Derrière l'objectif : Helen Bartlett

Faire d'une passion pour la photographie une véritable carrière

Photographe de portrait de famille, Helen Bartlett

sur helenbartlett.co.uk

Helen Bartlett a commencé à photographier des enfants lorsqu'elle était adolescente, dans la maternelle de sa mère dans le sud de Londres. Elle a débuté sa carrière professionnelle en 2003 et est aujourd'hui l'une des photographes de portrait de famille les plus réputées et respectées du Royaume-Uni. Ses images en noir et blanc exploitent la lumière disponible et couvrent l'intégralité des émotions qui rythment la vie de famille. Nous l'avons rencontrée afin de comprendre les difficultés qu'elle a rencontrées pour faire de sa passion pour la photographie une carrière à temps plein.

Quand avez-vous commencé à vous intéresser à la photographie ?

Quand j'étais petite, mon père était passionné de photographie et nous avions donc une chambre noire à la maison. Mes frères et moi possédions tous des appareils photo manuels. On prenait beaucoup de photos sur des pellicules noir et blanc. Ensuite, on les développait nos propres images. À la même époque, ma mère tenait une école maternelle à la maison pendant la semaine. Adolescente, j'ai commencé à photographier les enfants de la maternelle et à vendre les photos à leurs parents pour me faire un peu d'argent de poche. Comme j'ai toujours voulu être photographe, j'ai continué cette activité pendant que je préparais mon diplôme à l'université. Mais je pensais que c'était juste un rêve et que je finirais par faire autre chose.

Des enfants en train de préparer à manger, photographiés par Helen Bartlett

Comment en avez-vous fait votre métier ?

J'ai essayé de m'investir dans d'autres activités, mais j'avais toujours envie de devenir photographe. Mon frère aîné m'a prêté un peu d'argent pour monter une entreprise de photographie d'enfants et les bonnes occasions se sont présentées les unes après les autres. La photographie numérique est ensuite devenue plus abordable. Je me suis donc acheté un appareil photo Canon EOS 10D, un ordinateur et j'ai vécu chez mes parents le temps de lancer mon projet.

Petite fille sur une balançoire, photographiée par Helen Bartlett

Quels défis avez-vous dû surmonter ?

Les principaux défis auxquels j'ai été confrontés à l'époque sont les mêmes que ceux d'aujourd'hui. La plus grande difficulté consiste à attirer des clients. Vous pouvez prendre les meilleures photos du monde, si personne ne vous connaît, vous aurez du mal à trouver davantage de clients. Et lorsque vous commencez ce genre d'activité, apprendre à travailler avec les enfants demande du temps et de l'expérience. Je me souviens avoir photographié quatre petits garçons dans un sous-sol un jour de pluie. Je me suis alors dit que faire carrière dans ce domaine serait un défi aussi bien intéressant qu'amusant. Plus vous travaillez avec des enfants, plus vous apprenez à tirer le meilleur parti de chacun d'entre eux, tout en vous assurant qu'ils passent un moment inoubliable.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs photographes professionnels ?

L'une des choses à retenir, c'est que la photographie est rarement synonyme de richesse. C'est un métier difficile, donc avant de quitter votre travail, n'oubliez pas que Rome ne s'est pas faite en un jour.

Je pense qu'il est important d'en apprendre le plus possible. Internet est une excellente ressource pour obtenir de l'aide concernant le matériel ou pour apprendre des techniques. Mais rien n'est plus important que la pratique. C'est en prenant des photos que vous réaliserez le plus de progrès. Il est toujours bon de s'entraîner à prendre des photos de vos amis et de votre famille avant d'accepter du travail rémunéré. Plus vous prendrez de photos, plus vous apprendrez des astuces et mieux vous parviendrez à définir votre style.

Petite fille sur un tourniquet, photographiée par Helen Bartlett

Quel kit utilisez-vous actuellement ?

J'utilise généralement deux appareils photo Canon EOS-1DX, ils sont solides et conviennent à toutes les situations. Les enfants sont toujours en train de bouger, il faut donc être capable de le montrer à l'image. Sans oublier qu'on n'est jamais sûr de ce qui va nous tomber dessus lorsqu'on joue avec des enfants un peu trop enthousiastes : du sable, de l'eau, des peluches. La liste est longue.

J'utilise souvent des objectifs de qualité pour réaliser mes clichés. En général, je m'équipe de deux objectifs pour les séances en extérieur : un Canon EF 35mm f/1.4L II USM et un Canon EF 85mm f/1.2L. À l'intérieur, j'ai l'habitude d'utiliser un Canon EF 35mm f/1.4L II USM et un Canon EF 50mm f/1.2L USM. Et si je photographie des nourrissons ou des enfants de moins d'un an, j'emmène généralement un objectif macro en plus.

Lorsque l'un de mes clients souhaite prendre ses enfants en photo, je lui conseille généralement de commencer avec un objectif à focale fixe Canon abordable tel que l'EF 50mm f/1.8 STM. Il est vraiment formidable ! C'est un outil idéal pour se familiariser avec les ouvertures et les vitesses d'obturation. Il laisse entrer beaucoup de lumière et convient donc tout à fait à la photographie d'enfants en intérieur.

Quels ont été les événements les plus marquants de votre carrière ?

Certains de mes travaux ont été publiés dans la prestigieuse revue Photo World en Chine et j'ai récemment donné une conférence dans l'Apple Store de Londres. Mais en réalité, ma plus grande fierté, c'est d'avoir des clients qui me demandent de revenir et de photographier des membres de leurs familles lorsqu'ils grandissent.

Jeune fille faisant une galipette sur un canapé, photographiée par Helen Bartlett

Consultez les conseils d'Helen pour réussir de superbes portraits de familles ou découvrez d'autres de ses travaux sur helenbartlett.co.uk

Toutes les images © Helen Bartlett