Un examen de la rétine plus rapide et plus efficace grâce au Canon CX-1.

Courbevoie, le 10 septembre 2009 : Canon Europe, leader mondial des solutions d’imagerie, vient d’annoncer le lancement du nouveau rétinographe CX-1. Cette innovation technologique dans le domaine de l’imagerie rétinienne sera dévoilée en avant-première mondiale lors de l’édition 2009 du Congrès de l’ESCRS.

Le dernier-né des appareils d’imagerie médicale proposé par Canon permet un diagnostic plus rapide.

Le Canon CX-1 est un rétinographe hybride compact et portable qui combine à la fois un mode mydriatique et non mydriatique, le passage d’un mode à l’autre s’effectuant par simple pression sur un bouton. Cette fonctionnalité permet de générer des économies, le même équipement pouvant réaliser différents examens. Le CX-1 permet par ailleurs le dépistage de plusieurs maladies telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), le glaucome et la rétinopathie diabétique en une seule visite.   Le Canon CX-1 représente aussi un gain de temps dans la phase du diagnostic en évitant les rendez-vous répétitifs.
 
Les maladies rétiniennes peuvent avoir de graves conséquences, d’où l’importance d’un diagnostic précoce. Contrairement aux autres rétinographes actuellement proposés sur le marché, le CX-1 facilite la détection des premiers signes de DMLA sans nécessiter de préparation particulière, telle que l’instillation de collyres mydriatiques destinés à dilater la pupille.

En effet, l’appareil est capable de réaliser des images en autofluorescence du fond d’œil (FAF) en mode non mydriatique. Jusqu’à présent, les clichés en autofluorescence n’étaient possibles qu’au moyen d’un rétinographe mydriatique. L’autofluorescence de la rétine est une indication importante de l’état de cette membrane. Le mode non mydriatique représente non seulement une économie de temps et de moyens, mais c’est aussi une méthode de diagnostic beaucoup plus agréable pour le patient.

Le CX-1 repose sur la technologie photographique EOS de Canon. Renommée pour ses capacités de traitement d’image, cette technologie a été adaptée tout spécialement pour cet usage médical et permet d’obtenir une image rétinienne optimale grâce à un système compact et simple d’emploi. L’unique appareil numérique intégré gère avec une grande facilité cinq modes photographiques différents, dont la photographie non mydriatique du fond d’œil en autofluorescence. Toutes les images prises par le CX-1 peuvent dès lors bénéficier de la technologie EOS.

Selon M. Yoshiyuki Masuko, Directeur Général de la Division Systèmes Médicaux de Canon Europa N.V., « le CX-1 représente une réelle innovation médicale et son format compact et adaptable est le fruit d’années de recherches approfondies consacrées à l’examen ophtalmologique et à ses besoins technologiques. Canon ne cesse de développer ses technologies d’imagerie afin d’anticiper la forte demande de besoins médicaux. La technologie d’imagerie avancée contribue à l’établissement d’un diagnostic précis tout en tenant compte des besoins des patients grâce à une conception multifonction qui améliore autant que possible le confort en cours d’examen »

Le CX-1 sera disponible à la vente en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique à partir de fin septembre 2009.
Pour en savoir plus sur ce produit et connaître les distributeurs locaux, consultez le site : http://www.canon-europe.com/medical

spacer
					image
Informations
Ressources presse
Événements européens
Bibliothèque d'images
Communiqués de presse
Institutionnels
Produits professionnels
Produits grand public
Produits industriels et médicaux
Canon Inc. (en anglais)