Shooting a vignette with Nehemias Colindres

Tourner une vignette avec Nehemias Colindres

Photographe et réalisateur, Nehemias Colindres partage trois conseils pour réaliser des vidéos : tourner une vignette, conseils d'un réalisateur et à travers l'objectif.

Le tournage d'une scène, ou « vignette » dans le monde commercial, nécessite une compréhension et une planification précise qui s'acquièrent avec la pratique.

Une fois que vous avez créé votre planche de tendances (exemples visuels qui représentent ce que vous cherchez à atteindre) et défini les traitements (description écrite de ce qui va se passer dans la vignette), votre résultat final doit être clair.

Planifiez chaque prise de vues en créant un storyboard, tout en sachant quels objectifs vous souhaitez utiliser pour cette prise de vues. Pas de panique si vous ne savez pas dessiner, un simple croquis peut réellement vous aider à visualiser la vignette finale.

Des images extraites de films que vous avez aimés peuvent également servir de référence. Sachez que ce n'est pas du vol, nous sommes tous influencés par les uns et les autres. Vous ne réinventerez jamais l'art du cinéma, mais vous pouvez ajouter un chapitre à son histoire.

Avant chaque tournage, il est judicieux de revoir le mouvement de la caméra et de le décomposer avec des marques pour avoir une idée précise de la scène que vous souhaitez obtenir.

Vous devez ensuite marcher à travers la scène avec vos acteurs. En fonction des compétences des acteurs, je simplifie la tâche ou je travaille avec eux pour les pousser à apporter quelque chose au tableau. Peu importe leur niveau d'expérience, votre travail consiste à leur fixer un but émotionnel ou mental.

Ils doivent comprendre l'état d'esprit à adopter. J'aime guider les acteurs à travers la scène, mais je leur autorise une observation libre depuis la caméra. Je me force ensuite à rechercher certaines prises, et parfois je tombe même sur quelques pépites que je n'avais pas planifiées. 

Après le tournage de ma scène en une prise, je sélectionne des prises de vues de certains détails qui peuvent apporter un éclairage différent à la scène. Le choix dépend de votre style et du type de film que vous tournez. 

Ensuite, je crée un portrait. Les portraits peuvent apporter de la vie à votre travail, mais vous devez être capable de mettre à l'aise l'acteur ou le sujet. Donnez-lui quelques conseils. Je dis souvent aux acteurs de regarder au loin, de prendre une grande respiration, puis de se tourner vers la caméra et d'expirer. Si je n'obtiens pas le résultat voulu, je modifie leur position et leurs tenues. À un moment donné, si vous n'avez pas obtenu la scène voulue après plusieurs prises, vous devez réduire les pertes. 

Enfin, votre vignette doit être suffisamment décomposée pour pouvoir disposer de différentes options au moment du montage. Vous pourrez aimer la prise unique ou, si vous êtes plus expérimenté, apporter votre propre style au tableau. 

Il est important de contrôler chaque détail, mais aussi de savoir quand laisser aller et donner un peu de liberté à votre entourage, que ce soit dans le sujet ou les événements imprévus qui se produisent.

Un réalisateur n'est bon que si la réflexion et la planification de ses films sont à la hauteur.