BUSINESS BYTES

Des outils adaptés pour une excellente visibilité

  • Publié il y a 2 ans
  • 3 min de lecture

Renseignement. La réussite est parfois question d'intelligence, mais dans ce cas c'est la qualité des informations dont vous disposez qui fait toute la différence. Tout comme pour les questions militaires, les renseignements financiers peuvent jouer à votre avantage ou contre vous. Ils sont indispensables à la réussite.

Les équipes financières ont de tout temps collecté et analysé des données en vue d'obtenir des informations précieuses en matière de performances commerciales, que ce soit avec un crayon et un morceau de papier ou de cartes à perforer. Mais deux phénomènes déterminants se sont produits au cours des cinq dernières années.

Le premier : la pénurie de crédit à l'échelle mondiale, qui a comme jamais occupé tous les esprits et la minutie des performances financières a fait l'objet d'une observation à la loupe. Le moindre article d'inventaire, la moindre facture impayée, le moindre produit invendu venait potentiellement s'ajouter aux dettes de la société.

Le deuxième phénomène observé était la plus grande accessibilité des logiciels de renseignement et une plus grande généralisation des données. Les équipes financières sont désormais en mesure d'exploiter des données de leur propres systèmes (telles que la paye ou la gestion des commandes d'achat), ainsi que d'autres applications commerciales pouvant concerner entre autres la planification des ressources d'entreprise, les ventes, la chaîne logistique et les ressources humaines. Les logiciels sont également devenus plus faciles à utiliser, plus aptes à adapter les données provenant de différentes sources et plus performantes dans la présentation visuelle des résultats, aidant ainsi les équipes financières à réagir plus rapidement.

Dans le même temps, les fonctions commerciales ont gagné en connectivité et les données sont devenues disponibles plus rapidement. Plutôt que d'attendre des semaines pour obtenir des données importantes concernant les ventes ou les factures, les équipes financières peuvent désormais jouir de telles informations en quelques jours, voire quelques heures. Certaines sociétés ont même commencé à analyser des données provenant de systèmes actifs, grâce à des outils d'analyse en mémoire.

Autant d'éléments qui permettent au Directeur Financier de bénéficier d'une position privilégiée pour comprendre la situation financière de la société.

Le Directeur Financier de KPGM pour l'Amérique du Nord, Don Mailliard explique : « Nous estimons que le rôle du Directeur financier est devenu déterminant en matière de renseignements financiers au sein d'une organisation. En tant que nouveau leader en matière d'informations et de connaissances, le Directeur Financier peut exploiter les différents outils commerciaux en vue d'établir des liens entre les performances financières et opérationnelles. Dans le domaine de la fabrication, par exemple, la gestion de l'utilisation des infrastructures, des capacités et des arriérés est essentielle à la réussite des opérations. Ces priorités sont néanmoins directement liées aux prévisions en matière de revenus. Le Directeur Financier jouit donc d'une place privilégiée pour pouvoir canaliser toutes ces informations commerciales et accélérer ainsi les performances commerciales générales. »

Un positionnement qui est également appuyé par les données. Une étude collaborative entre Gartner et Financial Executives International montre que, pour 15 des 19 meilleurs processus commerciaux identifiés par des Directeurs Financiers comme nécessitant un meilleur support technologique, la solution proposée impliquait des renseignements commerciaux, des outils d'analyse et des technologies de gestion des performances.

Les projets reposant sur l'intelligence commerciale sont loin d'être simples. Il peut être très difficile de convaincre des individus de différentes branches d'accepter certaines conditions et une taxonomie de données pour pouvoir parvenir à une compréhension cohérente des performances. Le contrôle des informations gérées par une organisation est la première étape d'un tel processus. Les Directeurs Financiers disposent désormais des outils qui permettront de comprendre leur rôle au fur et à mesure de son évolution et de déterminer comment l'améliorer au moment venu. Tout est une question de données, de logiciel et de travail acharné.


[Références]

1 “Survey Analysis: CFOs Top Imperatives” extrait de The Gartner FEI CFO technology Study, 2013
http://www.gartner.com/newsroom/id/2488616