Conseils pour réussir vos photos en time-lapse

Vous avez probablement déjà admiré de superbes vidéos en time-lapse de la voie lactée dans le ciel nocturne ou du trafic dans une ville animée. Il vous est peut-être arrivé de vous demander comment ces vidéos étaient réalisées ?
La courte vidéo et le guide ci-dessous vous apprendront les bases de la photographie en time-lapse.

Un time-lapse est une succession de plusieurs centaines, voire de plusieurs milliers de photos qui, une fois rassemblées dans une séquence, permettent d'obtenir une vidéo accélérée. Votre appareil photo Canon est idéal pour effectuer des prises de vue en time-lapse. Suivez les conseils ci-dessous et vous réaliserez votre propre chef d'œuvre en time-lapse en un rien de temps.

  1. 1. Le matériel adapté : la photographie en time-lapse nécessite deux accessoires essentiels : un trépied solide pour maintenir votre appareil dans une position fixe et un intervallomètre (également appelé télécommande à retardateur). L'intervallomètre est un appareil qui vous permet de définir des intervalles de prise de vue. Dans la vidéo présentée ici, nous avons utilisé le , compatible avec les connecteurs N3. Si vous disposez d'une prise de type E3, vous aurez également besoin d'un câble convertisseur N3 vers E3. Certains de nos derniers appareils photo, dont le , l' et l', sont dotés d'un compteur d'intervalles intégré pour rendre la tâche encore plus facile.

  2. 2. Choisissez votre sujet : trouvez une scène riche en mouvements : un paysage sillonné de nuages, une route très fréquentée ou encore une chute d'eau constituent de très bons sujets pour vous familiariser avec la photographie en time-lapse.

  3. 3. Réglez l'appareil photo en mode Visée par l'écran pour faciliter la configuration de la prise de vue selon vos envies.

  4. 4. Choisissez le format RAW ou JPG : le format RAW vous offre plus d'options pour la retouche d'images, mais le format JPG utilise moins d'espace disque. Vous pouvez également opter pour la photographie en petit ou moyen format pour pouvoir stocker davantage de photos sur votre carte. Le choix d'une résolution plus faible risque cependant d'affecter la qualité de la vidéo finale.

  5. 5. Réglages d'exposition : basculez le mode de prise de vue sur Priorité à l'ouverture et choisissez une valeur ISO appropriée pour obtenir la vitesse d’obturation souhaitée. Cette valeur doit être comprise entre 100 et 800 de jour et ne doit pas dépasser 10 000 de nuit. En fonction de votre scène, vous avez la possibilité de réduire la vitesse d'obturation pour ajouter un effet de mouvement à votre sujet. En général, une vitesse d'obturation inférieure à 1/100 permet d'obtenir un time-lapse plus fluide.

  6. 6. La mesure évaluative indiquera à votre appareil photo de capturer l'intégralité de la scène lors du réglage de l'exposition. Le choix du contrôle manuel de l'exposition peut également s'avérer utile pour les scènes exposées à une intensité lumineuse constante. Toutefois, si la lumière change de manière considérable, un effet de scintillement risque d'être perceptible sur votre vidéo.

  7. 7. Désactivez les paramètres tels que la priorité hautes lumières ou la correction du vignetage, susceptibles d'induire des variations entre vos images. La balance des blancs et les styles d'image doivent être définis manuellement. Si vous effectuez une prise de vue au format RAW, vous pourrez effectuer les ajustements nécessaires ultérieurement.

  8. 8. Composez votre scène : sélectionnez le bon objectif (le grand angle est généralement optimal), composez votre photo, effectuez la mise au point sur le sujet, puis réglez l'objectif sur la mise au point manuelle pour éviter que votre appareil photo ne procède à la mise au point pour chaque photo.

  9. 9. Réglez votre intervallomètre : choisissez la fréquence des prises de vue de votre appareil photo en fonction de votre sujet. Préférez des clichés rapprochés pour les sujets en mouvement rapide ; par exemple, optez pour un intervalle de 2 secondes pour des nuages défilant dans le ciel un jour de grand vent.

  10. 10. Choisissez la durée de votre time-lapse : plus la durée de prise de vue est longue, plus le time-lapse final durera longtemps. N'oubliez pas que la plupart des vidéos sont projetées à 24 images par seconde. Autrement dit, un time-lapse de 30 secondes nécessitera 720 clichés. Si vous configurez l'appareil photo pour prendre une photo toutes les 2 secondes, celui-ci devra alors continuer à fonctionner pendant 24 minutes. Si vous définissez des intervalles plus longs, il est possible que vous deviez laisser votre appareil photo prendre des clichés pendant plusieurs heures.

De retour chez vous en possession de vos photos, vous devrez préparer votre time-lapse final. Toute opération de recadrage ou de correction de couleur effectuée sur vos images devra être appliquée à l'ensemble des images afin de garantir l'homogénéité du time-lapse.

Si vous avez opté pour le format RAW, vous devrez probablement exporter vos photos au format JPG et choisir une taille de fichier adaptée à la vidéo que vous souhaitez réaliser. Il existe une multitude de logiciels vidéo gratuits capables de créer votre production finale à partir de vos photos. Ces logiciels sont proposés par des marques comme Apple ou Microsoft. La vidéo ci-dessus a quant à elle été réalisée à l'aide d'Adobe Creative Cloud.