Canon EF-S 35mm f/2.8 Macro IS STM possède une fonction de stabilisation d'image. Elle est idéale pour les prises de vue en mouvement, mais n'oubliez pas de la désactiver lorsque vous utilisez un trépied, car le mécanisme interne conçu pour compenser le mouvement peut avoir l'effet inverse lorsqu'aucun mouvement n'est détecté. (Certains objectifs sont dotés d'une fonction de détection de trépied. Comme ce n'est pas toujours le cas, il est préférable de désactiver le stabilisateur d'image manuellement, en particulier pour les expositions longues.)

Pour réduire encore davantage les vibrations mécaniques, vous pouvez activer la fonction de verrouillage du miroir de l'appareil photo via le menu principal ou régler l'appareil en mode Visée par l'écran afin que la position du miroir soit verrouillée automatiquement. Vous pouvez même tirer parti de la connexion Wi-Fi du Canon EOS 77D pour contrôler l'appareil photo à distance via l'application Canon Camera Connect installée sur votre smartphone ou votre tablette.

4. Ouverture

Articles liés
See glorious autumn through fresh eyes

PHOTOGRAPHIE AUTOMNALE

Admirer l'automne dans toute sa splendeur sous un nouvel angle

Le photographe naturaliste Theo Bosboom partage ses secrets pour capturer un point de vue unique sur l'automne dans toute sa splendeur.

How to capture nature in the city

PHOTOGRAPHIE DE NATURE

Comment immortaliser la nature en pleine ville

Ossi Saarinen partage avec nous les meilleurs réglages d'appareil photo ainsi que des techniques créatives pour photographier la nature urbaine.

Macro photography how-to

PHOTOGRAPHIE MACRO

Mode d'emploi de la photographie macro

Découvrez toutes les clés pour débuter la photographie macro dans ce guide spécial.

Avec ce petit nombre f, l'escargot reste net tandis que l'arrière-plan est légèrement flou.

Le choix de l'ouverture affecte la profondeur de champ, c'est-à-dire la netteté du sujet de votre macro. Un petit nombre f, comme f/2.8 et f/4, produit une faible profondeur de champ (seule une petite zone reste nette), tandis qu'un nombre f élevé, comme f/11 et f/16, crée une plus grande profondeur de champ (une plus grande partie du sujet est nette).

En photographie macro, même une grande profondeur de champ peut se limiter à quelques millimètres. La mise au point ne laisse donc aucune place à l'erreur. L'arrière-plan restera probablement flou dans tous les cas, mais une ouverture plus petite (avec un nombre f plus élevé) permet d'augmenter la taille de la zone mise au point, tandis qu'une ouverture plus grande (avec un petit nombre f) permet d'effectuer la mise au point sur une portion restreinte de l'objet en laissant le reste flou.

5. Vitesse d'obturation

La faible profondeur de champ avec cette ouverture crée une zone de mise au point très étroite, afin que certaines parties de la feuille elle-même soient floues.

Lorsque l'on change l'ouverture, il est nécessaire de modifier la vitesse d'obturation ou la sensibilité ISO pour maintenir une exposition constante. La modification de la sensibilité ISO peut toutefois affecter la qualité de l'image. Il est donc recommandé de régler l'ouverture et la vitesse d'obturation en fonction de votre désir créatif avant de changer ce paramètre.

Voici comment cela fonctionne : plus le nombre f augmente, plus l'ouverture diminue dans l'objectif. Par conséquent, une plus petite quantité de lumière pénètre dans l'appareil photo et la vitesse d'obturation doit être plus lente pour que l'image ne soit pas trop sombre. Si vous choisissez un nombre f plus petit, l'ouverture de l'objectif s'agrandit, et la vitesse d'obturation doit donc être plus rapide pour éviter que l'image ne soit trop lumineuse.

Cela peut sembler étrange qu'un petit nombre f comme f/4 entraîne une grande ouverture et qu'un nombre f élevé comme f/16 corresponde à une petite ouverture, mais considérer ces valeurs comme des fractions peut aider à comprendre ce principe, puisque 1/4 est supérieur à 1/16.

La photo ci-dessus a été prise à une ouverture de f/2.8, le réglage le plus faible possible avec l'objectif Canon EF-S 35mm f/2.8 Macro IS STM. Comme vous pouvez le constater, la faible profondeur de champ obtenue avec cette ouverture crée une zone de mise au point plus petite et un magnifique flou d'arrière-plan.

6. Sensibilité ISO

Le réglage de la sensibilité ISO permet de combiner des ouvertures plus petites avec des vitesses d'obturation plus rapides.

Pour une qualité d'image optimale, essayez d'utiliser des sensibilités ISO faibles, telles que ISO 100, ISO 200 et ISO 400. Avec ces sensibilités, la vitesse d'obturation peut devenir trop lente pour obtenir des résultats nets lorsque l'on définit une petite ouverture ou que l'on prend des photos dans des conditions de basse lumière.

Accroître la sensibilité ISO permet d'utiliser une vitesse d'obturation plus rapide, mais une sensibilité ISO plus élevée peut entraîner une augmentation du bruit de l'image, l'équivalent numérique du grain de film. Pour limiter cet effet, il est possible d'augmenter la puissance de la réduction du bruit en ISO élevée de l'appareil photo. Vous trouverez cette option dans le menu de prise de vue (rouge) de l'appareil photo.

7. Libérer sa créativité

Avec cette ouverture (f/2.8), la tige de bambou est nette mais l'arrière-plan est flou.

Créer des images exceptionnelles à deux pas de chez soi est l'un des avantages de la photographie macro. Les objets du quotidien deviennent des sujets fascinants lorsqu'ils sont exposés sous une nouvelle lumière, et les réglages de l'appareil photo permettent d'expérimenter de nombreuses choses.

L'un des exercices les plus simples consiste à jouer sur l'ouverture. Dans l'exemple ci-dessus, l'ouverture était réglée sur f/2.8. Cette image présente un arrière-plan flou et doux, mais la tige de bambou au premier plan est parfaitement nette.

Réduire la taille de l'ouverture permet de dévoiler plus de détails de l'arrière-plan.

La photo ci-dessus a ensuite été prise à f/5. Davantage de détails de l'arrière-plan sont visibles par rapport à l'image réalisée à f/2.8.

Réduire l'ouverture encore davantage permet de faire ressortir plus de détails de l'arrière-plan.

Enfin, le cliché ci-dessus a été capturé avec la plus petite ouverture, f/8. L'exposition est la même que pour les autres photos, mais l'arrière-plan présente maintenant beaucoup plus de détails. Cela montre comment de petits ajustements peuvent être source de grandes différences dans le monde de la photographie macro.

L'automne est une période idéale pour s'exercer à cet art. Tandis que le vert laisse doucement la place au marron et que la nature se prépare pour l'hiver, vous découvrirez la beauté dans les détails. Alors, sortez de chez vous et regardez les choses de plus près.


Écrit par Ian Wade et Marcus Hawkins

Produits associés

Articles liés



La section Inspirez-vous est votre source principale d'astuces photo, des guides de l'acheteur et des interviews enrichissants : tout ce dont vous avez besoin pour trouver le meilleur appareil photo ou la meilleure imprimante, et pour donner vie à votre prochaine idée créative.

Retour aux Conseils et Techniques